arjel

Réunions du Dimanche 28 avril 2019 – GHAIYYATH s’attaque au Ganay !

Premier Groupe I de l’année, en plat, en France, le Prix Ganay (5e course) constituera le temps fort de la réunion de ce dimanche 28 avril 2019. L’occasion de voir en piste de possibles prétendants au prochain Prix de l’Arc de Triomphe. S’ils ne seront que cinq sur les rangs, la qualité est au rendez-vous. Pour s’en convaincre, il suffit de souligner la présence du 4-ans GHAIYYATH. Affichant quatre succès en cinq courses courues, les deux derniers en date ayant été obtenus facilement sur cette anneau de ParisLongchamp, dans le Prix du Prince d’Orange (gr.III), courant septembre, et le Prix d’Harcourt (Gr.II), pour sa rentrée, le 7 avril, le protégé de Charlie Appleby semble en mesure de poursuivre sa série victorieuse. S’il retrouvera sur son chemin SOLEIL MARIN et INTELLOGENT, ses dauphins dans le Prix d’Harcourt, il aura surtout à redouter WALDGEIST, quatrième de la précédente édition du Prix de l’Arc de Triomphe, début octobre.

Parée de la même casaque que Ghaiyyath, celle de l’écurie Godolphin, ses  compagnons de couleurs mais pas d’entraînement, EPIC HERO, incontournable dans le Prix du Pont-Neuf (2e course), et la 5-ans MORGAN LE FAYE (4e course), qui vient de s’imposer en roue libre, pour sa rentrée, le 7 avril sur cette piste, méritent un large crédit.

Quant à notre Pro du Jour, Yves Vidal, il est optimiste avec son partant, à Cholet (R-3).

Le Quinté du jour

Le Grand Handicap du Toboggan de Longchamp, quinté de ce dimanche, rassemble des chevaux confirmés dans les tournois de ce genre. On retrouve d’ailleurs au départ de cette course TROIZILET, RAYON VERT et GEORGE THE PRINCE, lesquels ont respectivement pris les 1ere, 2e et 4e places de cette course, l’an dernier.

Gagnants

2 RAYON VERT : Ce 5-ans entraîné par Laurent Loisel a pris la deuxième place de cette course l’an dernier et vient de prouver sa bonne condition physique en s’imposant en début de mois sur le sable de Chantilly. Il retrouve ici les handicaps avec de légitimes ambitions.

Conseil de jeu : 15e P

3 ROMINOU : Il va prendre part à son 12e quinté, y comptant déjà deux succès. D’autre part, il retrouve un tracé sur lequel il a fait sien un événement, à pareille époque l’an dernier. Autant de paramètres qui lui vaudront de logiques supporters.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 TROIZILET : Ce n’est autre que le lauréat de cette course l’an dernier. Même s’il effectue ici une course de rentrée et en dépit d’un valeur handicap revue à la hausse, il ne saurait être négligé. D’autant qu’il est performant sur sa fraîcheur.

11 GEORGE THE PRINCE : Il n’a plus à faire ses preuves en pareille société, affichant un succès et huit places dans les cinq premiers, en douze sorties dans les quintés. Quatrième de la précédente édition, il semble en mesure de faire aussi bien, voire mieux cette année.

Impasses

12 ON THE SEA : Il reste sur une série d’échecs. Pas facile d’y croire.

18 SOHO STARLIGHT : Il a échoué lors de ses dernières tentatives à ce niveau et n’a pas été revu depuis le mois d’octobre. Pour une autre fois…

Les paris Quinté du jour

2-3-5-11-14-17-1-13
Couplé2-3-5-11

Le chiffre du jour

80%

MORGAN LE FAYE (407 – R-1 à ParisLongchamp)

En cinq courses sur l’hippodrome de ParisLongchamp, elle a enregistré quatre podiums, dont un succès acquis dans le Prix Zarkava (Listed-race), en début de mois. De quoi lui valoir de nombreux preneurs dans le Prix Allez France.

L’info du jour

GHAIYYATH (504 – R-1 à ParisLongchamp)

Son facile succès acquis dans le Prix d’Harcourt (Gr.II), et ce pour sa course de rentrée après plus de six mois d’absence, en début de mois, sur cet anneau, atteste de sa qualité. Une confirmation est attendue dans le Prix Ganay (Gr.I).

DISTINGUA BELLA (614 – R-3 à Cholet)

Ses quatre sorties de l’année de sont soldées par autant de succès, et ce corde à droite. Dotée de tenue et bien engagée, elle devait logiquement répéter dans le Prix Cocktail Vision.

Le Pro du jour

DEDE DE MONTAURAN (510) participera au Prix Effets de Couleurs, dimanche à Cholet (R-3). Son entraîneur Yves Vidal nous en parle.

Yves, qu’avez-vous pensé des dernières sorties de votre protégé ?

Il a signé un joli succès le mois dernier à Laval. Et, la dernière fois, à Lyon-La Soie, il a fait sa valeur. Hélas, il a été victime d’un tassement  durant le parcours. Le cheval a perdu un ou deux rangs. Il s’est ensuite bien relancé mais cela lui coûte la victoire à mon avis.

Quels seront ses atouts ?

Mon protégé évolue dans le bon sens. Il s’est bien assagi. Sachez que le  cheval est resté bien au travail. C’est un bon engagement pour lui. Il a de bons pieds et pourra courir déferré. Je me suis de nouveau attaché les services d’Eric Raffin qui connaît bien le cheval. Je pars confiant. Je serais déçu s’il ne luttait pas pour les premières places.