arjel

Réunions du Jeudi 28 mai 2020 – SPINNING MEMORIES, mieux que l’an dernier ?

La réunion initialement programmée à ParisLongchamp, en ce jeudi 28 mai 2020 a été transférée – décret gouvernemental oblige – sur l’hippodrome de Clairefontaine-Deauville (R-1). Neuf courses sont au programme dont le Gr.III Prix du Palais Royal (5e course). Quatrième de cette course l’an dernier, alors disputés à Longchamp, SPINNING MEMORIES semble en mesure de faire mieux cette année, d’autant que son récent succès obtenu dans le Prix Maurice Zilber (listed-race), et ce sur la distance proposée, celle des 1.400 mètres, atteste de son bon degré de forme. La pensionnaire de Pascal Bary aura surtout à redouter son contemporain AZANO, vainqueur du Prix Paul de Moussac (Gr.III), à pareille époque l’an dernier, et l’ambitieux DEVIL, seul 3-ans au départ de ce Groupe III.

A Meslay-du-Maine (R-2), dans l’épreuve d’ouverture, le Prix de la Touche (1ere course), FOU DE QUESNY devrait soigner ses statistiques sous la selle. Il constitue un rival sérieux pour FIGOV DE LA CLOUE, qui reste sur deux succès dans la discipline, mais devra composer avec un rendement de distance. Dans la course suivante, le Prix de la Paubelière (2e course), un match est attendu entre HALDO DES CHAMPS et HOMBRE Y SOMBRERO, qui ont en commun d’avoir débuté victorieusement, et ce récemment. Dans le Prix du Muguet (5e course), FALCON DU VIVIER s’annonce redoutable, d’autant qu’il vient de prouver sa forme en s’imposant, récemment, le 17 mai, sur l’hippodrome corde à droite de Craon.

Le Quinté du jour

Les 4-ans semblent en mesure de se tailler la part du lion dans le Prix du Pont-au-Change, quinté de ce jeudi, à Clairefontaine-Deauville.

Gagnants

10 ECOLO : Il compte sept podiums en douze courses courues, et s’est déjà placé de Gr.III. Adepte du bon terrain, il dispose ici d’une belle carte à jouer.

Conseil de jeu : 10e P

5 MIDNIGHT SHINE : Il ne faut pas le juger sur sa course du rentrée, du 4 mars, à Compiègne, où il n’a pas apprécié le terrain lourd. Il trouve ici l’occasion de refaire parler de lui.

Conseil de jeu : 5e P

Spéculatifs

1 TONNENCOURT : Il n’a jamais terminé plus loin que 4e en huit sorties publiques. En outre, il s’est placé d’une Listed, l’an dernier à Toulouse. On garde.

2 ALBA POWER : Il s’était classé 2e sur Prix Thomas Bryon (Gr.III), sur cette distance, à l’âge de 2-ans à Saint-Cloud. Méfiance…

Impasses

4 SNOOZE BUTTON : Il n’a pas été revu depuis février 2019 et manque de références à ce niveau. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

10-5-1-2-6-11-7-13
Couplé1-2-5-10

Le chiffre du jour

75%

FOU DE QUESNY (108 – R-2 à Meslay-du-Maine)

En quatre sorties sous la selle, il n’est jamais conclu plus loin que 4e, comptant même trois podiums, soit 75% de réussite.  Des statistiques qu’il peut soigner dans le Prix de la Touche.

L’info du jour

SPINNING MEMORIES (506 – R-1 à Clairefontaine)

Son succès obtenu le 11 mai dans le Prix Maurice Zilber atteste non seulement de sa qualité mais également de son bon degré de forme. Elle devrait logiquement répéter dans le Prix du Palais-Royal.

FALCON DU VIVIER (307 – R-2 à Meslay-du-Maine)

Sa course de rentrée s’est soldée par une victoire, récemment à Craon. Soit son 4e succès en dix courses courues. Première chance.

Le Pro du jour

Veillant à la destinée d’une vingtaine de trotteurs, Philippe Boutin présentera GIMS DU PLESSIS (302), jeudi à Meslay-du-Maine (R-2). Il nous en parle :

Philippe, que pouvez-vous nous dire sur votre pensionnaire ?

C’est un élément que j’estime. je le préserve. Il avait bien travaillé l’an dernier. Je lui ai donc accordé un break après l’été afin de le laisser grandir. Il s’est bien éclaté depuis. Il a pris de la force. Il est encore plus plaisant que l’an passé. Selon moi, c’est un sujet « parisien ». Il a le potentiel pour s’illustrer à terme à Vincennes.

Quel regard portez-vous sur la dernière sortie, à Agen ?

Cette course est à oublier. On a été victime d’un accrochage ce jour-là, en sortie de tournant. En outre, il y avait beaucoup de bruit avec les « flasques ». Le cheval a pris peur. Et, comme j’avais procédé à quelques réglages, il était peu enrêné, il a fait la faute. Il n’est pas spécialement fautif. Il s’est ensuite bien comporté en retrait.

Qu’en attendez-vous jeudi ?

Même si je le préfère corde à gauche, je lui vois une belle chance. Le cheval est bien. Je le confie à Jean-Philippe Monclin, avec lequel j’ai l’habitude de travailler. Le cheval sera pieds nus. Il l’avait été à Cordemais courant mars. Cela l’améliore, notamment dans sa gestuelle, devant. A noter qu’il démarre aussi vite à la volte qu’à l’autostart. Vous l’aurez compris, il a ma confiance.