arjel

Réunions du Dimanche 6 septembre 2020 – A qui le Moulin de Longchamp ?

Pas moins de dix courses sont programmées sur l’hippodrome de ParisLongchamp (R-1), en ce dimanche 6 septembre 2020, dont le Prix du Moulin de Longchamp (Gr.I – 6e course). Pour ses débuts face à ses aînés, PINATUBO s’annonce redoutable. D’autant que ce 3-ans tenu en haute estime reste sur sa victoire dans le Prix Jean Prat (Gr.I), courant juillet à Deauville. Il lui faudra toutefois redouter les Britanniques CIRCUS MAXIMUS et ROMANISED, respectivement affichés premier et deuxième de la précédente édition de ce classique, sans oublier PERSIAN KING, lequel affiche dix podiums, dont sept succès, en onze courses courues, et retrouve le tracé sur lequel il a fourni le vainqueur de la Poule d’Essai des Poulains (Gr.I), l’an dernier.

Dans l’épreuve précédente, la Coupe de Maisons-Laffitte (Gr.III – 5e course), DARIYMA trouve une belle occasion de renouer avec le succès. GLYCON, irréprochable depuis ses premiers pas, et deuxième d’une étape du Défi du Galop, le mois dernier, et VILLA ROSA, qui n’est autre que la tenante du titre, se dresseront sur son chemin.

Quant à CALLED TO THE BAR, il tentera d’inscrire son nom, pour la troisième année consécutive, au palmarès du Prix Gladiateur (Gr.III – 8e course). Une ambition à la hauteur de ses moyens. GET SHIRTY, qui a terminé devant lui dans le Prix Vicomtesse Vigier, courant juin, à Chantilly, semble être le plus indiqué pour l’accompagner.

Le Quinté du jour

Seize 3-ans se mesureront dans le Prix Carrus, quinté de ce dimanche, à ParisLongchamp. Irréprochable lors de ses dernières sorties dans les handicaps, ROCK BLANC aura notre préférence.

Gagnants

6 ROCK BLANC : Ses quatre dernières sorties se sont soldées par autant de podiums dans des handicaps. Récente 3e d’un quinté deauvillais, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 15e G-P

2 TALAP : Il compte sept podiums en neuf courses courues. En outre, il est confirmé sur la distance. Obligé d’y croire.

Conseil de jeu : 5e P

Spéculatifs

1 ICATCHER : Ses deux derniers parcours attestent de sa compétitivité à ce niveau. On garde.

16 AIGUIERE D’ARGENT : Il ne faut pas le juger sur son dernier classement à Deauville, d’autant qu’il s’était auparavant classé 2e d’un quinté cantilien, courant juillet. A reprendre en confiance.

Impasses

9 HAVE DANCER : Il a échoué à ce niveau, le 28 juin à Saint-Cloud et n’a pas été revu depuis. Sans nous.

13 EVERSWEET : Elle a surtout brillé à réclamer cette année. Pas facile d’y croire dans ce lot.

Les paris Quinté du jour

Quinté6-2-1-16-5-11-4-8
Couplé1-2-6-16

Le chiffre du jour

79%

CALLED TO THE BAR (803 – R-1 à ParisLongchamp)

Il compte 15 podiums en 19 courses courues, soit près de 79% de réussite. Lauréat des deux dernières éditions du Prix Gladiateur, il tentera de faire aussi bien cette année dans ce Gr.III disputé sur 3.100 mètres.

L’info du jour

DARIYMA (506 – R-4 à ParisLongchamp)

Pouliche douée, elle affiche trois succès en six courses courues, dont celui acquis dans une Listed-race, courant juillet, à Chantilly. Honorable 4e du récent Prix Jean Romanet (Gr.I), elle ne devrait pas être loin de la vérité dans la Coupe de Maisons-Laffitte.

HERMES DU DON (112 – R-4 à Craon)

Sa récente fin de course à Laval atteste de son bon degré de forme. En outre, il retrouve ici une piste en herbe à son entière convenance. Gare à lui dans le Prix des Escaliers Rem.

Le Pro du jour

CHARLY (202) participera au Prix du Syndicat des Propriétaires de Chevaux de Courses, dimanche à Nancy (R-3).  son entraîneur Yvonne Vollmer évoque sa candidature :

Yvonne, que pouvez-vous nous dire sur votre pensionnaire ?

Il y a du pour et du contre le concernant. La matin, son cavalier d’entraînement, qui est également son co-propriétaire, le respecte, et le cheval fait un peu comme il a envie. Il n’est pas toujours décidé. En outre, il manque parfois de courage en course. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il n’a plus gagné depuis le mois de mars 2019. Les longues lignes droite le démotivent.

Quels seront ses atouts, dimanche ?

Le cheval se montre régulier depuis plus mois. Ses derniers classements sont là pour le prouver. Il est confirmé dans les handicaps de ce genre. Il a souvent fait l’arrivée en 23 de valeur. Certes, il n’a pas couru depuis le mois de juin mais il a du travail et me semble bien au boulot. Il connaît ce parcours de Nancy. Il bénéficiera de la décharge de Jules Mobian. Avec lui, il est difficile de dire qu’il va gagner mais je le pense capable de fournir une bonne fin de course et être dans le coup. J’espère surtout que la course sera rythmée, ce qui lui permettra de placer sa pointe de vitesse finale.