arjel

Réunions du Jeudi 21 février 2019 – ZEMINDARI, en terrain connu !

L‘hippodrome de Vincennes (R-1) propose une réunion riche de huit courses en ce jeudi 21 février 2018. Si les « visiteurs » TITANIUM GAR, auteur d’une encourageante course de rentrée, dernièrement à Vincennes, et READY RIBB, déferré des quatre pieds pour l’occasion, s’annoncent redoutables dans le quinté Prix du Cantal (1ere course), il convient également de s’attarder sur les candidatures de FALKANO DE HOUELLE (3e course), lequel vient de s’imposer avec de la marge, et de CETUS DE TILOU (6e course), irréprochable depuis plusieurs mois.

A Chantilly (R-2), HOUSE CAPTAIN et BETTER ON SUNDAY, lesquels ont en commun de rester sur un succès, devraient s’expliquer pour la palme dans le Prix du Crochet de Coye (1ere course). Une heure plus tard, la prestation de ZEMINDARI sera suivie avec intérêt, le protégé de Henri-François Devin pouvant se targuer d’avoir remporté ce Prix de Chauvry (3e course), en 2016 et en 2017… Quant aux 4-ans MAGNY COURS, lequel vient de prouver sa bonne forme dans une course école, dite Afasec, il comptera de logiques preneurs dans le Prix de la Route des Suisses (8e course).

Le Quinté du jour

Le Prix du Cantal, quinté de ce jeudi, à Vincennes, pourrait bien tomber dans l’escarcelle de TITANIUM GAR. Encourageant 3e d’un quinté, pour sa rentrée, en début de mois à Vincennes, ce fils de Daguet Rapide revient sur notre sol avec de solides ambitions.

Gagnants

8 TITANIUM GAR : Ce trotteur de qualité affiche 19 succès en 33 courses courues. En outre, il est toujours présenté à bon escient à Vincennes. Après une plaisante course de rentrée, il semble en mesure de mettre ici tout le monde d’accord.

Conseil de jeu : 15e G/P

6 READY RIBB : Ce trotteur suédois a effectué des débuts prometteurs à Vincennes, se classant 3e récemment. Aligné déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

15 VALOKAJA HINDO : Certes, il doit rendre la distance. Or, il a conclu l’année 2018 sur six victoires consécutives et vient de se classer 2e d’un quinté, pas plus tard que jeudi dernier. Obligé d’y croire !

13 COLONEL : Il a des titres à faire valoir à ce niveau et sera déferré des quatre pieds pour la première fois de l’année. La méfiance s’impose.

Impasses

1 DON WILLIAMS : Il n’a pas été revu depuis le mois d’août. Impasse conseillée.

10 DREAM DE NILREM : Il doit rendre la distance et reste ferré pour cette course de rentrée. Pour plus tard…

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 8-6-15.Champ réduit : 13-7-5-2-11-4
Couplé6-8-13-15

Le chiffre du jour

75%

FALKANO DE HOUELLE (305 – R-1 à Vincennes)

En quatre courses courues, il a signé trois podiums (75% de réussite), dont deux succès, le dernier en date ayant été acquis avec de la marge, fin janvier sur cette grande piste de Vincennes. Une confirmation est attendue dans le Prix d’Epinay.

L’info du jour

CETUS DE TILOU (605 – R-1 à Vincennes)

Il collectionne les bons résultats depuis l’été dernier. La preuve : Lors de ses huit derniers parcours, il a signé six succès et deux places de 2e. Une confirmation est attendue dans le Prix de Plestin-les-Grèves.

ZEMINDARI (301 – R-2 à Chantilly)

Il a inscrit son nom au palmarès de ce Prix de Chauvry en 2016 et en 2017. D’autre part, il reste sur un succès sur la P.S.F. de Deauville. Obligé d’y croire !

Le Pro du jour

Emmanuel Ruault nous parle de ENSKA (808), alignée dans le Prix de Grignan, jeudi à Vincennes (R-1) :

Emmanuel, comment abordez-vous la course de votre protégée ?

C’est un bon engagement pour elle car elle participera à une course réservée aux femelles de sa promotion. Il ne faut pas la juger sur sa dernière sortie à Vincennes. Elle s’est retrouvée loin des animatrices ce jour-là. Son driver a essayé de venir en dehors, dans le dernier virage, mais c’était difficile. Aussi, il n’a pas insisté pour finir. Auparavant, dans un quinté, elle s’était montrée courageuse dans la phase finale, d’autant qu’elle avait ce jour-là hérité d’un n° en dehors, en deuxième ligne, derrière l’autostart (ndlr, le 15). Sachez que la jument est restée en bonne forme. Elle sera de nouveau pieds nus. Elle retrouve Jean-Michel Bazire au sulky. Elle fait bien et a déjà gagné sur la Grande Piste de Vincennes. Elle avait d’ailleurs bien fini dans un Gr.II, début septembre, sur la Grande Piste, et ce après avoir été retardée par une faute dans la montée. Je me méfie des juments étrangères mais je la pense capable de faire l’arrivée de cette course. Elle conserve ma confiance.