arjel

Réunions du Jeudi 23 mai 2019 – Gare aux Britanniques !

En marge du quinté Prix des Epinettes (6e course), deux Listeds tiendront le haut de l’affiche sur l’hippodrome de ParisLongchamp (R-1), en de ce jeudi 23 mai 2019. Et, force est de constater que les Britanniques y présentent de très sérieux candidats.

Dans le Prix de Pontarmé (2e course); le 3-ans entraîné en début de carrière par Carlos Laffon-Parias, et désormais sous la férule de Wiliam Haggas, à savoir INSANDI mérite crédit. Venant de se classer troisième d’une épreuve estampillée Gr.III, pour sa rentrée, en début de mois à Chantilly, le fils de Anodin affronte a priori des rivaux à sa portée.

Dans le Prix de Montretout (4e course), BARNEY ROY, autre Britannique, entraîné lui par Charlie Appleby, constitue un sérieux rival pour les tricolores, et notamment pour les réguliers STUNNING SPIRIT et BAYOUN.

A noter également que ce même Charlie Appleby déléguera un partant dans la Coupe des 3-ans (2e course), à Lyon-Parilly (R-3).  Nul doute qu’il s’agit d’un déplacement ambitieux…

Le Quinté du jour

Bon nombre des candidats au Prix des Epinettes, quinté de ce jeudi, à ParisLongchamp, viennent de se mesurer dans le Prix de Beaumesnil, en début de mois sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Respectivement affichés 2e et 3e de cette course référence, CRESSIDA et AUSTRALIEN seront suivis avec intérêt.

Gagnants

13 CRESSIDA : D’une louable régularité depuis ses débuts, affichant six podiums en sept sorties publiques, elle reste sur deux places de 2e dans des handicaps, dont celle obtenue dans le quinté référence Prix de Beaumesnil. Elle mériterait ici d’ouvrir son palmarès.

Conseil de jeu : 10e P

5 AUSTRALIEN : Après s’être classé 4e d’une classe 2 bien composée, le mois dernier à ParisLongchamp, il s’est classé 3e d’une épreuve de même facture, en début de mois à Saint-Cloud. De quoi incliner à une certaine confiance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

8 GRACIAN : Ses deux premières sorties de l’année se sont soldées par autant de places de 2e. Il débute ici dans les handicaps avec des ambitions.

6 MILLE SABORS : Certes, il n’a pu faire mieux que 9e dans le quinté référence Prix de Beaumesnil.Or, il compte deux places de 4e en trois événements disputés. Dès lors, la méfiance s’impose.

Impasses

14 ISKANDERHON : Il a nettement échoué dans le quinté référence Prix de Beaumesnil, en début de mois à Saint-Cloud. Pas facile d’y croire !

Les paris Quinté du jour

Quinté13-5-8-6-11-2-15-12
Duo 45-8-13

Le chiffre du jour

87.5 %

BAYOUN (406 – R-1 à ParisLongchamp)

Ce 6-ans n’a jamais terminé plus loin que 4e depuis ses débuts. Mieux encore, il affiche quatorze podiums, dont dix succès, en seize courses courues, soit 87.5% de réussite parmi les trois premiers. De quoi lui valoir de logiques supporters.

L’info du jour

BARNEY ROY (405 – R-1 à ParisLongchamp)

Gagnant de l’édition 2017 des St James’s Palace Stakes (Gr.I) , courant juin à Ascot, battu de peu dans les Eclipse stakes (Gr.I), le mois suivant à Sandown Park,  troisième des Juddmonte International Stakes (Gr.I), le même été à York, et auteur d’une encourageante course de rentrée, le 1er mai à Ascot, ce 5-ans affronte des rivaux à sa portée dans le Prix de Montretout.

COURT POET (202 – R-3 à Lyon-Parilly)

Même s’il n’a pas été revu depuis le 9 septembre, date de sa place de 4e obtenue dans le Prix des Chênes (Gr.III), à Parislongchamp, il ne surprendrait pas en jouant un premier rôle dans la Coupe des 3-ans.

Le Pro du jour

Alain Chavatte délègue quatre partants, jeudi à Reims (R-2). Voici ses impressions :

Alain, vous débutez la réunion avec GOLD DU PASTEMPS (107). Votre avis ?

Le cheval a débuté sa carrière cet hiver à Cagnes-sur-Mer. Il a ensuite eu un peu de repos avant d’être repris au travail. La corde à droite ne le dérange pas à l’exercice.  Il sait démarrer vite. S’il reste sage, je pense qu’il a sa place parmi les quatre premiers.

On passe à FLORA SCOTIA (308)

La pouliche est en forme. Elle vient de gagner sous la selle. Elle et également performante au sulky D’ailleurs, elle m’avait bien plu auparavant, à l’attelé, au Mont-Saint-Michel, pour sa rentrée. Avec elle, il faut encore assurer durant les 500 premiers mètres mais elle est dure à l’effort. Elle est taillée pour bien vieillir.

Vous alignez ensuite CANBERRA TONIQUE (511). Que doit-on en penser ?

La jument vient de gagner à Reims, sur le tracé qu’elle retrouvera jeudi. Thomas Constans le connaît bien. Il vient d’ailleurs de le mener à la victoire. La jument est restée bien. Elle est assez facile. C’est une belle course pour elle. Elle devrait répéter. A mon avis, c’est ma meilleure chance de la journée.

Un mot enfin sur ENDRIX BLEU (709)

L’autre jour, il s’est retrouvé le nez au vent, trop tôt. Or, il faut lui masquer l’effort, jusqu’à 500-600 mètres du but. Jeudi, il fait face à un bon engagement au premier échelon. Une place est dans ses cordes.