arjel

Réunions du Dimanche 4 octobre 2020 – Qatar Prix de l’Arc de Triomphe – ENABLE a rendez-vous avec l’Histoire !

Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe constitue le sommet du week-end, plus particulièrement de la réunion dominicale de ce 4 octobre 2020. La championne ENABLE s’y présente avec la ferme intention d’y signer une troisième victoire. Un record !

Cela dit, les autres temps forts ne manquent pas à Paris-Longchamp. La Preuve : Pas moins de sept autres Groupes I sont au programme de ce menu gargantuesque… Seuls deux handicaps, programmés en fin de réunion détonnent quelque peu dans cette réunion dominicale placée sous le signe du classicisme.

Dans le Prix de l’Opéra (5e course), TAWKEEL, invaincue en cinq courses courues, TARNAWA, plaisante lauréate du récent Prix Vermeille (Gr.I), FANCY BLUE et ALPINE STAR, affichées aux deux premières places du Prix de Diane, début juillet, devraient s’expliquer pour les premières places.

Dans le Prix de L’abbaye de Longchamp (6e course), les candidatures de GLASS SLIPPERS, qui n’est autre que la tenante du titre, de KEEP BUSSY, laquelle vient de conclure dans son sillage dans un Gr.I, le 13 septembre, au Curragh, de AIR DE VALSE et de WOODED, qui ont formé, dans cet ordre, le couplé gagnant du Prix du Petit Couvert; le même jour, sur ce tracé, attirent particulièrement l’attention.

Dans le Prix de la Forêt (7e course), le 3-ans EARTHLIGHT sera suivi avec intérêt. Il lui faudra toutefois sortir le grand jeu pour tenir en respect ses aînés ONE MASTER, gagnante de cette course l’an dernier et en 2018, et SAFE VOYAGE, lesquels ont pris, les deux premières places des City Of York Stakes (Gr.II), cet été à York.

Le Quinté du jour

C’est le sommet de l’année, au Galop. Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe s’annonce cette année encore passionnant. Lauréate de cette course en 2017 et en 2018 et deuxième l’an dernier, ENABLE tentera d’inscrire pour la troisième fois son nom au palmarès de cette rencontre. Une ambition à la hauteur de ses moyens.

Gagnants

8 ENABLE : Elle n’a jamais conclu plus loin que 3e depuis ses débuts. Mieux encore, elle compte 15 succès en 18 courses courues, dont ceux acquis dans les éditions 2017 et 2018 de l’Arc. Toute sa préparation a été axée sur ce rendez-vous. La jument à battre !

Conseil de jeu : 10e G-P

6 STRADIVARIUS : Il est confirmé au plus haut niveau. La tenue fait partie de ses principales qualités. Confié à l’expérimenté Olivier Peslier, il peut donner du fil à retordre à sa compagne d’entraînement Enable.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

13 MOGUL : Ce 3-ans s’est adjugé avec aisance le Grand Prix de Paris, le 13 septembre sur le tracé proposé. Méfiance.

12 IN SWOOP : Il a fait sien le Derby Allemand, cet été à Hambourg, et vient de conclure 2e du Grand Prix de Paris (Gr.I). On garde.

Impasses

2 ROYAL JULIUS : Il s’attaque ici à forte partie. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté8-6-13-12-7-14-4-15
Couplé6-8-12-13

Le chiffre du jour

86%

GLASS SLIPPERS (606 – R-1 à ParisLongchamp)

En sept sorties sur 1.000 mètres, elle compte quatre victoires, auxquelles s’ajoutent deux places de 2e, podiums, doit près de 86% de réussite. Mieux encore, elle est invaincue en deux sorties sur le tracé proposé. Comme elle l’a fait l’an dernier, elle tentera de remporter le Prix de L’Abbaye de Longchamp.

L’info du jour

ONE MASTER (708 – R-1 à ParisLongchamp)

Elle a inscrit son nom au palmarès de ce Prix de la Forêt  en 2018 mais également l’an dernier. Nullement dérangée par le terrain lourd, et battue de peu dans un Gr.II, récemment à Doncaster, elle a les moyens de conserver son titre.

AEDESIA (207 – R-2 à Strasbourg)

Elle n’a pas démérité dans des épreuves de bonnes facture, respectivement à Compiègne et Clairefontaine-Deauville. Affrontant un lot dans ses cordes, née pour réussir sur les pistes assouplies, elle ne surprendrait pas en effectuant une course de rentrée victorieuse dans le Prix Mid Dancer.

Le Pro du jour

Jean-Claude Rouget a déjà sellé douze partants dans le Prix de l’Arc de Triomphe. Cette année, il en présentera deux autres, dont SOTTSASS, troisième de ce Gr.I, l’an dernier. Voici ses impressions :

Comment abordez-vous l’édition 2020 du Prix de l’Arc de Triomphe ?

Je n’ai pas voulu brûler les ailes de SOTTSASS (407) afin qu’il arrive frais sur l’Arc, qui a toujours été son objectif de l’année. Sa course en Irlande lui a fait beaucoup de bien. Je retrouve vraiment le cheval que j’avais à cette même époque en 2019. Il est mieux que jamais. Il connaît la course, où il a bien fait l’an dernier. Il devrait réaliser une belle performance et peut finir dans les trois premiers. RAABIHAH (415) est en pleine forme. Seul point d’interrogation : Elle n’a jamais couru sur une piste très assouplie.

Un mot également sur vos autres partants de la réunion…

COEURSAMBA (205) est une pouliche généreuse. Après sa troisième place dans le Prix d’Aumale (ndlr, le 10 septembre), elle a gagné sa place au départ du Prix Marcel Boussac. Elle doit bien faire. Certes, le lot est plus relevé qu’en dernier lieu, mais je la pense capable de disputer l’arrivée. TAWKEEL (508) la bien travaillé. Jusqu’à maintenant, elle a tout fait très facilement. Elle n’a pas le petit défaut qui était celui des autres membres de sa famille que j’ai entraînés : de très bons débuts de carrière puis un certain manque de constance. Elle, au contraire, elle ne fait que progresser et m’étonne à chaque fois. Dans le Prix de l’Opéra, nous allons tout faire pour préserver son invincibilité.