arjel

Réunions du Jeudi 28 janvier 2021 – Tony Le Beller retrouve la piste de La Soie avec des ambitions…

Huit courses figurent au programme de la réunion programmée sur l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1), en ce jeudi 28 janvier. En marge du quinté Prix de la Semaine Internationale – Prix de la Thiérache (1ere course), dans le Prix de la Valette (2e course), COCKTAIL DESBOIS s’annonce redoutable, lui qui n’a pas connu la défaite en quatre prestations dans les courses  réclamer. L’opposition sera emmenée par CAVIAR DU VIVIER, descendue de catégorie, par CAGNARD DE BETTON, lauréat d’une épreuve de même facture, le 6 janvier, sur plus long, et par BOLERO CARISAIE, vainqueur de cette rencontre l’an dernier.

Dans le Prix des Baléares (7e course), EROICO BELLO devrait soigner ses statistiques sous la selle. Il devrait se retrouver aux prises avec EMERAUDE DEL PHEDO, laquelle collectionne les bons résultats au trot monté, et avec EL CAPITANO, nouveau venu ambitieux dans cette discipline.

A Lyon-La Soie (R4), l’entraîneur-driver Tony Le Beller sera l’homme à suivre. Auteur d’un coup de deux, récemment, le 19 janvier, pour sa dernière venue sur cette piste lyonnaise, il semble en mesure de faire aussi bien, voire mieux, jeudi. Il pourra en effet compter sur FORREST D’EM (2e course), lequel reste sur une série de bons résultats, sur HERMES DE PUCH (5e course), à créditer de débuts encourageants, le 13 janvier à Toulouse, et sur IBRAHIC (8e course), qui aurait lutté avec le vainqueur sans sa faute à la sortie du dernier tournant, le jour de ses débuts, récemment à Toulouse.

Le Quinté du jour

Respectivement affichés 1er et 3e du Prix de Briare, le 20 décembre, ELIOTD’AMBRI et VINCENT FERM devraient logiquement confirmer dans le Prix de la Thiérache – Prix de la Semaine Internationale, quinté de ce jeudi, à Vincennes.

Gagnants

13 ELIOT D’AMBRI : Il reste sur une victoire en pareille compagnie, le mois dernier sur la Grande Piste de Vincennes. Rien ne s’oppose à une confirmation de sa part.

Conseil de jeu : 10e G-P

5 VINCENT FERM : Il collectionne les bonnes performances depuis cet été. En outre, il a des références à Vincennes. A retenir en très bon rang.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

9 ESPERANZO : Sa récente victoire, celle du 10 janvier sur la petite piste, plaide en sa faveur. On garde.

4 EQUINOXE : Il compte une victoire et deux places en six quintés courus. Un score qu’il est capable d’améliorer ici.

Impasses

1 MACELLERIA : Il n’a pas été convaincant, récemment à Cagnes-sur-Mer. Sans nous.

10 DIABLO D’HERFRAIE : Il a été nettement dominé dans le quinté Prix du Croisé-laroche. Ici, face aux 7-ans, il n’aura pas la partie facile.

Les paris Quinté du jour

Quinté13-5-9-4-14-11-6-3
Duo4-5-9-13

Le chiffre du jour

69%

EROICO BELLO (711 – R-1 à Vincennes)

Il s’est produit à 23 reprises sous la selle. Résultat : Seize podiums, dont la moitié de succès. Soit plus de 69% de réussite. Un score qu’il a les moyens d’améliorer dans le Prix des Baléares.

L’info du jour

COCKTAIL DESBOIS (204 – R-1 à Vincennes)

Il n’a plus à faire ses preuves dans les courses à réclamer, y comptant quatre victoires en autant de tentatives. Bien situé derrière les ailes de l’autostart, il s’annonce redoutable dans le Prix de la Valette.

HERMES DE PUCH (503 – R-4 à Lyon-La Soie)

Pour ses premiers pas publics, il a tracé une plaisante fin de course, récemment à Toulouse. Il semble en mesure d’ouvrir son palmarès dans le Prix Parc de la Montagne de Reims.

Le Pro du jour

Veillant à la destinée d’une dizaine de trotteurs, Rémi Nique alignera FAKIR DE FROMENTIN (412), jeudi à Lyon-La Soie (R-4). Visiblement, la confiance est de mise.

Rémi, que pouvez-vous nous apprendre sur votre pensionnaire ?

Le cheval avait bien travaillé l’an dernier. Je lui ai donc accordé un break volontaire, d’août à décembre 2020. C’était prévu. Après sa course de rentrée à Cagnes-sur-Mer, fin décembre, il a bien gagné récemment à Lyon-La Soie. Il est légèrement mieux corde à droite mais il tourne bien corde à gauche. Il est pratique, trotteur et sait démarrer vite. Il est complet. Il sera de nouveau déferré des postérieurs. Ici, en dépit du rendement de distance, je lui vois une bonne chance.

Il nous parle également de GIN KAS, l’un des fers de lance de son écurie : « Il a été volontairement préservé cet hiver. Il devrait effectuer sa course de rentrée, prochainement, en apprentis, à La Soie. Il devrait être opérationnel pour Vichy, courant mai. C’est une piste qui lui convient. »