arjel

Réunions du Jeudi 10 septembre 2020 – MOUILLAGE a la vent en poupe

En ce jeudi 10 septembre 2020, sur l’hippodrome de ParisLongchamp (R-1), huit courses seront à l’affiche, dont deux Grs.IIII réservés aux 2-ans, à savoir les Prix des Chênes (1ere course), pour les poulains, et d’Aumale (2e course), pour les pouliches. Dans le premier cité, MOUILLAGE semble en mesure d’enregistrer une troisième victoire consécutive, lui qui s’est adjugé, avec aisance, le Prix des Roches Noires, le mois dernier à Deauville. Lauréat de son unique sortie publique, MIDLIFE CRISIS sera également intéressant à juger en pareille société.

A Compiègne (R-3), les compagnons d’entraînement ON THE GO, lauréat du Prix Maurice Gillois – Grand Steeple-Chase des 4 ans (Gr.I), en 2017, et de l’édition 2018 du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.I), et CICALINA, qui collectionne les podiums depuis ses débuts, devraient se disputer les premières places dans le dans le Prix des Rouges Terres (4e course). Un peu plus tard au cours de cette réunion, dans le Prix The Stomp – Prix Jim Crow (6e course), le chevronné EDGEOY trouve une belle occasion de renouer avec la victoire.

Quant à notre pro du jour, Vincent Renault, il évoque les chances de ses deux partants, à Reims (R-4).

Le Quinté du jour

Le Prix de la Table, quinté de ce jeudi, à ParisLongchamp, a réuni seize chevaux de 4-ans et au-dessus. Restant sur une série de places d’honneur en pareille société, KHOCHENKO aura notre préférence.

Gagnants

4 KHOCHENKO : Après avoir remporté deux handicaps consécutifs, cet hiver, sur les P.S.F de Deauville et de Cagnes-sur-Mer, il a signé cinq places dans des quintés de même facture. Récent 4e d’un événement référence, à Deauville, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 10e G-P

8 OCTOKING : Il est confirmé dans les tournois de ce genre et vient de se classer deuxième d’un quinté référence, le 22 août à Deauville. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 CRESSIDA : Elle vaut mieux que ne l’indique son dernier classement brut, à Deauville. Jugée sur ses trois podiums obtenus auparavant dans des quintés, elle mérite d’être rachetée.

10 BRAZING : Il a bien fini pour se classer 7e du quinté référence, le mois dernier à Deauville. Bien que plus confirmé sur des distances plus courtes, il convient de s’en méfier.

Impasses

11 FURIOUS DES AIGLES : Sa dernière sortie à ce niveau n’incline guère à la confiance. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté4-8-7-10-5-9-2-1
Couplé4-7-8-10

Le chiffre du jour

80%

CICALINA (401 – R-3 à Compiègne)

En vingt courses courues, elle a signé seize podiums, soit 80% de réussite. Des statistiques qu’elle aura à coeur de soigner dans le Prix des Rouges Terres.

L’info du jour

MOUILLAGE (101 – R-1 à ParisLongchamp)

Après s’être classé 2e en débutant, début juin à Tarbes, il a signé deux succès, le dernier en date obtenu avec aisance, le mois dernier à Deauville. Une confirmation est attendue dans le Prix des Chênes.

EDGEOY (601 – R-3 à Compiègne)

Il retrouve le steeple-chase de Compiègne sur lequel il a fait sien le Prix Héros XII (Gr.III), début juin. En dépit de son top-weight, il mérite crédit dans le Prix The Stomp – Prix Jim Crow.

Le Pro du jour

Vincent Renault aura deux partants, jeudi à Reims (R-4). Rencontre.

Vincent, vous débutez la réunion avec GREASE D’HUON (206). Votre avis ?

Le mois dernier à Bréhal, elle a fait la faute -sans raison- après 200m de course mais elle a ensuite bien suivi en retrait. Ce n’est pas une affaire de surface car elle se plaît sur l’herbe. Auparavant, à Cabourg, son numéro en dehors derrière l’autostart a joué contre elle.  Sur sa performance du mois de juillet, à Angers, je la pense capable de prendre une place. A noter qu’elle est plus efficace corde à droite et qu’il faut la courir cachée.

Un mot également sur FIRST DU BOIS (610), qui reste sur une série de bons résultats…

Il a en effet bien couru tout l’été à Cabourg. Or, après sa 2e place obtenue fin juillet, il était un peu moins bien. On a donc levé le pied avec lui au travail. Il a repris de la fraîcheur et est sur la montante au travail. A mon avis, il n’est pas à 100% de ses moyens masu vu son potentiel, il est néanmoins capable de faire l’arrivée car il s’adapte à toutes les tactiques. A noter qu’il est mieux corde à droite et sera munis de petits alus aux postérieurs et de résine aux antérieurs.