arjel

Réunions du Dimanche 24 mai 2020 – HOLDTHASIGREEN défend son titre

Direction la Côte Normande et plus précisément l’hippodrome de Deauville (R-1) pour la réunion principale de ce dimanche 24 mai 2020.

Dans le Prix de Barbeville (Gr.III – 6e course), HOLDTHASIGREEN peut conserver son titre. D’autant que son entraîneur Bruno Audouin (notre Pro du Jour) a indiqué que la préparation de son protégé s’était très bien déroulée. Le danger pour ce 8-ans de qualité viendra en priorité de son cadet CALL THE WIND, qui avait été son dauphin dans le Prix du Cadran (Gr.I), début octobre, avant de le devancer, trois semaines plus tard, dans le Prix Royal-Oak (Gr.I), toujours à ParisLongchamp.

En fin de réunion, dans le Prix de Lormoy (9e course), l’invaincue TAWKEEL devrait signer un troisième succès en autant de sorties publiques. Sa compagne d’entraînement LA NORMA ainsi que WANGARI, qui effectuent effectuent l’une et l’autre une course de rentrée après avoir conclu l’exercice 2019 sur une victoire, semblent les plus indiquées pour compléter le podium.

A Cavaillon (R-3), en fin de programme, le doué ECLAT DE GLOIRE trouve une belle occasion de renouer avec la victoire dans le Prix Conseil Départemental du Vaucluse, d’autant qu’il se produira déferré des quatre pieds, contrairement à sa dernière sortie, à Lyon-La Soie.

Le Quinté du jour

Le Prix Madelia, quinté de ce dimanche, à Deauville, s’offre uniquement aux juments. Au regard des forces en présence, la solution semble se situer en haut de tableau.

Gagnants

1 SALSA DOLOISE : Si elle est toujours à la recherche d’une première victoire, elle compte cinq podiums en quinze courses courues. En outre, elle est confirmée à ce niveau. Une sérieuse candidate à la victoire.

Conseil de jeu : 20e G-P

2 MENTHE PASTILLE : A l’instar de notre préférée, elle n’a encore jamais gagné. Cela dit, elle avait pris une plaisante 2e place, l’été dernier, dans un handicap disputé à Moulins, et sera confiée aux bons soins de Stéphane Pasquier.

Conseil de jeu : 5e P

Spéculatifs

3 SHYAMALA : Elle ne manque pas de références dans les tournois de ce genre et a déjà gagné sur le mile. En outre, elle est bien située dans les stalles de départ. On garde.

9 WAREGA : Elle s’est adjugée, facilement, un handicap mansonnien, courant octobre, et ce en 23 de valeur. Même si elle a désormais moins de marge de manoeuvre au poids, une place est dans ses cordes.

Impasses

12 UNDISCOVERED ANGEL : Elle reste sur une série d’échecs et n’a pas été revue depuis le mois de novembre. On écarte.

14 POMPOGNE : Ses dernières sorties ne sont pas encourageantes et elle effectue une course de rentrée. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté1-2-3-9-6-8-11-7
Couplé1-2-3-9

Le chiffre du jour

80%

FEELING MESLOIS (503 – R-3 à Cavaillon)

En cinq sorties déferré des quatre pieds, il n’a jamais conclu plus loin que 4e, ayant même signé quatre podiums, soit 80% de réussite dans cette configuration. Il le sera dans le Prix Françis Caniggia. Méfiance.

L’info du jour

TAWKEEL (901 – R-1 à Deauville)

Ses deux premières sorties publiques de sont soldées par autant de victoires, respectivement à Pau et à Cagnes-sur-Mer. Une confirmation est attendue dans le Prix de Lormoy.

ECLAT DE GLOIRE (715 – R-3 à Cavaillon)

Ce 6-ans ne manque pas de moyens. Il n’a d’ailleurs trouvé que le champion Cleangame pour le devancer dans la Finale du G.N.T (Gr.II), début décembre à Vincennes. Présenté déferré des quatre pieds, il a les moyens de s’adjuger le Prix Conseil Départemental du Vaucluse.

Le Pro du jour

HOLDTHASIGREEN (601) défendra son titre dans le Prix de Barbeville (Gr.III), dimanche à Deauville. Voici les impressions de son entraîneur Bruno Audouin.

Bruno, votre protégé est bien connu et confirmé en pareille société. Comment s’est déroulée sa préparation ?

Très bien. Son entraînement s’est bien passé en vue de cette course de rentrée. Le cheval est bien. Il a un excellent mental.

Quels seront ses atouts ?

Il a pour lui d’avoir des références dans les tournois de ce genre. Il est dur. On va sans doute le monter comme d’habitude, en allant devant. Je préfère le courir à Deauville qu’à Longchamp où le terrain sera sans doute moins léger, ce qui va l’avantager.

On vous sent confiant…

En effet, on a des raisons d’y croire mais je redoute beaucoup Call the Wind (604).