arjel

Réunions du Dimanche 4 avril 2021 – Don’t worry, be HAPPY !

Nouvelle réunion dominicale à Auteuil (R-1), en ce 4 avril 2021. Huit courses rythmeront cette journée sur l’hippodrome de la Butte Mortemart. Dans le Prix Air Landais (4e course – Listed-race), HAPPY MONARCH devrait soigner ses statistiques sur le steeple-chase, lui qui n’a jamais conclu plus loin que troisième en six sorties sur les gros obstacles. En outre, il compte deux victoires et une place de 2e en trois prestations sur le tracé proposé, celui des 4.400 mètres. Il aura surtout à redouter GAMIN D’OUDAIRIES, récent 3e sur le parcours proposé, EXUPERY, invaincu en deux sorties sur les gros obstacles, et GOAS MAT, qui s’essaye à ce niveau après un facile succès dans le Prix Rivoli, le mois dernier sur plus court.

Dans le Prix Fleuret (6e course – Gr.III), HADES aura à coeur de se racheter, lui qui était en tête de course au moment de sa chute au passage de la rivière des tribunes, dans le Prix Duc D’Anjou (Gr.III), le 13 mars. ll a les moyens de prendre sa revanche sur LOSANGE VERT, GARDIALA et PREMIER VERT, respectivement affichés 1er, 3e et 4e, ce jour-là.

Le Quinté du jour

Disputé sous la formule handicap, le Prix Général de Rougemont, quinté de ce dimanche, à Auteuil, s’offre aux 4-ans. Affichés aux quatre premières places d’un événement de même facture, le Prix Univers II, le 13 mars sur ce tracé, KARUSO DE GRUCHY, AIR COMMODORE, LET ME WIN et CHICHI DE LA VEGA se retrouvent pour une revanche.

Gagnants

2 CHICHI DE LA VEGA : ll a remporté le handicap Prix Fifrelet, en fin d’année dernière sur le tracé proposé et s’est classé 4e d’un quinté référence, pour sa rentrée, le 13 mars. De quoi lui valoir de logiques supporters.

Conseil de jeu : 10e G-P

7 LET ME WIN : Force est de constater qu’il fait preuve d’une louable constance depuis ses débuts. Encourageant 3e du récent quinté Prix Univers II, pour ses débuts à ce niveau, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

10 COLBERT DU BERLAIS : Après avoir patienté, il a bien terminé le 13 mars, pour prendre la 5e place du quinté référence Prix Univers II. La méfiance s’impose.

3 KARUSO DE GRUCHY : Il s’est adjugé le quinté Prix Univers II, le 13 mars sur ce tracé, dominant plusieurs de ses rivaux du jour. Bien que remonté de sept livres sur l’échelle des poids, il conserve son mot à dire.

Impasses

11 BRILLON DU FOUQUET : Il reste sur des échecs à Cagnes-sur-Mer. Ici, pour ses débuts dans les handicaps; il n’aura pas une tâche aisée.

14 LAST FINAL JACK : Ses derniers classement n’inclinent guère à la confiance. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté2-7-10-3-16-4-12-6
Duo2-3-7-10

Le chiffre du jour

82%

HAPPY MONARCH (403 – R-1 à Auteuil)

Il n’a jamais conclu plus loin que 5e depuis ses débuts, affichant neuf podiums, en onze sorties publiques. Soit près de 82% de réussite. En outre, il compte quatre succès et deux podiums, en autant de sorties sur le steeple-chase. Il s’annonce redoutable dans le Prix Air Landais.

L’info du jour

HADES (606 – R-1 à Auteuil)

Il ne faut pas le juger sur sa chute dans le Prix Duc d’Anjou (Gr.III), le 13 mars. Deuxième du Prix Congress (Gr.II), en fin d’année dernière, il devrait remettre les pendules à l’heure dans le Prix Fleuret.

ESPOIR DU MARNY (506 – R-4 en Avignon)

Son récent succès à Marseille-Borély témoigne de son bon degré de forme. En outre, il compte deux succès en quatre sorties sur l’herbe. Il s’aligne au départ de la première étape du Trophée Vert avec de solides ambitions.

Le Pro du jour

James Lebouteiller alignera FRENE D’ANSON (411), dimanche à Cordemais (R-5). Rencontre.

James, qu’avez-vous pensé des dernières sorties de votre pensionnaire ?

Il a bien fini la dernière fois à Pontchâteau. Auparavant, à Cherbourg, il était déferré et a souffert des boulets. Aussi, depuis j’ai préféré lui donner du confort sous les antérieurs.

Qu’en attendez-vous, dimanche ?

Au papier, l’engagement n’est pas idéal car c’est le moins riche du deuxième échelon. Cela dit, c’est un bon cheval. Pour moi, il a la pointure d’un lot de ce genre. Il sera drivé par mon fils Kévin, lequel travaille actuellement chez Christian Bigeon. Je lui vois une bonne chance. Je me méfie surtout de FOXY JEF.