arjel

Réunions du Dimanche 22 novembre 2020 – VINCENT FERMement !

Nouvelle réunion dominicale sur l’hippodrome de Paris- Vincennes, en ce 22 novembre 2020, avec en point d’orgue le quinté Prix de Bretagne, première épreuve préparatoire au Grand Prix d’Amérique (4e course).

Dans le Prix Jean-Maurice Beteau (3e course), le 3-ans HOKIO ne surprendrait en signant une septième victoire consécutive, à l’occasion de ses débuts sur la Grande Piste de Vincennes. A noter en effet qu’il s’est imposé sur la petite piste de Vincennes, début septembre. Il devra toutefois composer avec HERMES PAT et avec HANDY BOURBON, lesquels restent également sur de séduisants succès.

Dans le Prix de Cossé-le-Vivien (6e course), le Transalpin VINCENT FERM, nouveau venu dans l’écurie de Jean-Michel Bazire, ne devrait pas être loin de la vérité. D’autant qu’il se produira sur un tracé, celui des 2.100m, départ lancé, à son entière convenance. MARTIN DE BOS, autre 6-ans de qualité, SOBEL CONWAY et FERRARI B.R., compagnons d’entraînement de Vincent Ferm, auront également de logiques preneurs.

A Bordeaux-Le Bouscat (R-3), dans l’épreuve d’ouverture, le Prix de Sauternes (1ere course), le 4-ans GESSKILLE trouve une opposition dans ses cordes et une belle occasion de renouer avec la victoire. En fin de réunion, dans le Grand Steeple-Chase de Bordeaux (9e course), son compagnon d’entraînement HAPPY MONARCH possède une toute première chance théorique. Il devrait s’expliquer avec son aîné SO FRENCH, lequel peut se targuer d’avoir notamment remporté les éditions 2016 et 207 du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.I).

Le Quinté du jour

Première des épreuves préparatoires et qualificatives au Grand Prix d’Amérique, le Prix de Bretagne (Gr.II) mettra aux prises dix-huit trotteurs. Si certains d’entre eux sont en phase de préparation en vue de la grande échéance, le dernier dimanche de janvier, DIABLE DE VAUVERT espère bien décrocher son visa. Il aura notre préférence.

Gagnants

5 DIABLE DE VAUVERT : Il aborde cette compétition en pleine possession de ses moyens. En attestent ses derniers résultats. A la faveur d’un parcours caché comme il les apprécie, il devrait finir très vite. Notre préféré.

Conseil de jeu : 10e G-P

9 FELICIANO : Il n’a trouvé que les champions Cleangame et Face Time Bourbon pour le devancer respectivement dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.II) cet été à Enghien, et le Critérium des 5-ans, fin août. Deuxième également du Championnat Européen des 5-ans, le mois dernier, il devrait une nouvelle fois répondre présent.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

1 VALZER DU POGGIO : Certes, il est le moins argenté du peloton. Or, il reste sur une série de onze victoires de rang. Il ne faudrait pas être surpris de le voir conclure sur le podium. Méfiance, méfiance.

2 FEERIE WOOD : Elle aborde cette course dans un état resplendissant. Elle a en effet remporté le Championnat Européen des 5-ans (Gr.I) et vient de conclure 2e du récent Prix Marcel Laurent (Gr.II). Son entourage profite de cette forme pour essayer de la qualifier pour le Prix d’Amérique. On garde.

Impasses

11 ERMINIG D’OLIVERIE : Elle effectue une course de rentrée. Elle est absente de la compétition depuis le 23 février. On écarte.

17 BILIBILI : Il n’a pas été revu depuis le mois de février. Cette sortie a pour but de le ‘monter » en condition en vue de futurs objectifs au trot monté. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

Quinté5-9-1-2-6-4-14-7
Couplé1-2-5-9

Le chiffre du jour

6

HOKIO (310 – R-1 à Vincennes)

Six, Tel est le nombre de succès de ce 3-ans depuis le mois de mai. Il n’affiche d’ailleurs qu’un seul échec en huit courses courues. La passe de sept est envisageable dans le Prix Jean-Maurice Beteau.

L’info du jour

VINCENT FERM (605 – R-1 à Vincennes)

Ce trotteur italien a déjà eu l’occasion de montrer ses moyens à Vincennes. Au mieux et présenté pieds nus, il ne devrait pas décevoir dans le Prix de Cossé-le-Vivien.

GESSKILLE (101 – R-3 à Bordeaux-le Bouscat)

Il ne faut pas le condamner sur sa chute enregistrée le mois dernier sur le steeple-chase d’Auteuil. Il avait auparavant signé six podiums consécutifs. Il trouve l’occasion de reprendre le cours de ses bons résultats dans le Prix de Sauternes.

Le Pro du jour

DIABLE DE VAUVERT (405) sera au départ du Prix de Bretagne, dimanche à Vincennes. Voici les impressions de son entraîneur Bertrand Le Beller.

Bertrand, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

Force est de constater que le cheval réalise une belle année. Lors de ses six derniers parcours, il n’a jamais conclu plus loin que 2e, ayant de surcroît signé quatre victoires.

Quels sont ses principaux atouts ?

Le cheval s’est progressivement amélioré. Il a pris de la force. Il s’est consolidé. Désormais, il a un mental d’acier. Bref, il est tout simplement arrivé à maturité. D’autre part, Gabriele Gelormini le connaît parfaitement.

Dimanche, s’il venait à conclure parmi les trois premiers, il obtiendrait un visa qualificatif pour le Grand Prix d’Amérique. Possible ?

C’est le but. Selon moi, le coup est jouable. A fortiori si le cheval peut bénéficier d’un bon déroulement de course car il est préférable de lui donner un parcours caché.