arjel

Réunions du Dimanche 23 février 2020 – Grand Prix de Paris. En présence de la tenante du titre !

Réunion de gala à Vincennes (R-1) en ce dimanche 23 février 2020, avec en point d’orgue le très attendu Grand Prix de Paris (Gr.I), qui servira de support aux paris à la carte (4e course). Les compagnons d’entraînement BELINA JOSSELYN, tenante du titre, et le cador DAVIDSON DU PONT, s’y présentent avec de solides et légitimes ambitions.

En début de programme, dans le Prix Paul Bastard (Gr.II – 1ere Course), FLECHE BOURBON et FEELING CASH, lesquels avaient formé, dans cet ordre, le couplé gagnant du Prix des Elites (Gr.I), l’an dernier, devraient s’expliquer pour la palme. D’autant qu’ils se présenteront l’une et l’autre déferrés des quatre pieds.

Dans le Prix Jean Tyssandier (8e course), DOUX PARFUM a les moyens de renouer avec le succès. D’autant qu’il possède, en 1’13 »7, le meilleur chrono du peloton sur le tracé qui nous intéresse.

Quant à notre pro du Jour, Christophe Ecalard, il aborde la réunion de Nantes (R-4), avec un certain optimisme.

Le Quinté du jour

Lauréate de la précédente édition du Grand Prix de Paris, et deuxième l’année précédente, en 2018, BELINA JOSSELYN s’annonce une nouvelle fois comme une sérieuse prétendante aux premières places. Elle devrait s’expliquer avec DAVIDSON DU PONT et DELIA DU POMMEREUX, respectivement affichés 1er, et 3e du Grand Prix de France (Gr.I), en début de mois, sur plus court, à Vincennes.

Gagnants

13 BELINA JOSSELYN : Ce n’est autre que la tenante du titre. Alignée pieds nus et retrouvant son entraîneur Jean-Michel Bazire, au sulky, elle s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 20e P

11 DAVIDSON DU PONT : Il fait partie des meilleurs trotteurs de l’Hexagone. En témoignent sa 2e place dans le Grand Prix d’Amérique et son succès dans le récent Prix de France. Même s’il découvre cette longue distance, sa chance est évidente.

Conseil de jeu : 20e P

Spéculatifs

9 DELIA DU POMMEREUX : Fautive en début de parcours, dans le Grand Prix d’Amérique, elle avait ensuite bien terminé. Elle a de nouveau bien conclu pour prendre la 3e place du Grand Prix de France. On garde.

6 CHICA DE JOUDES : Jugée sur sa séduisante 4e place obtenue dans le Grand Prix d’Amérique, cette jument dure à l’effort comptera de logiques preneurs dans cette rencontre.

Impasses

3 USAIN HENNA : Face à ses cadets, ce 10-ans n’aura pas une tâche aisée dans cette course. On écarte.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 13-11. Champ réduit : 9-6-7-10-1-2
Couplé6-9-11-13

Le chiffre du jour

84%

FEELING CASH (108 – R-1 à Vincennes)

En dix-neuf sorties sous la selle, il a enregistré seize podiums (soit plus de 84% de réussite), dont celui obtenu dans le Prix de Cornulier (Gr.I), le mois dernier. Il devrait soigner ses statistiques dans le Prix Paul Bastard.

L’info du jour

DOUX PARFUM (815 – R-1 à Vincennes)

Il a prouvé à diverses reprises qu’il avait de la marge dans les tournois de ce genre, ceux réservés aux drivers amateurs. Sage, il peut s’adjuger le Prix Jean Tyssandier.

BELLATRIX (302 – R-5 à Lyon-La Soie)

Pour ses premiers pas publics, le mois dernier, sur la P.S.F de Pau, elle s’est emparée d’une honorable 4e place. A l’évidence perfectible, elle fait partie des choix prioritaires du Prix de Pampérodine.

Le Pro du jour

Christophe Ecalard présente deux partants, dimanche à Nantes (R-4). Rencontre.

Vous alignez FAN DE BUCY (202). Que pouvez-vous nous en dire, Christophe ?

Le cheval est au top en ce moment. Hélas, en ce moment, avec sa tranche des gains, il n’a pas un bon programme. Il n’est pas aisé de lui trouver des courses. Il a de la tenue et de la vitesse. Pour tout vous avouer, je le juge meilleur que mon autre pensionnaire Flash de Bucy qui a plus du double de ses gains. Il était compliqué en début de carrière et il avait connu un problème de genou après l’été dernier. Aussi, il se retrouve en retrouve désormais en retard de gains. C’est un cheval à suivre. Il a une bonne année de 5-ans à réaliser.

De son côté, GALAXIE DU HOME (306) reste sur un succès. Votre avis ?

Elle a en effet bien gagné la dernière fois à Rouen-Mauquenchy. Auparavant, on avait fait un essai, corde à droite, à Cabourg. Cela ne lui avait pas convenu. Je n’ai paas été surpris de cette victoire car elle est courageuse et a de la tenue. Dimanche, on change de profil de piste mais je la juge capable de confirmer. D’autant qu’elle n’affronte que ses contemporaines et aura l’avantage de partir au premier échelon de départ.