arjel

Réunions du Dimanche 9 février 2020 – Grand Prix de France : FACE TIME BOURBON Vs DAVIDSON DU PONT

Deux Grs.I tiendront le haut de l’affiche sur l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1), en ce dimanche 9 février 2020. Support des paris à la carte, le Grand Prix de France (Gr.I – 5e course) sera l’occasion d’assister à une revanche entre FACE TIME BOURBON et son aîné DAVIDSON DU PONT. Affichés dans cet ordre, aux deux premières places du Grand Prix d’Amérique (Gr.I), fin janvier, ces deux trotteurs de premier plan devraient une nouvelle fois assurer le spectacle.

Quant au Prix des Centaures (Gr.I – 3e course), il nous promet une belle course-poursuite entre les estimés 4-ans, emmenés notamment par GANGSTER DU WALLON et GRACE DE FAEL, et leurs aînés, lesquels devront en effet composer avec un rendement de distance de 25 mètres. Lauréate de la précédente édition de ce classique disputé au trot monté, où elle avait rendue victorieusement la distance, EVANGELINA BLUE comptera également de logiques preneurs.

En début de réunion, le régulier FLAMBOYANT BLUE est un vainqueur en puissance dans le Prix Salam (1ere course). S’il retrouvera sur sa route FUBRIA, sa dauphine, le 10 janvier, il devra également redouter l’irréprochable FOLIE DU CHOQUEL, qui affiche six victoires et une place de 2e an autant de sorties au trot monté.

Le Quinté du jour

Treize des seize candidats au Prix de France, quinté de ce dimanche à Vincennes, étaient au départ du Grand Prix d’Amérique, deux semaines plus tôt. Affichés aux deux premières places de cette prestigieuse course référence, FACE TIME BOURBON et DAVIDSON DU PONT se retrouvent pour une revanche.

Gagnants

4 DAVIDSON DU PONT : Il n’a trouvé que le champion Face Time Bourbon pour le dominer dans le Grand Prix d’Amérique. Ayant hérité d’un bon numéro derrière l’autostart, il tentera de prendre sa revanche sur son cadet.

Conseil de jeu : 10e G-P

8 FACE TIME BOURBON : Il s’est adjugé le Grand Prix d’Amérique, fin janvier, dominant bon nombre de ses rivaux du jour. Seul son numéro en dehors derrière les ailes de l’autostart peut l’empêcher de confirmer.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

6 VITRUVIO : Il a conclu 5e du Grand Prix d’Amérique et retrouve ici un parcours réduit à son entière convenance. La méfiance s’impose.

7 UZA JOSSELYN : Elle apprécie particulièrement les tracés de vitesse. En outre, elle a terminé 2e de cette course l’an dernier. On garde.

Impasses

13 MONTDORE : Il s’attaque à l’élite et n’a pas été revu depuis le mois de décembre. Impasse conseillée.

1 VALKO JENILAT : Il a 11-ans. C’est le doyen de cette course. Ici, face à ses cadets, il n’aura pas une tâche aisée. On écarte.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 4-8. Champ réduit : 6-7-5-3-10-12-2
CoupléCouple 4-6-7-8

Le chiffre du jour

1’10 »

VIPERRA KILLER GAR (609 – R-1 à Vincennes)

Cette jument transalpine affiche deux succès en quatre sorties sur le tracé proposé. En outre, elle a signé un chrono d’1’10 », courant septembre sur ce parcours. Attention à elle dans le Prix de Chambord.

L’info du jour

FLAMBOYANT BLUE (108 – R-1 à Vincennes)

En dix-sept sorties sous la selle, il a enregistré treize podiums, dont sept victoires. Restant sur une série de bon résultats, à Vincennes, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix Salam.

KING PLATIN (204 – R-3 à Cagnes-sur-Mer)

Il est confirmé sur le sable cagnois et vient de se classer 3e sur le tracé proposé, et ce face à des chevaux qui seront au départ, le même jour, du Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur (listed). Sa chance est prépondérante dans le Prix de Milan.

Le Pro du jour

Jean-Philippe Borodajko drivera son protégé DOMINGO D’ELA (804) dans le Prix de Lannion, dimanche à Vincennes. Rencontre.

Jean-Philippe, que pouvez-vous nous dire sur votre protégé ?

Il s’agit d’un cheval fragile des membres. Il faut composer avec ses récurrents ennuis de santé. Il était bien en fin d’année dernière. Il a d’ailleurs gagné au Croisé-Laroche puis à Vincennes. Ensuite, les voyants étaient dans le rouge. J’ai donc préféré l’arrêter au mois de décembre. Dimanche, il effectue une course de rentrée mais sachez qu’il a du travail. J’ai opté pour Vincennes car il n’a pas d’autres engagements favorables, où alors corde à droite. Or, c’est un meilleur gaucher que droitier. Il n’est pas dérangé par la Grande Piste de Vincennes. Je le déferre surtout pour lutter à armes égales avec l’opposition mais cela ne l’améliore pas considérablement. Il ne faut pas minimiser l’adversité mais je ne serais pas surpris de le voir à l’arrivée. Une bonne place est dans ses cordes. Ensuite, il n’est pas impossible qu’on lui trace un programme sur les pistes en herbe.