arjel

Réunions du Dimanche 7 avril 2019 – Hippodrome de ParisLongchamp : C’est l’heure de la réouverure !

La journée dominicale de ce 7 avril 2019 sonne la réouverture de l’hippodrome de ParisLongchamp (R-1). Pour cette réunion de lancement, plusieurs épreuves retiennent l’attention. A commencer par le Prix d’Harcourt (6e course). Premier constat : La casaque Godolphin s’y présente en force, alignant quatre des sept candidats à cette compétition estampillée Gr.II. Pas revu en compétition depuis le 22 septembre, date de son facile succès obtenu dans le Prix du Prince d’Orange (Gr.III), sur ce tracé des 2.000 mètres, GHAIYYATH fera l’objet de nombreuses attentions pour son retour en piste. Ses compagnons de couleurs, mais pas d’entraînement, NOCTURNAL FOX, autre rentrant, vainqueur du Prix Hocquart (Gr.II), l’an dernier à Chantilly, et SOLEIL MARIN, lequel vient de s’adjuger le Prix Exbury (Gr.III), à Saint-Cloud, peuvent également nourrir des ambitions.

Un peu plus tôt dans la réunion, dans les Grs.III Prix La Force (2e course) et Prix Vanteaux (4e course), les représentants de l’écurie Wertheimer devraient se mettre en évidence. Le 3-ans SHAMAN, probant lauréat d’une Listed, pour sa rentée à Saint-Cloud, et sa contemporaine PLATANE, laquelle reste également sur un plaisant succès, le mois dernier sur le sable cantilien, présentent en effet de solides garanties.

Le Quinté du jour

Quatre 4-ans défient douze de leurs aînés dans le Grand Handicap du Bois de Boulogne, quinté de ce dimanche, à ParisLongchamp. C’est d’ailleurs l’un d’entre eux, DALVINI, qui aura notre préférence.

Gagnants

10 DALVINI : Pour sa première sortie dans un handicap, il s’est classé 5e d’un quinté, le mois dernier à Saint-Cloud. Nul doute qu’il a la pointure d’un lot de ce genre. Notre favori.

Conseil de jeu : 15e G/P

2 DILUVIEN : Il collectionne les bons résultats depuis plusieurs mois et affiche onze podiums en treize courses courues. Il retrouve ici les handicaps avec des ambitions.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

16 AS DES FLANDRES : Il est confirmé à ce niveau et est toujours ingambe à 9-ans. En attestent ses deux dernières places de 3e obtenues dans des quintés. On garde.

1 MAX LA FRIPOUILLE : Il compte deux succès et onze places en vingt quintés disputés. En dépit de son top-weight, il est capable de conclure dans la combinaison gagnante du quinté.

Impasses

7 EL SIERRO : Pour sa première sortie dans un quinté, il semble pris assez haut sur l’échelle du handicapeur. Ne nous tente pas.

9 JUST A FORMALITY : Il vient d’échouer dans un quinté de même facture, à Saint-Cloud. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quatrio10-2-16-1-12-4-6
Couplé1-2-10-16

Le chiffre du jour

83%

SHAMAN (206 – R-1 à ParisLongchamp)

En six courses courues, il a signé cinq podiums (soit plus de 83% de réussite), dont trois succès. Lauréat d’une Listed pour sa rentrée, le mois dernier à Saint-Cloud, il s’annonce redoutable.

L’info du jour

GHAIYYATH (604 – R-1 à ParisLongchamp)

Il compte trois succès en quatre courses courues, dont celui obtenu dans le Prix du Prince d’Orange (Gr.III), le 22 septembre sur ce tracé. Même s’il n’a pas été revu depuis cette date, il s’annonce redoutable dans le Prix d’Harcourt.

VERTIGE DE CHENU (815 – R-3 à Beaumont-de-Lomagne)

Agé de 10-ans, ce double lauréat de quintés a déjà gagné corde à droite, et évoluera déferré des quatre pieds contrairement à sa dernière sortie à Vincennes. Il effectue le déplacement dans le Sud-Ouest avec de légitimes prétentions.

Le Pro du jour

Yves Hurel aligne deux partants  dimanche à Beaumont-de-Lomagne (R-3). Rencontre.

Yves, vous débutez la réunion avec BHOUTAN DU PATURAL (213). Votre avis ?

Le cheval se plaît et est performant sous la selle. Il est en forme. Il vient d’ailleurs de s’imposer par deux fois au trot monté, à Cagnes-sur-Mer et Agen. Je le préfère corde à droite. En outre, il sait démarrer. Cela dit, il reste spécial. Il a tendance à se « braquer », au petit trot, avant le départ, mais, une fois parti, il est toutefois assez pratique. En revanche, il ne sera pas pieds nus contrairement à ses dernières sorties.  Par ailleurs, son apprenti manque de métier. A noter aussi qu’il doit rendre la distance. Or, comme il manque de vitesse, il est préférable de le laisser « dérouler ». Ce ne sera pas évident à faire avec de rendement de distance. Selon moi, il est capable de confirmer ses derniers parcours mais j’ai quelques réserves.

Un mot également sur BILOOKA DU BOSCAIL (812)…

Elle n’a pas eu un bon parcours dernièrement à Agen (ndlr, le 20/3). Elle a été contrainte de négocier deux virages en troisième épaisseur. La messe était dite. Avec le recul, je pense que j’aurais du la courir trois jours plus tard, à Vincennes, où l’engagement était intéressant, tous au même poteau. Ceci dit, ses performances précédentes étaient bonnes. Elle est confirmée et a déjà gagné à Beaumont. Il y a de bons chevaux dans la course, notamment à son échelon, mais elle garde son mot à dire. Ne la sous-estimez-pas !