arjel

Réunions du Dimanche 27 septembre 2020 – Dans les cordes de DEEDJAR DU VIVIER

Le Prix des Elites (Gr.I – 6e course) sera le temps fort de la réunion dominicale de ce 27 septembre 2020. Venant de former, dans cet ordre, le trio gagnant du récent Prix de Normandie (Gr.I), FLAMME DU GOUTIER, laquelle débutait ce jour-là sous la selle, FLECHE BOURBON, qui n’est autre que la tenante du titre, et FEELING CASH, lequel collectionne les podiums au trot monté, se retrouvent pour une revanche. Leur cadet HUDSON VEDAQUAIS, sacré dans le Prix d’Essai (Gr.I), au premier semestre, aura surtout pour lui son avantage initial, celui de cinquante mètres accordé aux 3-ans dans ce classique.

En fin de réunion, dans le Prix de Guingamp (9e course), DEEDJAR DU VIVIER revient sous la selle avec une belle chance de victoire, d’autant qu’il retrouve le tracé des 2.700 mètres Grand Piste sur lequel il s’est imposé à la manière des forts, de bout en bout, fin juin. Il lui faudra toutefois se méfier du bien engagé CONSTANTINI MAGIC, qui s’élance avec l’optimisme de notre Pro du Jour, Ludovic Le Drean.

A Strasbourg (R-3), dans le Prix Figelor (3e course), BEAU GOSSE trouve une belle occasion de renouer avec la victoire. Dans le Grand Prix de la Région Grand Est – 9e étape du Défi du Galop (5e course), le régulier TOP MAX constitue une base de jeu toute indiquée. Il trouvera toutefois sur sa route CHEVALIER CATHARE, qui reste sur deux succès et APOLLO FLIGHT, supplémenté pour ce rendez-vous, sans oublier GOURMET, un 3-ans ambitieux.

Le Quinté du jour

Le Prix de Bihorel, quinté de ce dimanche à Vincennes, mettra aux prises des trotteurs de 7, 8 et 9-ans. Ayant en commun de rester sur une victoire, DAGUET NORMAND et DIXIT DANICA seront retenus en bon rang dans notre sélection.

Gagnants

5 DAGUET NORMAND : Il reste sur une série de bons résultats dont un probant succès le mois dernier à Laval. Bien engagé et de nouveau pieds nus, sa chance saute aux yeux !

Conseil de jeu : 15e P

12 DOUXOR DE GUEZ : En six sorties à Vincennes, l’hiver dernier, il avait signé cinq succès, dont un dans un quinté. En dépit de son numéro en seconde ligne derrière l’autostart, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

1 DIXIT DANICA : Il compte une place de 2e et trois disqualifications en quatre sorties à Vincennes. Or, il vient de s’imposant avec aisance, de bout en bout, à Cavaillon. Une confirmation est ici attendue.

11 BAMBOU TAHITI : Certes, il n’a plus gagné depuis plus d’un an. Or, lors de ses quatorze dernières sorties publiques, il a signé dix podiums. On garde.

Impasses

4 DELMONICA : Elle effectue une course de rentrée et restera ferrée. Sans nous.

14 BAMBI DE BRY : Ici, face à ses cadets, ce 9-ans n’aura pas une tâche aisée.

Les paris Quinté du jour

Quinté5-12-1-11-3-15-10-6
Trio1-3-5-11-12

Le chiffre du jour

82%

FEELING CASH (611 – R-1 à Vincennes)

En 23 sorties sous la selle, il a signé 19 podiums (soit plus de 82% de réussite). Un score qu’il est capable d’améliorer dans le Prix des Elites.

L’info du jour

DEEDJAR DU VIVIER (901 – R-1 à Vincennes)

Il s’est produit à treize reprises au trot monté. Résultat : Neuf podiums, dont six succès, le dernier en date obtenu fin juin sur le tracé proposé. Après une course de rentrée profitable, en début de mois, au sulky, il se présente au départ du Prix de Guingamp avec de solides ambitions.

BEAU GOSSE (304 – R-3 à Strasbourg)

Il a remporté sept de ses treize sorties publiques et était parti parmi les favoris du Prix Cambacères – Grande Course de Haies des 3 ans (Gr.I), il y a trois ans. Honorable 2e récemment à Nancy, pour sa rentrée après une longue absence, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix Figelor.

Le Pro du jour

CONSTANTINI MAGIC (911) sera au départ du Prix de Guingamp, dimanche à Vincennes. Voici l’avis de son entraîneur Ludovic Le Drean :

Ludovic, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre protégé ?

L’autre jour, à Vincennes, il s’est bien comporté. Hélas, il n’a pas bénéficié d’un bon parcours, étant longtemps contraint de progresser en épaisseur, le nez au vent. Avec un meilleur scénario, il aurait pris une 4e-5e place. Cette course sur 2.100 mètres lui a toutefois fait du bien et lui a donné de la vitesse.

Quels seront ses principaux atouts ?

A la base, je ne pensais pas le courir ici mais le lot s’est finalement creusé. En outre, il est bien situé aux gains. Il retrouve un tracé de tenue à sa convenance. C’est un bon gaucher, même s’il tourne bien également à droite. La Grande Piste de Vincennes ne le gêne pas. Anthony Barrier le connaît et l’a déjà mené au succès. Pour son retour sous la selle, j’en escompte donc un bon résultat.