arjel

Réunions du Jeudi 17 octobre 2019 – Tous les feux sont au vert pour BLEU MARINE

Direction l’hippodrome de ParisLongchamp  (R-1) pour la réunion principale de ce jeudi 17 octobre 2019. En marge du quinté Prix Salverte (1ere course), BLEU MARINE sera suivi avec intérêt dans le Prix de la Roseraie (5e course).  Autoritaire vainqueur le mois dernier à Chantilly, ce pensionnaire d’André Fabre semble en effet capable de doubler la mise. Pour y parvenir, il lui faudra notamment se défaire de son contemporain ANODOR, lequel possède la meilleure valeur théorique des six 3-ans alignés au départ de cette Classe 1.

A Marseille-Borély (R-2), notre Pro du Jour, Stéphane Cingland,  affiche une certaine confiance. A suivre également l’écurie de Loris Garcia, notamment avec GAWANI DU BOCAGE, qui trouve une belle occasion de refaire parler de lui dans le Prix d’Avignon (5e course) et avec FIRST IN LOVE (6e course), lequel reste sur un probant succès, et ce sur le tracé proposé.

Le Quinté du jour

MOUNT PAPA est le seul des seize candidats au Prix Salverte, quinté de ce jeudi, à ParisLongchamp, à débuter dans les handicaps. Au regard de son palmarès, il peut s’y distinguer d’emblée.

Gagnants

1 MOUNT PAPA : Il compte neuf podiums, dont deux succès, en autant de sorties publiques. Restant sur une victoire à Maisons-Laffitte, il effectue ici ses premiers pas dans les handicaps avec des ambitions.

Conseil de jeu : 15e P

2 CHECKPOINT CHARLIE : Il est confirmé à ce niveau et n’a jamais terminé plus loin que 3e lors de ses sept derniers parcours. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

7 LOUIS : Il s’est classé 2e du quinté Prix des Invalides, le 1er septembre sur ce tracé des 2.400 mètres, dominant plusieurs de ses rivaux du jour. Obligé d’y croire !

14 BREATH OF FIRE : Sa récente place de 2e obtenue dans un handicap cantilien plaide en sa faveur. Il devançait ce jour-là deux de ses adversaires du jour. On garde.

Impasses

5 BONFIRE HEART : Il a été longtemps tenu écarté de la compétition, d’octobre 2018 à septembre 2019. Même s’il a désormais deux courses dans les jambes, sa présence à l’arrivée constituerait une surprise.

9 GOUREL : Son dernier podium a été obtenu dans une course à réclamer. Ici, pour son retour à ce niveau, il n’aura pas une tâche aisée.

Les paris Quinté du jour

Quatrio1-2-7-14-12-4-6
Couplé1-2-7-14

Le chiffre du jour

1’14 »9

DIAMANT DU GOUTIER (307 – R-2 à Marseille-Borely)

Il possède, en 1’14 »9, le meilleur chrono du peloton sur ce tracé marseillais. Aligné pieds nus, contrairement à sa dernière sortie, il mérite crédit dans le Prix de Calvi.

L’info du jour

BLEU MARINE (501 – R-1 à ParisLongchamp)

Il compte six podiums et en sept courses courues, et s’est imposé avec autorité, le mois dernier à Chantilly. Une confirmation est attendue dans le Prix de la Roseraie.

FIRST IN LOVE (612 – R-2 à Marseille-Borély)

En six sorties sur cette piste phocéenne, il n’a jamais terminé plus loin que 4e, comptant même cinq podiums, dont un probant succès le 25 septembre sur ce parcours. Première chance.

Le Pro du jour

Stéphane Cingland aligne trois de ses pensionnaires, jeudi, à Marseille-Borély (R-2). Rencontre.

Stéphane, vous présentez tout d’abord DEAN DELUCA (101). Votre avis ?

Le cheval est en excellente condition physique. Il reste d’ailleurs sur une série de bons résultats. Il vient de s’imposer sur l’herbe mais il est également bien sur le sable. Il apprécie l’autostart. Il possède la vitesse. Dans l’idéal, je préfère lorsqu’il vient de l’arrière-garde. Cela le motive. Ici, il a de nombreux atouts dans son jeu.

On passe à BUTTERFLY ELDE (415)

Le cheval a eu un break cet été. Il a désormais trois parcours dans les jambes. Il est proche de son bon niveau. D’ailleurs, il sera pieds nus pour l’occasion. Il est plus efficace de la sorte. Il sait aller devant comme attendre. Il a été préparé pour cet objectif. Hélas, il faudra composer avec ce n°15, en dehors et en deuxième ligne derrière l’autostart. C’est le seul bémol mais, avec un bon déroulement de course, il a sa chance.

Un mot enfin sur le 4-ans FORSICA DU ROCHER (611)…

C’est un cheval gentil, pratique et maniable. Il est en bonne forme. Il lui faut juste une course rythmée pour qu’il place sa pointe de vitesse finale. Si tel est le cas, il devrait faire l’arrivée. Il est préférable de lui masquer l’effort jusqu’à 400m du poteau.