arjel

Réunions du Jeudi 23 juillet 2020 – QUEEN DAENERYS vise la couronne

La réunion de ce jeudi 23 juillet à ParisLongchamp (R-1) se décline majoritairement au féminin. Le quinté Prix de la Vénus de Paris – Grand Prix des Femmes (3e course) et le Prix de la Route des Dames (8e course), autre handicap, s’offrent en effet aux juments et seront toutes associées à des femmes jockeys.

En outre, le Prix de Thiberville (2e course),  l’un des temps forts de cette journée, est réservé aux pouliches de 3-ans. Dans cette rencontre estampillée Listed-race, les Britanniques QUEEN DAENERYS, récente 4e d’un Gr.I, outre-Manche, et MAJESTIC NOOR, qui n’a pas connu la défaite en deux sorties cette année, défient les Tricolores avec de solides prétentions.

A Meslay-du-Maine (R-3), dans le Prix des Transports Salesky (8e course), ESPION DE BOUERE tentera de soigner ses statistiques sur cet anneau mayennais.

A Cagnes-sur-Mer (R-5), Romain Derieux devrait réaliser une fructueuse réunion. Il pourra en effet compter sur EILEEN, laquelle est au mieux et fait face à un engagement de choix dans le Prix du Mont Boron (2e course), et sur GRAPPA DE BRY, qui semble affronter des rivales à sa portée dans le Prix de Montauroux (3e course).

Le Quinté du jour

Lauréate de la précédente édition du Prix de la Vénus de Paris – Grand Prix des Femmes, PLANTLOVE défendra son titre dans ce handicap qui servira de support aux paris à la carte, jeudi, à ParisLongchamp. Cela dit, au regard de ses dernières sorties relativement discrètes, plusieurs de ses rivales lui sont préférables.

Gagnants

1 LADY SIDNEY : Elle a de sérieuses références à faire valoir dans les quintés, y comptant deux succès et dix places en 20 tentatives. En dépit de son top-weight, elle aura notre préférence.

Conseil de jeu : 10e G-P

4 MOONLIGHT SYMPHONY : Courant mai à Saint-Cloud, elle a bien conclu pour se classer 3e du quinté Prix de la Gloriette. Une performance qui lui confère ici une belle carte à jouer.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

15 SPECIAL APPEAL : Elle fait preuve d’une louable régularité depuis ses débuts et s’est classée 5e d’un quinté référence, le mois dernier à Chantilly. La méfiance s’impose…

3 LA POUTANESCA : Cette jument de 6-ans n’a plus à faire ses preuves à ce niveau. D’autre part, elle compte un succès et une place de 3e en autant de sorties sur ce tracé. On garde.

Impasses

12 ADELINE : Elle n’a pas été revue depuis le mois de novembre. Une autre fois.

16 LAST EDITION : Elle vient d’échouer dans un handicap, à Aix-Les-Bains. Pas facile d’y croire.

Les paris Quinté du jour

Quinté1-4-15-3-13-14-6-10
Couplé1-3-4-15

Le chiffre du jour

75%

EILEEN (209 – R-5 à Cagnes-sur-Mer)

Elle affiche neuf succès en 23 courses courues. En outre, en quatre sorties à Cagnes-sur-Mer, elle a signé deux victoires et une place de 2e, soit 75% de réussite sur le podium. Sa chance saute aux yeux dans le Prix du Mont Boron.

L’info du jour

QUEEN DAENERYS (202 – R-1 à ParisLongchamp)

Deuxième à ce niveau, celui des Listeds, le mois dernier à Newmarket et quatrième d’un gr.I, plus récemment à Epsom Down, cette pouliche de 3-ans vise la victoire dans le Prix de Thiberville.

GRAPPA DE BRY (304 – R-5 à Cagnes-sur-Mer)

Elle s’est imposée avec de la marge, fin juin au Croisé-Laroche. Une confirmation est attendue sur le piste cagnoise.

Le Pro du jour

Sébastien Poilane sera présent jeudi à Meslay-du-Maine (R-3) pour driver son pensionnaire ESPION DE BOUERE (809). Rencontre.

Sébastien, quel regard portez vous sur les dernières sorties de votre protégé ?

Il a bien gagné fin mai sur cette piste de Meslay. Ensuite, j’avais hésité à le courir à Bernay, le 14 juin. Finalement, j’ai opté pour une course réservée aux apprentis, départ autostart, fin juin à Vire. iCe jour-là, il n’a pas trop apprécié les virages un peu « secs » de la piste. Et, la dernière fois, aux Sables d’Olonne, il s’est bien comporté. Il a répondu à mes attentes pour se classer 2e.

Quels seront ses principaux atouts, jeudi ?

Le cheval est resté en bonne forme.  Il a toujours bien couru à Meslay-du-Maine (4 succès en 5 tentatives). C’est une piste à son entière convenance. Ses pieds sont bons et il pourra être déferré des postérieurs.

On vous sent confiant…

Il faudra composer avec ce n°9 derrière l’autostart. En outre, il retrouve le cheval qui l’a devancé récemment (ndlr, le 11 juillet), aux Sables d’Olonne mais je compte en effet sur lui.