arjel

Réunions du Jeudi 19 septembre 2019 – FIRE CRACKER, c’est la chaleur !

L’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1) propose une réunion riche de huit courses en ce jeudi 19 septembre 2019. En marge du Prix Bernard le Quellec (1ere course), épreuve retenue pour le quinté, le Prix de Givors (4e course) sera l’occasion de revoir à l’oeuvre FIRE CRACKER. Vainqueur en solitaire, le 9 septembre, de surcroît sur le tracé qu’il retrouvera ici, celui des 2.700 mètres, Grande Piste, ce fils de Quaro semble en mesure de doubler la mise, d’autant qu’il sera de nouveau pieds nus. FRAGONARD DELO, son dauphin ce jour-là, et FABULOUS JET, qui reste sur une série de bons résultats et fait face à un engagement de choix, conduiront l’opposition. Dans le Prix de Taverny (6e course), GONDOLE JENILOU tentera d’enregistrer un nouvelle victoire, la sixième de sa jeune carrière en seulement huit courses courues.

A Fontainebleau ((R-2), Alain Couétil semble bien représenté dans le Prix Jean Gillois (5e course). L’ancien bras droit d’André Fabre pourra en effet compter sur GALAXICE, mais également sur GRACIEUSE D’ANGE, lesquelles ont en commun d’avoir pris une encourageante place de 2e à l’occasion de leurs premiers pas publics.

Le Quinté du jour

Seul 6-ans au départ du Prix Bernard le Quellec, quinté de ce jeudi à Vincennes, DIGNE ET DROIT peut voler la vedette à ses aînés dans cette rencontre qui servira de support aux enjeux à la carte.

Gagnants

7 DIGNE ET DROIT : Il n’a jamais terminé plus loin que 6e en dix sorties sur ce tracé et vient de conclure 4e d’une course estampillée Gr.III. Notre favori.

Conseil de jeu : 15e P

13 ALINEA : Il a prouvé à plusieurs reprises qu’il avait la pointure d’une course de ce genre. A condition qu’il se montre sage d’un bout à l’autre du parcours….

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

15 CANDIDAT D’ORTIGE : Il compte quatre places en huit quintés courus, preuve de sa compétitivité à ce niveau. Même s’il n’a pas été revu depuis le mois de juin, il conserve une belle carte à jouer.

11 BRASIL DE BAILLY : Ses deux dernières sorties se sont soldées par autant de podiums, le mois dernier, à Divonne-les-Bains. Nul doute qu’il revient à Vincennes avec des prétentions.

Impasses

3 CHIRICAHUA : Elle est plus confirmée sous la selle et vient d’effectuer une course de rentrée discrète à Laval. On écarte.

4 AS DE GODISSON : Il n’a pas été revu depuis le mois de juillet et reste plus efficace sur les tracés réduits. Sans nous.

10 VALSEME : Il n’a désormais plus de marge de manoeuvre à ce niveau. Sa tâche s’annonce délicate.

Les paris Quinté du jour

Quinté7-13-15-11-9-12-16-2
Couplé7-11-13-15

Le chiffre du jour

71%

GONDOLE JENILOU (607 – R-1 à Vincennes)

Elle affiche cinq succès en sept sorties publiques, soit plus de 71% de réussite. Invaincue en deux sorties sur le tracé proposé, et à créditer d’un chrono d’1’14 »6 sur le parcours, sa chance saute aux yeux dans le Prix de Taverny.

L’info du jour

FIRE CRACKER (411 – R-1 à Vincennes)

Le 9 septembre sur le parcours qui nous intéressé, il a rapidement pris ses distances avec le reste du peloton avant de s’imposer en solitaire. Une confirmation est attendue dans le Prix de Givors.

GALAXICE (503 – R-2 à Fontainebleau)

Encourageante 2e en débutant, le mois dernier au Lion d’Angers, elle s’aligne au départ du Prix Jean Gillois avec de solides ambitions de succès.

Le Pro du jour

GERSHWIN DES VES (203) sera au départ du Prix de Bagnères, jeudi à Vincennes (R-1). Son entraîneur Joël Bescher nous en parle :

 Joël, que pouvez-vous nous dire sur les dernières sorties de votre protégé ?

Il s’était bien élancé mais il avait été pris de vitesse, fin mai à Vincennes. Avec ses gains, il n’a pas des tâches aisées, au sulky. Or, je l’ai couru à trois reprises à l’attelé, cet été à Enghien, afin de le maintenir en condition.  Il a tendance à prendre du poids et je préfère le courir régulièrement, toutes les trois semaines, un mois. Il n’avait pas de bonnes courses au trot monté avant le mois de septembre. Et, la dernière fois, pour son retour sous la selle, il a connu des problèmes d’allures. Cette course est à oublier.

Quels sont ses atouts ?

Il est efficace sous la selle. Il y compte d’ailleurs deux succès. Selon moi, il vaut mieux que ne l’indiquent ses derniers classements. En outre, vu qu’il manque encore de force, il est mieux sur les parcours de tenue. Sachez en effet qu’il a du fond. Et, sur un « bout », il sait également aller vite. Il est juste préférable de lui masquer l’effort. A mon avis, il serait imprudent de le condamner !