arjel

Réunions du Dimanche 23 décembre 2018 – Des visas pour le Prix d’Amérique

Réunion de gala sur l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1), en ce dimanche 23 décembre 2018. Outre le classique Prix de Vincennes (4e course), dans lequel FEELING CASH tentera de conforter son statut de leader de sa promotion, celle des trotteurs de 3-ans, sous la selle, le Critérium Continental (6e course), retenu pour le quinté, et le Prix Ténor de Baune (5e course), offriront à leur lauréat un billet qualificatif pour le prochain Grand Prix d’Amérique.

Réservé aux trotteurs de 5-ans, ce Prix Ténor de Baune  sera l’occasion d’assister à une nouvelle explication entre les doués DAVIDSON DU PONT et DELIA DU POMMEREUX. Classés dans cet ordre, aux deux premières places du Critérium des 5-ans (Gr.I), début septembre, et du Prix de Bretagne (Gr.II), le mois dernier, la dernière nommée peur se targuer d’avoir signé deux succès cet hiver, dans le Prix Marcel Laurent, tout d’abord, où elle devançait notamment Davidson du Pont, puis dans le récent Prix du Bourbonnais (Gr.II). Même s’ils sont déjà qualifiés pour l’épreuve reine, au trot, le dernier dimanche de janvier, suite à leurs succès dans les premières « B », ces deux-là devraient une nouvelle fois assurer le spectacle. Ils devront toutefois redouter le Suédois GLOBAL TRUSTWORTHY, placé de Gr.I, l’an dernier à Jägersro, parti favori de l’édition 2017, Grand Prix de l’U.E.T, et auteur d’une course de rentrée victorieuse, le mois dernier à Solvalla.

Le Quinté du jour

Estampillé Gr.I et disputé sur le parcours des 2.100 mètres, départ lancé, le Critérium Continental servira de support aux paris à la carte, dimanche à Vincennes. A noter que le 4-ans qui s’adjugera cette compétition obtiendra un visa d’entrée pour le prochain Grand Prix d’Amérique. De quoi nous promettre une belle explication…

Gagnants

3 ERMINIG D’OLIVERIE : Cette pensionnaire de Franck Leblanc a prouvé qu’elle faisait partie de l’élite de sa promotion, s’étant notamment adjugée le Critérium des 3-ans, à pareille époque l’an dernier, avant de se classer 2e de celui des 4-ans, cette année. Récente lauréate du Prix Ariste Hémard (Gr.II), et bien située derrière les ailes de l’autostart, elle ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 15e G/P

9 EARL SIMON : Il n’a jamais terminé plus loin que 5e depuis ses débuts, affichant même quinze podiums, dont dix succès, en dix-sept courses courues. Troisième du Grand Prix de l’U.E.T, courant octobre, et facile vainqueur du récent Prix Octave Douesnel, il fait partie des choix prioritaires. Seul bémol : Son n°9 derrière l’autostart.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

2 EXPRESS JET : Il a déjà eu l’occasion de se mettre en évidence au plus haut niveau. La preuve : Il a pris la 2e place du Prix de Sélection (Gr.I), apanage de Davidson du Pont, début mars, et la 3e du Critérium des 4-ans (Gr.I), deux mois plus tard. Récent 3e du Prix Octave Douesnel, il devrait être dans le coup.

5 VITRUVIO : Ce trotteur transalpin possède une séduisante carte de visite. Cinquième du Prix Marcel Laurent, le mois dernier, derrière Earl Simon mais devant Erminig d’Oliverie, il mérite crédit, d’autant qu’il est confirmé sur les parcours de vitesse et avec ce mode de départ.

Impasses

11 VA’PENSIERO GAR : Il a effectué une course de rentrée discrète dans le Prix de Chenonceuax, le mois dernier, à Vincennes. En deuxième ligne derrière l’autostart, sa tâche s’annonce compliquée.

12 FLYING FORTUNA : Pour ses débuts à Vincennes, le 15 décembre, il a été sanctionné pour ses allures. Ici, l’impasse est tentante.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 3-9. Champ réduit : 2-5-7-10-13-8
Couplé2-3-5-9

Le chiffre du jour

1’11 »2

EARL SIMON (609 – R-1 à Vincennes)

S’il affiche dix succès en dix-sept courses courues (soit près de 59% de réussite),  le dernier en date ayant été obtenue le 9 décembre, il se recommande également d’une réduction kilométrique d’1’11 »2 sur le parcours des 2.100 mètres, départ lancé, soit le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé dimanche. Un chrono établi le 8 novembre dans le Prix Marcel Laurent (Gr.II) qui plaide en sa faveur…

L’info du jour

FEELING CASH (410 – R-1 à Vincennes)

Il n’a jamais terminé plus loin que 2e lors de ses six dernières sorties sous la selle. En outre, il vient de s’adjuger le Prix Raoul Ballière, devant quatre de ses rivaux du jour, et retrouve le tracé des 2.700 mètres, grande piste, sur lequel il a fait sien le Prix Louis Tillaye (gr.II), courant novembre. Candidat au succès.

ELLADORA DE FORGAN (109 – R-1 à Vincennes)

Double lauréate de Gr.I cette année sous la selle, s’étant respectivement adjugée le Prix du Président de la République, courant juin, et Prix des Elites, fin septembre, elle a prouvé sa forme en retrait après sa rapide disqualification, au sulky, dans le récent Prix Ariste Hémard. Elle trouve ici l’occasion de renouer avec le succès.

Le Pro du jour

Jérémy Koubiche drivera sa pensionnaire ENIGME DES ANDIERS (704) dans le Prix de Vienne, dimanche à Vincennes (R-1). Voici ses impressions :

Jérémy, que pouvez-vous nous apprendre sur votre protégée ?

Il s’agit d’une pouliche dotée d’un jolie modèle. Aussi, j’essaye de la ménager. Elle est bonne condition en ce moment. Elle reste d’ailleurs sur deux 3e places à Vincennes, sur la petite piste, sur le tracé qu’elle retrouvera dimanche. Le mois dernier, elle a « rongé son frein » dans le dernier tournant, avant de revenir bien conclure quand elle a trouvé le passage. Et, la dernière fois, elle s’est montrée courageuse, après avoir été contrainte de progresser en dehors de la future lauréate. Dimanche, c’est une belle course pour elle, l’épreuve étant fermée aux pouliches de sa promotion n’ayant pas gagné 47.000 euros. Elle sera de nouveau déferrée des antérieurs. Cela lui convient. Elle conserve ma confiance. Sachez par ailleurs, pour ses futures sorties, que la Grande Piste de Vincennes ne lui pose de souci. Elle y a déjà couru, au mois de juin. Elle avait été disqualifiée. Ce résultat est à effacer. Elle aurait terminé 2e ce jour-là. Hélas, elle avait été fortement gênée  pour finir, à 150 mètres de l’arrivée.