arjel

Réunions du Dimanche 27 décembre 2020 – Deux visas pour l’Amérique à gagner !

La réunion de ce dimanche 27 décembre 2020 offrira aux vainqueurs non seulement du Critérium Continental (Gr.I – 4e course), mais également du Prix Ténor de Baune (GrII – 6e course), un billet qualificatif pour le prochain Prix d’Amérique, le dernier dimanche de janvier.

Si le Critérium Continental servira de support aux paris à la carte, le Prix Ténor de Baune (Prix d’Amérique Races Zeturf Qualif 4), mettra aux prises douze trotteurs de 5-ans. Ayant enregistré quatre places de 2e lors de ses cinq derniers parcours, dont celle obtenue derrière Face Time Bourbon, dans le Critérium des 5-ans, fin août, FELICIANO fait partie des choix prioritaires de ce semi-classique, en compagnie de FEERIE WOOD, laquelle l’a dominé à l’occasion de sa victoire dans le Championnat Européen des 5 Ans (Gr.I), et de FAKIR DU LORAULT, plaisant 4e du Prix de Bretagne (Gr.II) et lauréat depuis du Prix Doynel de Saint-Quentin (Gr.II), où il devançait la précédente citée et REBELLA MATERS, laquelle sera également de la partie. Récent lauréat du Prix Narquois (Gr.III), FEYDEAU SEVEN fait également partie des candidats aux premières places.

En début de programme, dans le Prix agrifournitures.fr (2e couse), GLORANIE DES NOES devrait confirmer son dernier succès, celui acquis sur le tracé proposé, le 19 novembre, où elle dominait quatre de ses rivales du jour. Troisième ce jour-là, GLORIA DU GERS mérite également crédit à l’instar de GAELLA, lauréate de trois de ses quatre dernières sorties publiques.

Dans le Prix Léon Tacquet (Gr.II-3e course), GLADYS DES PLAINES et GOSPEL PAT, lesquels viennent de former le couplé gagnant du Prix Philippe du Rozier, le 7 décembre, sur ce parcours des 2.175 mètres, devraient une nouvelle fois se tailler la part du lion même si le danger pour eux pourrait venir de GOTLAND, nouveau venu au trot monté.

Le Quinté du jour

Le lauréat du Critérium Continental (Gr.I), quinté de ce dimanche, à Vincennes, décrochera une qualification directe pour le prochain Prix d’Amérique. Un visa qui pourrait tomber dans l’escarcelle du doué GU D’HERIPRE.

Gagnants

4 GU D’HERIPRE : Il s’est progressivement hissé parmi les meilleurs de sa promotion, affichant 18 podiums, dont douze victoires, en 21 courses courues. Bien placé derrière les ailes de l’autostart, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 15e G-P

Spéculatifs

9 GELATI CUT : Après avoir très bien couru en Italie, il vient se classer 2e du Prix Octave Douesnel (Gr.II), apanage de notre favori, le 12 décembre. Confirmation attendue.

11 GO ON BOY : Platonique lauréat du Critérium des 4-ans, cet été (disqualifié pour contrôle positif), il a depuis mieux couru que ne l’indique sa disqualification, pour sa rentrée, dans le Prix Octave Douesnel. A reprendre en confiance.

1 AETOS KRONOS ; Il fait partie des meilleurs de sa promotion, en Suède. Il vient d’ailleurs de devancer Ecurie D, et Power, le mois dernier à Solvalla. Gare à son retour à Vincennes.

Impasses

14 WAITING HILL HALL : Elle semble barrée dans cette rencontre. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 4. Champ réduit : 9-11-1-5-7-3-8
Couplé1-4-9-11

Le chiffre du jour

1’13 »4

GLORANIE DES NOES (208 – R-1 à Vincennes)

Elle évoluera sur le tracé sur lequel elle s’est imposée, le mois dernier. En outre, elle possède, en 1’13 »4, le meilleur chrono du peloton sur ce parcours des 2.700 mètres Grande Piste. De quoi lui valoir de logiques preneurs dans le Prix agrifournitures.fr.

L’info du jour

GLADYS DES PLAINES (309 – R-1 à Vincennes)

Sacrée dans le Prix du Président de la République, courant juin, elle a confirmé cet hiver en s’adjugeant le Prix Olry-Roederer (Gr.III), le 12 novembre, et le Prix Philippe du Rozier (Gr.II), en début de mois sur le tracé proposé. Sa chance saute aux yeux dans le Prix Léon Tacquet.

ECUREUIL JENILOU (410 – R-4 à Cagnes-sur-Mer)

Il ne manque pas de références sur cet anneau cagnois. Il y compte en effet onze podiums, dont huit succès, en dix-sept tentatives. Récent 2e sur le tracé qui nous intéresse, il devrait soigner ses statistiques sur cette piste azuréenne.

Le Pro du jour

Luc Roelens alignera HEARTBREAKER ONE (513) dans le Prix de Vincennes (Gr.I), dimanche dans le temple du trot. Voici ses impressions.

Luc, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre protégé ?

Depuis cet été, à Enghien, il a répondu présent. Il a notamment bien couru dans le Prix Victor Régis (Gr.II), fin août. Ce jour-là, le cheval est allé devant. Il y avait du vent et il a fallu contrer des attaques. Aussi, il a été courageux pour conserver la 3e place derrière Hohneck et Hooker Berry. Ensuite, il n’a pas démérité dans un Gr.III, courant octobre face à Hohneck. A l’attelé, il est toujours dans le coup et a pris des places face aux meilleurs de la promotion. On a donc décidé de l’orienter sous la selle le mois dernier. Il a parfaitement rempli son contrat en s’imposant avec facilité (ndlr, 1er du Prix Louis Tillaye, le 14 novembre).

Comment abordez-vous ce classique sous la selle ?

Avec optimisme. Il aurait pu courir le Critérium des 3-ans une semaine plus tôt mais son essai sous la selle ayant été concluant, nous avons ciblé ce Prix de Vincennes. Le cheval évoluera sur un parcours sur lequel il a déjà réussi. Il a repris de la fraîcheur et se présentera au départ de cette course à son poids de forme. Hanna Huygens connaît le cheval. J’ai des raisons d’y croire.