arjel

Réunions du Jeudi 28 février 2019 – Des fauteuils de leaders à consolider !

La réunion de ce jeudi 28 février 2019 à Vincennes (R-1) propose un programme de qualité. Outre le quinté Prix Emile Allix Courboy (1ere course) dans lequel DORGOS DE GUEZ s’annonce difficile à devancer, les Prix Félicien Gauvreau (Gr.II – 2e course) et Ali Hawas (Gr.II – 6e course) tiendront le haut de l’affiche.

Dans le premier des deux Grs.II précités, pour les poulains, GODIGIOUS DELADOU et GALA TEJY, lesquels viennent de former le couplé gagnant du Prix Edouard Marcillac, devraient de nouveau s’expliquer pour la palme même s’il convient de leur opposer GATSBY PERRINE, qui débute au trot monté après s’être frotté aux meilleurs de la promotion, au sulky.

Un peut plus tard dans la journée, dans le Prix Ali Hawas, GUERILLA DE SIMM a sans conteste les moyens d’enregistrer un troisième succès en autant de prestations au trot monté et ainsi de conforter son fauteuil de chef de file de la promotion, côté pouliches, sous la selle. GIRLIKOVA et GRANDISSIMA, ses dauphines dans le récent Prix Holly du Locton, sans oublier GEE, qui s’essaye dans la discipline, semblent les plus indiquées pour compléter le podium.

Quant à notre Pro du Jour, Yves-Marie Vallée, il escompte une bonne prestation de son protégé ELIZIR DU HOME. 

Le Quinté du jour

Jean-Michel Bazire est bien représenté dans le Prix Emile Allix Courboy, événement de ce jeudi. L’entraîneur sarthois pourra en effet compter sur DORGOS DE GUEZ, qui brigue une quatrième victoire consécutive, mais également sur SUPER FEZ, lequel ne manque pas de références dans les quintés.

Gagnants

15 DORGOS DE GUEZ : Il a remporté neuf de ses onze dernières sorties, les dernières en date ayant été obtenues avec aisance. Il est efficace pieds nus, et fait face à un engagement de choix. Le cheval à battre !

Conseil de jeu : 20e G/P

Spéculatifs

10 TITTY JEPSON : Elle reste sur une série de bons résultats et affiche un succès et deux places den quatre quintés courus. Obligé d’y croire !

5 SUPER FEZ : Ce 8-ans affiche quatre succès et quatre places en 13 quintés courus. Preuve de son efficacité en pareille société. On garde.

9 CHICA DE JOUDES : Ses deux premières sorties de l’année ont été couronnées de succès. Une confirmation est ici attendue face aux mâles.

Impasses

6 VIKING FROMENTRO : Il n’a pas couru depuis le mois de décembre et reste ferré pour cette course de rentrée. Une autre fois.

7 JONTTE BOY : Il a échoué pour son unique sortie à Vincennes et n’a pas été revu depuis le mois d’octobre. On écarte.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 15. Champ réduit : 10-5-9-11-3-2-13
Couplé5-9-10-15

Le chiffre du jour

1’13 »9

ELECTRA WIND (511 – R-1 à Vincennes)

Cette jument de 5-ans possède un chrono d’1’13’’9 sur ce tracé des 2.700 mètres, soit la meilleure réduction kilométrique  du peloton sur ce parcours. Alignée pieds nus, elle ne saurait être sous-estimée !

L’info du jour

GUERILLA DE SIMM (610 – R-1 à Vincennes)

Ses deux sorties au trot monté se sont soldées par autant de victoires, la dernière en date ayant été acquise dans le Prix Holly du Locton, devant six de ses rivales du jour. Une confirmation est attendue dans le Prix Ali Hawas.

BOULEVARD (701 – R-4 à Lyon-La Soie)

Il vient de signer deux probants succès sur les P.S.F de Cagnes-sur-Mer et Chantilly. Estimé, il devrait en signer un nouveau sur celle de La Soie.

Le Pro du jour

Yves-Marie Vallée présente ELIZIR DU HOME (710) jeudi à Vincennes (R-1). Il nous en parle.

Yves-Marie, votre protégé n’a pas été revu depuis le mois de septembre. Faut-il s’en inquiéter ?

Non. Le cheval avait bien travaillé l’an dernier. J’ai donc préféré lui accorder un break volontaire. En outre, j’ai connu un problème cardiaque, en septembre, ce qui m’a empêché de le travailler comme souhaité cet hiver.

Comment le cheval aborde t-il ce rendez-vous ?

En bonne condition physique. Mon protégé s’exerce régulièrement depuis plusieurs semaines. Il a eu un mois de repos après sa dernière course mais il travaille depuis. Aussi, il a déjà pas mal de travail. Selon moi, il n’est pas loin de son meilleur niveau. J’ai aussi l’impression qu’il a pris de la force au cours de l’hiver. Il sort s’exercer deux fois par jour. Il a de la qualité. Vous l’aurez compris, je ne serais pas surpris de le voir à l’arrivée, d’autant que le cheval est capable d’aller devant comme attendre. Je préfèrerais toutefois le voir « planqué » durant le parcours. A noter également qu’il évoluera sans enrênement…