arjel

Réunions du Jeudi 5 novembre 2020 – Sous les charmes de GIGOLO LOVER

Nouvelle réunion à Vincennes en ce jeudi 5 novembre 2020. Si le quinté Prix d’Avranches (1ere course) a réuni des trotteurs d’âge d’un bon niveau d’ensemble, le Prix Reynolds (4e course) constituera le temps fort de cette journée. Dans cette compétition estampillée Gr.II, BOSS DU MELEUC s’annonce redoutable, d’autant qu’il affiche un excellent pourcentage de réussite sur le tracé proposé, celui des 2.175 mètres Grande Piste. Respectivement affichés 1er, 3e et 4e du Prix Georges Dreux, courant septembre, à Vincennes, CHALIMAR DE GUEZ, CABAN PRIOR et ETOILE DE BRUYERE semblent les plus indiqués pour lui apporter la contestation. Triple lauréat de Grs.I (St Léger des Trotteurs, Prix d’Essai et Prix de Vincennes), dans sa jeunesse, leur cadet FADO DU CHENE reste à surveiller de près.

Un peu plus tard au cours de la réunion, dans le Prix de Cormelles (6e course), GIGOLO LOVER est un lauréat en puissance. Abordant ce meeting d’hiver de Vincennes en retard de gains, ce pensionnaire de Jean-Michel Bazire affronte en effet un lot dans ses cordes. Deuxième sur ce tracé, courant septembre, et ce en 1’13 »8, soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours, GALEO se dressera sur son chemin.

Le Quinté du jour

Six des seize candidats au Prix d’Avranches, quinté de ce jeudi, à Vincennes, ont pris part au quinté Prix Des Gobelins, le mois dernier à Enghien. Deuxième de cette course référence, WHOLE LOTTA LOVE mérite crédit à l’instar de MARTIN DE BOS, fautif ce jour-là alors qu’il était compétitif pour l’obtention de la 2e place.

Gagnants

14 MARTIN DE BOS : Jugé sur sa victoire obtenue dans un quinté, le 17 septembre, à Vincennes, il s’annonce redoutable dans ce lot. Notre favori.

Conseil de jeu : 10e G-P

7 WHOLE LOTTA LOVE : Il collectionne les bons résultats depuis plusieurs semaines. Confirmé à ce niveau et sur les parcours de vitesse, sa chance est prépondérante.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

1 SOBEL CONWAY : Il vient de conclure 2e d’un autre quinté, pas plus tard que lundi dernier. S’il ne se ressent pas de ses récents efforts, il devrait répéter ici.

3 DESPERADO : Il se présentera ici pieds nus pour cette course visée. Il faut donc s’attendre à la voir courir en nette amélioration…

Impasses

15 DEXTER DES BAUX : Il effectue une course de rentrée et reste ferré. Une autre fois.

16 CAVIAR DU VIVIER : Même remarque que pour le précédent nommé.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 14-7. Champ réduit : 1-3-10-9-12-13-2
Couplé1-3-7-14

Le chiffre du jour

90%

BOSS DU MELEUC (409 – R-1 à Vincennes)

Il a couru à dix reprises sur ce tracé des 2.175 mètres. Résultat : Sept succès et deux podiums, soit 90% de réussite. Un score qu’il devrait améliorer dans le Prix Reynolds.

L’info du jour

GIGOLO LOVER (611 – R-1 à Vincennes)

Vu à son avantage l’hiver dernier à Vincennes, et préservé cette année, il aborde ce meeting en net retard de gains. Il peut en combler une partie dans le Prix de Cormelles.

GLACE DES MERS (207 – R-3 à Lyon-Parilly)

Elle se mesurait à plus forte partie, en dernier lieu à Auteuil. Force est de constater qu’elle retrouve un lot à sa portée dans le Prix Etienne Mazoyer.

Le Pro du jour

Emmanuel Clayeux sellera sept partants, jeudi à Lyon-Parilly (R-3). Rencontre.

Emmanuel, vous aurez trois de vos pensionnaires au départ du Prix Mercier. Votre avis ?

APPLE’S BALEZE (101) est sympa mais il n’a plus de marge de progression. Il est un condamné à courir ce genre de courses avec du poids ou alors les courses à réclamer. Il briguera un accessit. NUITS PREMIERS CRU (102) apprécie la piste de Lyon. Il va aussi bien en haies qu’en steeple. Il bénéficiera de la décharge de son jockey. Le cheval est assez facile à utiliser. Il lui arrive parfois de « rater » une course mais il est dans son jardin. Je le pense capable de conclure sur le podium. Ensuite, il devrait courir la Grande Course de Haies de Lyon, le 22 novembre. ECRINS (105) est supérieur aux deux autres. Il a connu des soucis de jambes par le passé. Il vient de faire une bonne course de rentrée à Auteuil. Je cible le steeple avec lui. Je n’ai pas beaucoup d’engagements favorables pour lui. Cela dit, ici, c’est une belle course pour lui. Il s’adapte aux différentes pistes et va dans tous les terrains. Je lui vois une bonne chance. Ensuite, il devrait être dirigé sur Pau.

Vous aurez ensuite deux partants dans le Prix Etienne Mazoyer. Que pouvez-vous nous en dire ?

Avec THATSMYSEAT (201), je n’ai pas très bien manoeuvré sa course de rentrée, à Paray-le-Monial.  J’ai voulu lui trouver une course à côté de la maison. C’était une erreur. Ce n’est pas un profil pour elle. En outre, elle a tiré car elle avait les chevaux derrière elle. Et, la dernière fois, à Auteuil, elle n’a pas fait sa valeur. Elle n’était pas prise de vitesse avant de céder dans le dernier tournant. Je n’ai pas d’explication. Aussi, j’ai décidé de la recourir dans la foulée, ici, en espérant du mieux. Ensuite, elle a un programme palois. GLACE DES MERS (207) a des moyens. L’autre jour, à Auteuil, elle débutait sur le steeple-chase. On voulait lui donner un parcours éducatif mais je m’attendais à mieux de sa part.  A sa décharge, elle a fait trop d’efforts durant le parcours, en sautant « gros ». Elle était munie d’un bonnet et de bouchons dans les oreilles. Or, avec ces artifices, elle était complètement endormie. Elle baisse ici de catégorie. Le lot me semble dans ses cordes. Je pense qu’elle peut gagner.

On passe à l’inédit HIP HOP CONTI (309).

Il débute. C’est un poulain intéressant mais il va avoir besoin d’apprendre. Cette course va lui faire du bien en vue d’un engagement plus fermé, le 22 novembre, à Parilly. Après ses deux courses sur Lyon, en novembre, il va aller sur Pau.

Un mot enfin sur GAILLARD MAG (403).

Il reste sur un succès à Parilly. Auparavant, il s’était produit à Auteuil mais il n’est pas assez dur pour s’y mettre en évidence. Il a encore besoin de prendre de la force. Aussi, je le laisse dans l’immédiat en haies. Je le trouve bien situé dans les handicaps. Il est ensuite programmé pour aller sur le steeple-chase de Pau, où il devrait bien faire.