arjel

Réunions du Dimanche 23 juin 2019 – Réunion de gala dimanche à Vincennes

Pas moins de quatre compétitions estampillées Gr.I tiendront le haut de l’affiche, en ce dimanche 23 juin 2019, sur l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1).

Dans le Prix d’Essai (2e course), GALA TEJY, lequel n’a pas connu la défaite lors de ses trois dernières prestations dans la discipline, s’annonce redoutable. Il convient toutefois de lui opposer GOSPEL PAT, son dauphin dans le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.I), le mois dernier à Caen.

Dans le Prix René Ballière (3e course), retenu pour les paris à la carte, le champion BOLD EAGLE tentera l’exploit d’inscrire pour la quatrième année consécutive son nom au palmarès de ce classique disputé sur 2.100 mètres, départ lancé.

Dans le Prix du Président de la République (4e course), FADO DU CHENE, l’indiscutable chef de file de sa promotion, au trot monté, a sans conteste les moyens de remporter un quatrième Gr.I.

Enfin, dans la Prix Albert Viel (6e course), GOOD BOY LIGNERIES, en constants progrès, s’essaye au plus haut niveau avec de solides ambitions. D’autant que les cadors de la promotion, tels Gotland, Greenpeace, ou encore Golden Bridge, sont absents.

On a hâte d’y être !

Le Quinté du jour

Remporter pour la quatrième année consécutive le Prix René Ballière, quinté de ce dimanche, à Vincennes. Tel sera l’objectif de BOLD EAGLE ! Une ambition à la hauteur de ses moyens…

Gagnants

1 BOLD EAGLE : Ce double vainqueur du Prix d’Amérique peut également se targuer d’avoir remporté les trois dernières éditions de ce Prix René Ballière. La passe de quatre et envisageable !

Conseil de jeu :  15e P

2 DIJON : Il vient de porter haut les couleurs françaises, en Suède, en s’adjugeant l’Elitloppet, le mois dernier à Solvalla. Efficace sur les parcours réduits, et confirmé avec ce mode de départ autostart, il devrait lutter pour la palme.

Spéculatifs

9 LOOKING SUPERB : Il s’est classé 2e du dernier Prix d’Amérique (Gr.I), fin janvier, et a remporté, en roue libre, le Prix de l’Atlantique (Gr.I), le 20 avril, dominant sept de ses rivaux du jour, dont Dijon. Seul bémol : Son n°9 derrière l’autostart.

5 TONY GIO : Il vient de s’adjuger le Prix Chambon P (Gr.II), aux dépens du cador Aubrion du Gers. De nouveau confié aux bons soins d’Eric Raffin, il peut répéter.

Impasses

Difficile de dégager des impasses. Ils sont en effet nombreux à pouvoir prétendre à la 5e place…

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 1-2. Champ réduit : 9-5-11
Couplé1-2-5-9

Le chiffre du jour

60%

GALA TEJY (216 – R-1 à Vincennes)

En cinq sorties sous la selle, il affiche trois succès (soit 60% de réussite), dont ceux acquis dans le Prix Félicien Gauvreau (Gr.II), le Prix Hémine (Gr.II), et le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.I), le mois dernier à Caen. Un score qu’il a les moyens d’améliorer dans le Prix d’Essai (Gr.I).

L’info du jour

FADO DU CHENE (415 – R-1 à Vincennes)

Il compte dix succès en seize courses courues sous la selle. Et non des moindres puisqu’il s’est notamment adjugé le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.I), le Prix d’Essai (Gr.I), et le Prix de Vincennes (Gr.I), l’an dernier. Venant de devancer plusieurs de ses rivaux du jour dans le Prix Henri Ballière, à Caen, il brigue un quatrième Gr.I dans le Prix du Président de la République.

SILVERWAVE (.. – R4 à Lyon-Parilly)

Il a participé, à trois reprises, au Prix de l’Arc de Triomphe, de 2015 à 2017. En outre, il est invaincu en deux prestations sur ce tracé, ayant notamment fait sien le Prix Bedel (Listed), début mai. De quoi incliner à la confiance dans le Grand Prix de Lyon.

Le Pro du jour

GANGSTER DU WALLON (208) sera au départ du Prix d’Essai (gr.I), dimanche à Vincennes (R-1). Son entraîneur Damien Lecroq nous en parle :

Damien, que pouvez-vous nous apprendre sur votre protégé ?

Le cheval a été élevé par ma compagne et son père. Le poulain a toujours montré des moyens mais il était très compliqué. Il n’est pas très intelligent et il possède de grandes allures. Il a donc fallu s’armer de patience. Au monté, il a une facilité à trotter. C’est vraiment sa voie. Au travail, il est devenu plus volontaire. Il n’est précoce et il s’étoffe au fil des mois. Il a gagné facilement lors de ses deux dernière sorties sous la selle. Après son dernier succès, je lui avais laissé quinze jours de repos. Quant à sa dernière sortie, à Vincennes, au sulky, elle avait pour but de le maintenir en condition en vue de cet objectif. A l’attelé, il faut s’efforcer de le mettre dans le calme et d’être prudent au départ. Sa préparation s’est bien déroulée. Je suis conscient qu’il affronte l’élite mais je lui vois une chance. Sachez que mon cheval va aller devant. C’est a façon de faire. Il aime dominer et est efficace de la sorte. Quand un cheval vient à côte de lui, il prends  le mors et repart. Il tentera de les emmener loin…Après cette course, il partira deux semaines aux champs avant de préparer une autre course, le 22 ou 24 août.