arjel

Réunions du Jeudi 16 janvier 2020 – Haut les filles, haut les filles…

Cinq des huit épreuves programmées à Vincennes (R-1), en ce jeudi 16 janvier 2020, sont réservées aux femelles. A commencer par le Prix de Douvres (1ere course), compétition retenue pour le quinté et ses dérivés. Dans le Prix Louis Cussinet (3e course), FRAGOLA DE LEAU ne surprendrait pas notre Pro du jour en s’illustrant dans cette rencontre réservée aux juments de 5-ans. Il convient toutefois de lui opposer, dans l’ordre du programme, FIERTE DE BRION, qui, comme elle, reste sur une victoire sur le tracé proposé, FIESTA NOUBA, régulière, et FIESTA DE FROULAY, laquelle vient de jouer de malchance dans la phase finale d’une épreuve de même facture, où elle terminait non loin de la précédente citée,  en début de mois sur ce parcours des 2.700 mètres, Grande Piste.

Venant de former le trio gagnant du quinté Prix d’Etrepagny, en début de mois, sur le tracé proposé, FIDELE ROYAL, FISTON D’AWAGNE et FELIX DU BOURG auront à coeur de confirmer dans le Prix Jean-Pierre Reynaldo (5e course). FIGOLU FRAZEEN, qui vient également de se mettre en évidence sur le parcours qui nous intéresse, semble le plus indiqué pour les accompagner.

Le Quinté du jour

Au regard des forces en présence, la solution semble se situer parmi les plus argentées du peloton dans le Prix de Douvres, quinté de ce jeudi, sur l’hippodrome de Paris-Vincennes. Notre préférence ira à ENAMORADA, redoutable lorsqu’elle se produit pieds nus.

Gagnants

12 ENAMORADA : Elle a remporté cinq de ses six dernières sorties. Efficace pieds nus, elle devrait logiquement confirmer.

Conseil de jeu : 10e G-P

13 EGERIE D’ALOUETTE : Elle reste sur deux places de 3e à ce niveau, et avait auparavant gagné, avant d’être disqualifiée pour avoir été jugée coupable d’une gêne. On garde.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

15 EVITA PERON : Jugée sur sa 2e place obtenue courant novembre, course dans laquelle elle devançait cinq de ses adversaires du jour, elle mérite crédit.

14 ETONNE DE CARSI : Elle reste sur deux échecs mais elle a toutefois prouvé qu’il fallait compter avec elle en semblable compagnie. Mieux vaut donc la racheter…

Impasses

6 EGERIE QUESNOT : Elle n’a pas été revue depuis le mois de septembre et reste ferrée pour cette course de rentrée. L’impasse est tentante.

8 ELEGANTE MIKA : Elle est plus recommandable sous la selle. Cette course va lui faire du bien en attendant un prochain objectif, au trot monté.

Les paris Quinté du jour

Quinté12-13-15-14-11-10-7-5
Couplé12-13-14-15

Le chiffre du jour

1’15 »3

FIERTE DE BRION (305 – R-1 à Vincennes)

Elle vient de s’imposer sur le tracé proposé, et ce dans la réduction kilométrique d’1’15 »3, soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours. Une confirmation est attendue dans le Prix Louis Cussinet.

L’info du jour

FIDELE ROYAL (511 – R-1 à Vincennes)

Ce 5-ans reste sur deux victoires, dont celle obtenue avec aisance, en début de mois sur ce parcours. De quoi lui valoir de logiques preneurs dans le Prix Jean-Pierre Reynaldo.

GRINTA (402 – R-3 à Pau)

Le 27 décembre sur le tracé proposé, elle se classait 2e du Prix de Bernadets, devançant deux de ses rivales du jour. Gare à elle dans le Prix d’Espelette.

Le Pro du jour

FRAGOLA DE LEAU (310) est la plus argentée du Prix Louis Cussinet, jeudi, à Vincennes (R-1).  Son entraîneur Paul Compas livre ses impressions :

Paul, quel regard portez-vous sur les dernier sorties de votre pensionnaire ?

La jument a collectionné les places l’an dernier avant de s’imposer, courant décembre à Vincennes. Sa régularité a donc été récompensée.

Voyez-vous un paramètre qui pourrait l’empêcher de confirmer ?

Oui. Si elle vient de s’imposer à Vincennes, sur le tracé qu’elle retrouvera jeudi, il faut savoir qu’elle est mieux corde à droite. La dernière fois, on avait effectué un nouvel essai corde à gauche car elle n’avait pas d’engagements favorables sur la période, sur des anneaux à main droite. Cela s’est bien passé. Elle a été aidée par la Grande Piste, où les virages  sont notamment moins serrés. à Graignes, elle avait fait la faute dans le premier tournant, début novembre.

Qu’en attendez-vous jeudi ?

Une confirmation. La jument a conservé un bon degré de forme. Je la trouve même mieux que durant l’été. Ce n’est pas une très bonne débouleuse mais elle est relativement maniable. J’espère surtout que son driver pourra lui masquer l’effort, jusqu’à 300-400 mètres du but. Si tel est le cas, elle est capable de finir vite.