arjel

Réunions du Jeudi 28 mars 2019 – Solide comme un ROC !

L’hippodrome de Chantilly (R-1) sera le théâtre de la réunion principale de ce jeudi 28 mars 2019. En marge du quinté Prix du Tricentenaire ds Grandes Ecuries (1ere course), ROC ANGEL fera l’objet de nombreuses attentions dans le Prix du Carrefour du Duc d’Enghien (4e course). D’autant qu’il vient de vaincre sur le tracé proposé, celui des 1.600 mètres, P.S.F.

A suivre également en confiance TRAWANGANE (5e course), laquelle retrouve un parcours sur lequel elle possède de solides références.

A Reims (R-2), Jean-Pierre Thomain attaque en force. L’entraîneur normand pourra en effet compter sur GENIE DE L’OUEST (2e course), encourageant 2e en débutant, COLVERT D’HERFRAIE (5e course), en phase ascendante, FICTION D’ERABLE (6e course), qui possédait des ressources au moment de sa faute, en début de mois à Amiens, et sur FAUVE D’ERABLE (7e course), qui vient d’ouvrir son palmarès au Mont-Saint-Michel, et ce pour sa course de rentrée.

Le Quinté du jour

Doublement représenté dans le Prix du Tricentenaire ds Grandes Ecuries, l’entraîneur Henri-Alex Pantall pourrait bien se tailler la part du lion dans ce handicap retenu pour le quinté, en ce jeudi, à Chantilly.

Gagnants

2 TIME TO FLY : Il compte pas moins de huit podiums en onze courses courues et vient d’effectuer une course de rentrée victorieuse, à Compiègne. Il retrouve ici les handicaps avec de solides ambitions.

Conseil de jeu : 10e G/P

3 RED TORCH : Il a déjà remporté son quinté l’an dernier, sur le gazon, et a pris la 2e place d’un autre événement, en début de mois à Fontainebleau. De quoi lui valoir de logiques preneurs.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 FALCO DELAVILLIERE : Il est des plus confirmés à ce niveau, comptant une victoire et six places en huit quintés disputés. Récent 3e d’une course référence, sa chance saute aux yeux !

11 BAILEYS BALLE : Il vient d’aligner cinq podiums consécutifs, les deux derniers en date ayant été acquis dans des quintés. Battu de peu dans un récent quinté référence, il mérite crédit.

Impasses

16 BIBI VOICE : Elle vient d’échouer dans un quinté à Compiègne et doit de surcroît affronter les mâles. Impasse tentante.

Les paris Quinté du jour

Quatrio2-3-7-11-14-12-8-15
Couplé2-3-7-11

Le chiffre du jour

80%

TRAWANGANE (504 – R-1 à Chantilly)

Elle a couru à cinq reprises sur ce tracé des 2.700m, P.S.F de Chantilly. Résultat : Quatre succès, soit 80% de réussite. Une confirmation est attendue dans le Prix du Terrain de Manoeuvre.

L’info du jour

ROC ANGEL (402 – R-1 à Chantilly)

Sa dernière sortie s’est soldée par un succès sur le tracé proposé, le 8 mars. Il compte d’ailleurs quatre succès et une place de 2e en autant de sorties sur ce parcours des 1.600m P.S.F de Chantilly. Première chance.

GO AND FLASH (812 – R-4 à Lyon-La Soie)

Tenu en estime par son entourage, et honorable 2e le mois dernier à Saint-Galmier, ce 3-ans trouve une belle occasion d’ouvrir son palmarès dans le Prix des Bouvreuils.

Le Pro du jour

Georges Fournigault aligne trois partants, jeudi à Lyon-La Soie (R-4). Voici ses impressions :

Georges, vous présentez tout d’abord ETOILE SAX (407). Que pouvez-vous nous en dire ?

La jument est en forme. Elle est performante lorsqu’elle va devant. Je la confie à Jean Boillereau car il l’apprécie et s’entend à merveille avec elle. Il a d’ailleurs gagné avec elle le mois dernier à La Soie. On s’efforce de la partir en dehors et de ne pas la brusquer jusqu’au premier virage. Elle n’a qu’un train. Aussi, jeudi, on va sans doute animer l’épreuve. Elle n’a pas de marge de manoeuvre et il y a quelques « clientes » au second échelon mais elle peut les emmener loin. Ne la sous-estimez pas !

Deux des quatorze pouliches de 4-ans alignées au départ du Prix de Colombes dépendent de votre entraînement. Quel est votre avis ?

FINA MIX (601) est limitée. Elle n’a pas de marge. Elle gagne sa vie dans les courses à réclamer. Elle a pour elle d’être brave et de bien démarrer. Ici, avec ce numéro 1 derrière la voiture, elle va courir le long du rail en espérant une petite allocation pour finir. FELINE D’URZY (611) lui est nettement supérieure. Elle n’est pas précoce. Je la ménage. Elle avait bien travaillé l’an dernier. Elle a donc eu un break volontaire après son succès de l’été dernier à Divonne. Pour sa course de rentrée, le mois dernier à Saint-Galmier, elle a fait la faute dans le dernier tournant. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être a t’elle été perturbée par le voyage car elle transpirait beaucoup après le trajet. Cela dit, elle conserve ma confiance. Sa position en 2e ligne derrière l’autostart ne me contrarie pas. Au contraire. On va assurer en partant et faire le dernier kilomètre comme elle sait le faire. Elle a bien travaillé en vue de cette course. Je l’estime et la pense capable de lutter pour les premières places. Pour tout vous avouer, j’ai envie de lui faire gagner une course avant de la diriger sur le prochain meeting de Vichy.