arjel

Réunions du Jeudi 27 septembre 2018 – Série en cours pour FRIENDLY BOURBON

Plusieurs chevaux seront à suivre au courses des réunions programmées ce jeudi 27 septembre 2018.

A Compiègne (R-1), RASANGO (6e course) devrait confirmer sa récente place de 2e obtenue sur ce même steeple-chase de Compiègne.

A Lyon-Parilly (R-2), le chevronné SIGNS OF BLESSING (6e course), lauréat de Gr.I, il y a deux ans, et double vainqueur de Gr.III, l’an dernier, trouve une belle occasion de renouer avec la victoire.

A Toulouse (R-3), CROSS DAIRPET (3e course), déjà vu à son avantage sur cette piste, et FRIENDLY BOURBON (5e course), invaincu en cinq courses courues, méritent crédit.

Et, à Enghien (R-4), il conviendra de suivre avec intérêt les débuts en compétition du très bien né GOTLAND (4e course).

A noter également la confiance affichée par notre pro du Jour, Jean-Marie Roubaud, à Toulouse (R-3).

Le Quinté du jour

Le Prix de Beaune, quinté de ce jeudi, aura pour cadre la piste de Compiègne. Lauréat de cette course l’an dernier, CI BLUE devra sortir le grand jeu s’il veut conserver sa couronne. Il lui faudra notamment se défaire de UTAH DE ROCHE, de GARASIL et de MELCHIEF, lesquels viennent de le devancer à Auteuil.

Gagnants

4 MELCHIEF : Il s’est classée 3e de Listed-race, courant mai sur le tracé proposé. Après une course de rentrée profitable à Auteuil, il semble en mesure de mettre tout le monde d’accord.

Conseil de jeu : 10e G/P

9 GARASIL : Il affiche six podiums, dont trois succès, en huit courses courues, le dernier ayant été obtenu dans un quinté de même facture, en début de mois à Auteuil. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

2 UTAH DE ROCHE : Elle vient de remporter le Prix Jean Bart, devant trois de ses rivaux jour. Bien que remontée de quatre kilos sur l’échelle du handicapeur, elle garde son mot à dire.

7 CI BLUE : Ce n’est autre que le tenant du titre. En outre, il est confirmé en pareille société. Il serait donc imprudent de le condamner hâtivement sur son dernier échec.

Impasses

1 ARGENTIER : Il n’a pas couru depuis le mois d’avril. Cette course va lui faire du bien en vu du futur meeting palois, son objectif de l’hiver.

13 CHAPEAU ROUGE : Il a terminé dans le lointain pour sa course de rentrée, en récemment sur cette piste. Tâche compliquée.

16 ESPOIR DU NINIAN : Il effectue un course de rentrée, reste sur une chute et manque de références à ce niveau. On écarte.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 4-9-2. Champ réduit : 7-5-11-15-8
Duo 42-4-9

Le chiffre du jour

1’15 »3

CROSS DAIRPET (313 – R-3 à Toulouse)

ll est invaincu en sorties sur cette piste de Toulouse. En outre, il évoluera pieds nus et possède, en 1’15 »3, le meilleur chrono du peloton sur ce tracé.

L’info du jour

RASANGO (603 – R-1 à Compiègne)

Il a déjà gagné sur cette piste, début mars, et vient de prouver sa bonne forme en se classant 2e sur ce steeple-chase de Compiègne.

FRIENDLY BOURBON (511 – R-3 à Toulouse)

Ce 3-ans est invaincu en cinq sorties publiques, quatre de ses victoires ayant été acquises corde à droite. La passe de six est envisagée !

Le Pro du jour

Jean-Marie Roubaud, présente cinq partants, jeudi à Toulouse (R-3). Rencontre.

Jean-Marie, vous débutez la réunion avec BALDI STAR (105). Votre avis ?

Le cheval est au mieux. Il vient d’ailleurs de vaincre à Cavaillon. Il a bien récupéré. Il s’élance aussi bien départ volté que lancé. J’en escompte une confirmation. ll a un première chance.

On passe à DOLINA DES PLAINES (210)…

C’est une nouvelle recrue à la maison. Elle est à l’écurie depuis une dizaine de  jours, après les ventes de Deauville. Au travail, c’est bien. Il faut voir en course mais je la pense capable de faire l’arrivée dans ce lot. D’autant qu’elle sera pieds nus et a des références corde à droite.

Vous aurez ensuite trois partants dans le Grand Prix Baron d’Ardeuil Aoc Buzet. Que pouvez-vous nous en dire ?

UN CARLESS BLUE (310) et UTTINGEOIS (315) doivent rendre la distance et resteront ferrés. Ils n’auront pas une tâche facile. Je leur préfère CACHOU D’OCCAGNES (302). Ses dernières sorties comportent des excuses. Il était ferré à Borély car il s’agissait d’une petite rentrée. Et, récemment à Cavaillon, son driver amateur n’est pas parvenu à s’en servir au départ et le cheval est parti au galop. Le cheval est bien au travail. Il reste spécial au signal. Ensuite, il est relativement facile à utiliser. S’il s’élance correctement, une place est dans ses cordes.