arjel

Réunions du Jeudi 18 juillet 2019 – SIMPLY STRIKING peut frapper fort !

La semaine du Galop se poursuit à Vichy (R-1) avec huit courses à l’affiche de la journée de ce jeudi 18 juillet 2019. En marge du quinté Prix Burgos (3e course), un handicap réservé aux 3-ans, le Prix Haras de Bouquetot – Jacques Bouchara (Listed-4e course) mettra aux prise douze 2-ans. Récente troisième de Listed, à Newmarket, la Britannique COMPANION s’y présente avec de légitimes ambitions. Un peu plus de tente minutes plus tard, dans le Prix Jean Boulard (5e course), SIMPLY STRIKING trouve une belle occasion de renouer avec le succès, d’autant qu’il bénéficiera d’une décharge, celle du jeune Mathieu Pelletan. Il lui faudra toutefois se défaire du régulier BORN TO HOLD; qui devrait afficher des progrès sur sa course de rentrée du 6 juillet à Nantes.

Dans le Grand Prix des Sables d’Olonne (R-3 – 4e course), temps-fort de cette réunion vendéenne, le régulier CAPRICE DU LUPIN tentera de tirer profit de son avantage initial pour endiguer le retour des 5-ans ENINO DU POMMEREUX et EARL SIMON, confirmés au plus haut niveau et respectivement affichés 1e et 4e du Critérium des 4-ans (Gr.I), l’an dernier.

Le Quinté du jour

Six des seize candidats au Prix Burgos, quinté de ce jeudi, à Vichy, vont effectuer leurs débuts dans les handicaps. A commencer par nos deux préférés SALMON PLEASE et GET SHIRTY.

Gagnants

7 SALMON PLEASE : Il affiche trois podiums en quatre courses courues. Confié à Christophe Soumillon, il effectue des premiers pas à ce niveau avec des prétentions. Notre favori.

Conseil de jeu : 10e P

2 GET SHIRTY : Il n’est jamais sorti du podium en quatre tentatives et vient de se classer 2e sur la distance proposée. Autre nouveau venu ambitieux dans les handicaps.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

12 PIRATRA TESORO : Ses trois dernières sorties se sont soldées par autant de places de 2e, la dernière en date acquise dans un handicap mansonnien. On garde.

5 GONERIL : Elle reste sur une série de bons classement. Si elle n’est pas victime de son n° en dehors dans les stalles, elle est capable de confirmer.

Impasses

8 AUEN ADVENTURE : Il vient d’échouer dans une course à réclamer. On écarte.

Les paris Quinté du jour

Quatrio7-2-12-5-15-3-11-1
Couplé2-5-7-12

Le chiffre du jour

79%

CAPRICE DU LUPIN (405 – R-3 aux Sables d’Olonne)

En 29 courses courues, il a signé 23 podiums (soit plus de 79% de réussite), dont quatorze succès. En dépit d’une solide opposition au second échelon, il mérite crédit dans le Grand Prix des Sables d’Olonne.

L’info du jour

SIMPLY STRIKING (501 – R-1 à Vichy)

Il a été jugé digne de participer au Prix Morny (Gr.I) l’été dernier à Deauville, et à la Poule d’Essai des Poulains (Gr.I), courant mai à ParisLongchamp. Sa chance saute aux yeux dans le Prix Jean Boulard.

HONOR BERE (801 – R-4 à ParisLongchamp)

Il a bien fini pour se classer 3e, le jour de ses débuts, le 13 juin à Craon. Il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix des Colonnes Morris.

Le Pro du jour

Jean-Philippe Borodajko sera présent jeudi aux Sables d’Olonne (R-3) avec deux de ses pensionnaires. Rencontre.

Jean-Philippe, vous débutez la réunion avec EQUIFLASH GIOIA (210), qui reste sur un succès. Votre avis ?

En effet, le cheval vient de s’imposer à Graignes, en début de mois. J’ai fait l’impasse sur l’hiver avec lui et quand j’ai voulu le reprendre, au printemps, il a été malade. Comme la quasi-totalité de mon effectif, il a souffert de la gourme. Il a fallu faire le dos rond et patienter. Le cheval est sur la montante. C’est un trotteur sympa, gentil. Il a également gagné corde à droite mais je le préfère sur les parcours à main gauche. Il est pratique. Il sera de nouveau pieds nus. L’engagement au premier échelon est favorable.  Je le juge capable d’être dans le coup et de prendre une place.

Un mot également sur la 4-ans FEE DE PASSY (303)…

Elle a été disqualifié trois fois de suite, de mars à juin. Or, elle n’est pas spécialement compliquée. Elle a des excuses à faire valoir. Dernièrement, aux Andelys, elle m’a bien plu, dans une course où je m’imposais au sulky de Fronsac de Bomo. Elle n’a pas eu le meilleur des parcours ce jouir-là mais elle s’est toutefois bien défendue. La pouliche est restée bien. Je ne serais pas étonné de la voir rentrer aux balances. Ne la sous-estimez pas…

Il nous parle également de DOMINGO D’ELA…

Il avait bien couru fin juin, à Mauquenchy (ndlr, 3). Et, la dernière fois, aux Andelys, Adrien Lamy l’a drivé trop en confiance, ce qui nous coûte un meilleur classement. Le cheval est bien. Il est à suivre.