arjel

Réunions du Dimanche 5 juillet 2020 – Réunion dominicale de prestige à Chantilly

Le spectacle sera au rendez-vous sur l’hippodrome de Chantilly (R-1) en ce dimanche 5 juillet 2020 avec les toujours très attendus et convoités Prix du Jockey Club (Gr.I) et Prix de Diane Longines (Gr.I). Le premier nommé servira d’ailleurs de support aux paris à la carte.

Onze pouliches de 3-ans se sont donné rendez-vous dans le Prix de Diane (5e course). Facile lauréate des Coronation Stakes (Gr.I) récemment à Ascot, et ce pour sa course de rentrée, la Britannique ALPINE STAR défie les Tricolores avec de solides prétentions. Même si elle passera un test sur la distance, celle des 2.100 mètres, cette pensionnaire de Mme Jessica Harrington constitue une rivale de taille pour RAABIHAH, invaincue en deux courses courues et probante gagnante du Prix de la Seine (Listed-race), courant mai à ParisLongchamp, et pour MISS EXTRA, aux limites mal définies, sans oublier SPEAK OF THE DEVIL, et MAGEVA, lesquelles viennent de se hisser sur le podium de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr.I), à Deauville.

Quant à l’entraîneur Thomas Fourcy, il semble détenir les clés du Qatar Derby des Pur-Sang Arabe de 4 Ans (8e course). Il pourra notamment compter sur le doué et chevronné AMYR DU SOLEIL. 

A La Capelle (R-3), DROLE DE JET sera suivi avec intérêt dans le Prix de la Communauté de Communes Thiérache du Centre (Gr.II – 6e course), lui qui vient de donner une belle réplique au champion Face Time Bourbon. Respectivement affichés 3e et 4e de la précédente édition, BILLIE DE MONTFORT et BOLD EAGLE tenteront de faire aussi bien, voire mieux, cette année.

Le Quinté du jour

Une fois n’est pas coutume, le Prix du Jockey-Club (Gr.I) servira de support aux paris à la carte, dimanche à Chantilly. Venant de seller son 800e gagnant de groupe, et quadruple lauréat de ce classique, André Fabre s’annonce une nouvelle fois incontournable…

Gagnants

6 VICTOR LUDORUM : Il affiche quatre succès en cinq courses courues, deux deux obtenus au niveau Gr.I, dans le Prix Jean-Luc Lagardère, l’an dernier, et la Poule d’Essai des Poulains, le 1er juin. S’il n’est pas dérangé par l’allongement de distance, il peut fournir le lauréat de ce classique cantilien

Conseil de jeu : 10e G-P

13 OCEAN ATLANTIQUE : Sa dernière sortie s’est soldée par une facile victoire, de bout en bout, dans le Prix de Suresnes (Listed-race), fin mai à Deauville. Il s’essaye au niveau supérieur avec de légitimes prétentions.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 MISHRIFF : Il s’est promené dans une Listed-race, le mois dernier à Newmarket. En outre, il dépend de l’entraînement efficace de John Gosden. Gare à ses débuts à ce niveau.

17 PAO ALTO : Il reste sur une série de trois succès.  Tombeur de Ocean Atlantique dans le Prix La Force (Gr.III), courant mai, il mérite crédit.

Impasses

8 PISANELLO : Il a montré ses limites dans les Prix de Fontainebleau et de Guiche (Grs.III). Sans nous.

11 FORT MYERS : Il vient d’échouer dans les 2.000 Guineas Irlandaises (Gr.I) et découvre la distance. Pas facile d’y croire.

Les paris Quinté du jour

Quinté6-13-5-17-12-16-10-15
Couplé5-6-13-17

Le chiffre du jour

100%

EURYALE (301 – R-1 à Chantilly)

En huit sorties à Chantilly, il n’a jamais conclu plus loin que 3e, ayant même signé quatre succès. Du 100% de réussite qu’il tentera de soigner dans le Prix de la Futaie des Epinettes.

L’info du jour

AMYR DU SOLEIL (804 – R-1 à Chantilly)

Il a prouvé qu’il faisait partie des meilleurs 4-ans inscrits à la naissance au Stud-Book arabe. Lauréat d’un Gr.I, début octobre à Saint-Cloud, il peut s’en adjuger un nouveau dans le Qatar Derby des Pur-Sang Arabe de 4 Ans.

DROLE DE JET (601 – R-3 à La Capelle)

Il vient de donner une excellente réplique au champion Face Time Bourbon dans le Prix René Ballière (Gr.I), le 21 juin à Vincennes. De quoi incliner à la confiance dans le Prix de la Communauté de Communes Thiérache du Centre (Gr.II)

Le Pro du jour

Jean-Marc Chaineux présentera DIVA DE L’ECAILLON (503), dimanche à La Capelle (R-3). Rencontre.

Jean-Marc, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

La jument vient de gagner à Saint-Omer. C’était une course pour drivers amateurs mais elle a dominé ce jour-là ce qu’on lui demandait de battre. Auparavant, à Bernay, sa course est à oublier. Elle avait la « gorge sale ». Et, auparavant, elle avait effectué une bonne course de rentrée, à Chartres. Ce n’est pas une championne. Elle n’a pas la pointure parisienne mais elle fait son devoir.

Quels seront ses principaux atouts ?

La jument est restée en belle forme. Elle a déjà gagné à La Capelle. Quand elle est bien comme en ce moment, elle va partout et s’adapte à tout. Elle sait démarrer vite. Ensuite, il est préférable de lui masquer l’effort même si elle est capable d’aller devant si nécessaire. C’est une belle course pour elle, l’épreuve étant réservée aux juments.  Tony Le Beller sera aux commandes. Elle a sa chance.