arjel

Réunions du Jeudi 12 mars 2020 – FLAUBERT GEDE n’est pas là pour faire de la littérature

L’hippodrome de Caen (R-1), théâtre de la réunion principale de ce jeudi 12 mars 2020, propose un programme riche de huit courses, dont le Prix de Canapville (1ere course),  support des paris à la carte. Dans le Prix de Rubercy (6e course), ELU DE DOMPIERRE trouve une belle occasion de refaire parler de lui, d’autant qu’il se produira déferré des postérieurs contrairement à ses deux derniers parcours.  En fin de réunion, des trotteurs de qualité seront au départ du Prix de Cauvicourt (8e course). Les 9-ans BEL AVIS, millionnaire et efficace sur les tracés réduits, et BUGSY MALONE, performant sur cette piste normande, s’y présentent avec de légitimes ambitions.

A Lyon-La Soie (R-4), dans le Prix du Duché de Bretagne (5e course), FLAUBERT GEDE devrait logiquement confirmer son facile succès obtenu, le 20 février sur le tracé proposé. FERNEY VOLTAIRE, son dauphin ce jour-là, FLORINE DE VIETTE, récente gagnante à Saint-Galmier, FAREL, à créditer du meilleur chrono du peloton sur ce parcours, et FORTUNA, qui s’était imposée avec la manière, courant janvier, à Cagnes-sur-Mer, semblent les plus indiqués pour compléter le podium.

Le Quinté du jour

Seize trotteurs de 5-ans se sont donné rendez-vous au départ du Prix de Canapville, quinté de jeudi, à Caen. Sage, REBELLA MATTERS a les moyens d’y dicter sa loir.

Gagnants

16 REBELLA MATTERS : Elle s’est imposée avec de la marge, fin janvier, dans une course A, à Vincennes. Sage, elle semble en mesure de rendre victorieusement la distance dans ce lot. Un coup de poker gagnant.

Conseil de jeu : 15e G-P

12 FIGOLU FRAZEEN : Il a gagné sur ce tracé, courant octobre sur ce tracé avant de s’adjuger un quinté cet hiver sr l’hippodrome de Paris-Vincennes. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

11 ZEROZEROSETTE GAR : Sa récente place de 2e obtenue  dans un quinté, à Vincennes, atteste de son bon degré de forme. De nouveau pieds nus, il mérite crédit.

14 FABULOUS DREAM : Il vient de dominer le précédent cité dans le quinté Prix de Fontainebleau, le 18 février. Seul hic : Il doit cette fois lui rendre la distance.

Impasses

5 FAR WEST DU RIB : Il n’a pas été revu depuis le mois d’avril 2019. Une autre fois.

6 FOREVER SPEED : Il est plus confirmé sous la selle et manque de références au sulky. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

Quinté16-12-11-14-7-10-3-1
Couplé11-12-14-16

Le chiffre du jour

68%

ELU DE DOMPIERRE (615 – R-1 à Caen)

En 31 courses courues, il a signé 21 podiums (soit près de 68% de réussite), dont huit succès. Bon droitier, en phase ascendante, après avoir été écarté de la compétition pendant sept mois, il mérite crédit dans le Prix de Rubercy.

L’info du jour

BUGSY MALONE (801 – R-1 à Caen)

Certes, il n’a pas été revu depuis le mois de novembre. Or, il affronte un lot à sa portée. Il est confirmé corde à droite et se plaît sur cette piste, y comptant trois succès et deux places de 3e en autant de sorties. Première chance !

FLAUBERT GEDE (512 – R-4 à Lyon-La Soie)

Il se recommande de sept succès en dix-neuf courses courues. Six d’entre eux ont été obtenus sur des pistes corde à droite, le dernier en date ayant été obtenu sur le tracé proposé, le 20 février. De nouveau pieds nus, il s’annonce redoutable dans le Prix du Duché de Bretagne.

Le Pro du jour

Claude Bossy alignera deux partants, jeudi à Lyon-La Soie (R-4). Rencontre.

DREAM DES OLIVIERS (606) vient d’effectuer une course de rentrée victorieuse. Avez-vous été surpris, Claude ?

Pas vraiment. C’est un cheval que j’ai protégé.  Pour sa course de rentrée, à La Soie, j’étais un peu dans le flou sur son degré de préparation mais il m’a rassuré. Il n’a pas éprouvé par cette course car il n’a sprinté que sur 150 mètres. Il est resté bien. Il devrait répéter. D’autant que Martine Callier le connaît. Il aura ensuite un autre bon engagement, le 22 mars, à Paray-Le Monial.

Un mot également sur son aîné BALOU D’ANGIS (705)

Il a été volontairement arrêté au mois d’août, comme plusieurs de ses pensionnaires. Il a bien hiverné. J’ai modifié ma méthode de travail. Mes chevaux ne sortent qu’une fois par semaine mais ils font davantage de foncier. Cela semble lui convenir. Il revient gentiment au mieux au travail. Il manquait toutefois de compétition le jour de sa rentrée, récemment à Saint-Galmier mais cette course lui a fait du bien. Il devrait courir en amélioration. Ne le sous-estimez pas car il devrait faire une bonne année.