arjel

Réunions du Jeudi 25 juin 2020 – Avec des Britanniques aux dents longues !

En raison des prévisions météorologiques, faisant état d’une soudaine forte hausse des températures en région parisienne notamment l’après-midi, les horaires de la réunion programmée à ParisLongchamp (R-1), en ce jeudi 25 juin 2020, ont été modifiés. Le départ de la première course est fixé à 9h40. Neuf autres épreuves se disputeront ensuite dont les Grs.III. Dans la Coupe (Gr.III – 1ere course), le Britannique TELECASTER, lauréat de Gr.II, à pareile époque l’an dernier, à York, débute dans l’Hexagone avec de légitimes prétentions. Un peu plus tard au cours de cette réunion, l’entraîneur Charlie Appleby semble détenir les clés du Prix de la Porte Maillot (Gr.III – 4e course). Il pourra non seulement compter sur le 4-ans SPACE BLUES, affiché sur le podium des Prix Jean Prat (Gr.I), et Maurice de Gheest (Gr.I), l’été dernier sur l’hippodrome de Deauville, et sur le 6-ans D’BAI, confirmé en pareille société.

A Vichy (R-2), HOFFENBACH n’aurait qu’à se montrer sage et appliqué d’un bout à l’autre du parcours pour faire sien le Prix de la Société Hippique Française (7e course), lui qui peut notamment se targuer d’avoir gagné à Vincennes, fin octobre. Dans la rencontre suivante, le Prix Jean Ensch (8e course), le 5-ans FAMOUS LAST WORDS peut soigner ses statistiques.

Le Quinté du jour

Trois des seize 3-ans présents au départ du Prix du Petit Pré (9e course), quinté de ce jeudi, à ParisLongchamp, restent sur une victoire. A commencer par le notre favori AARHUS.

Gagnants

6 AARHUS : Pour sa neuvième sortie publique, et ses débuts dans les handicaps, il a fait sûrement sien un handicap, le mois dernier sur le gazon deauvillais. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 10e G-P

4 SOUS LES NUAGES : Force est de constater qu’il fait preuve d’une louable régularité depuis ses débuts. En outre, il vient de conclure 3e d’un quinté référence, à Deauville. Candidat aux premières places.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

8 THE GOOD MAN : Auteur d’une bonne fin de course, le 11 mai sur cette piste de Longchamp, il a répété depuis en se classant 2e d’un événement à Deauville. De quoi lui valoir de logiques preneurs.

1 LETTYT FIGHT : Il a remporté trois de ses quatre derniers parcours. Il a notamment remporté un handicap en début de mois,s sur la P.S.f de Deauville. En dépit de la surcharge encourue, il semble en mesure de confirmer.

Impasses

12 TURKHISTAN EXPRESS : Il n’a pas été revu depuis le mois de novembre. Pas facile d’y croire !

Les paris Quinté du jour

Quinté6-4-8-1-9-13-10-7
Couplé1-4-6-8

Le chiffre du jour

75%

FAMOUS LAST WORDS (R-2 à Vichy)

Il affiche quatre victoires et deux places de 2e en huit courses courues, soit 75% de réussite sur le podium. Un score qu’il devrait améliorer dans le Prix Jean Ensch.

L’info du jour

SPACE BLUES (404 – R-1 à ParisLongchamp)

Il s’est classé 2e Prix Jean Prat (Gr.I), puis 3e du Maurice de Gheest (Gr.I), l’été dernier sur l’hippodrome de Deauville. Récent lauréat d’une Listed-race, à Haydock-Park, preuve de sa bonne forme, il revient en France avec de solides espoirs de succès.

HOFFENBACH (706 – R-2 à Vichy)

Certes, ce n’est pas pas un modèle de sagesse. En outre, il devra composer avec un rendement de distance. Or, à la faveur d’un parcours complet au trot, il a les moyens de s’adjuger le Prix de la Société Hippique Française.

Le Pro du jour

FOUDROYANT MEAULNE (613) sera au départ du Prix de la Côte d’Albatre, jeudi à Laval (R-3). Stéphane Prioul nous en parle…

Stéphane, que pouvez-vous nous dire sur votre pensionnaire ?

C’est un bon cheval. Je le ménage. D’ailleurs, Il a été volontairement « breaké » un mois en novembre. Et, comme je le pressentais, il a réalisé un excellent début d’année. Il reste d’ailleurs sur une série de bons résultats. Il a notamment gagné le mois dernier à Alençon avant de confirmer récemment aux Sables d’Olonne.

Il effectuera ici ses premiers pas sous la selle. Qu’en attendez-vous ?

A mon avis, il est taillé pour réussir dans la discipline. Le cheval est resté au top. L’engagement est favorable. Anthony Barrier sera sur son dos. C’est un bon gaucher. D’ailleurs, le cheval a toujours bien couru à Laval. Il a des atouts à faire valoir. A noter toutefois qu’il faut lui masquer l’effort car il a tendance à trop en faire. Lorsqu’il est dans un dos, il ne « tire » pas et il sait aller vite sur 200 mètres.