arjel

Réunions du Dimanche 21 avril 2019 – Des Paris pour Notre-Dame !

En ce dimanche 21 avril 2019, sur l’hippodrome d’Auteuil (R-1), le Prix du Président de la République, l’une des plus spectaculaires épreuves dans le temple de l’obstacle, a été rebaptisé Prix Notre-Dame de Paris, en soutien à la cathédrale partiellement détruite par un incendie, en début de semaine. A noter également que bon nombre des bénéfices des paris recueillis dans cette compétition disputée sur le steeple-chase participeront à la collecte destinée à reconstruire l’édifice.

En marge de ce handicap toujours très convoité, le Prix Léon Rambaud (Gr.II – 6e course) sera l’occasion de voir en piste la championne DE BON COEUR. Affichant douze succès en quatorze courses courues, et facile lauréate du Prix Hypothèse (Gr.III), pour sa rentrée, le mois dernier, la fille de Vision d’Etat ne devrait pas décevoir. Troisième du Gr.III précité, son aîné GALOP MARIN a les moyens de conclure une nouvelle fois sur le podium de cette épreuve, à l’instar de POP ART DU BERLAIS, 3e de la précédente édition où il s’intercalait entre…. De Bon Coeur et Galop Marin.

Le Quinté du jour

Bon nombre des candidats à l’édition du Prix Notre-Dame de Paris – Prix du Président de la République, quinté de ce dimanche, à Auteuil, étaient au départ du Prix Lutteur III, le 24 mars, sur ce même steeple-chase d’Auteuil. Respectivement affichés 1er, 2e, 3e et 4e de cette épreuve référence, KAPELOI, COCODY DU BANCO, CHEB DE KERVINIOU et MONTGEROULT, se retrouvent pour une revanche, le premier cité ayant toutefois été sérieusement remonté sur l’échelle des poids.

Gagnants

13 COCODY DU BANCO : Il n’a jamais terminé plus loin que 2e lors de ses quatre dernières sorties, et ce sur le steeple. Deuxième du quinté référence Prix Lutteur III, il fait partie des belles possibilités de l’épreuve.

Conseil de jeu : 15e P

18 CHEB DE KERVINIOU : S’il est toujours à la recherche d’une premier succès dans un quinté, il y compte déjà quatre place en sept tentatives, s’étant notamment classé 3e du Prix Lutteur III. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

17 RADIOLOGUE : Retardé par une faute sérieuse au franchissement de la rivière du huit dans le Prix Lutteur III, il a toutefois bien conclu pour prendre la 8e place. Jugé sur ses prestations précédentes, il ne surprendrait pas en luttant ici pour les premières places.

16 MONTGEROULT : Ce 5-ans a lui aussi pris part au Prix Lutteur III, s’y classant 4e après avoir constamment galopé en bon rang. Même s’il n’a encore jamais gagné, une place semble ici à sa portée.

3 ACCENTUS : Il s’est classé deuxième de cette course l’an dernier. Dès lors, la méfiance s’impose..

Impasses

Difficile de faire des impasses…

Les paris Quinté du jour

Quinté13-18-17-16-3-9-8-4
Trio3-13-16-17-18

Le chiffre du jour

62%

EBONITE (106 – R-1 à Auteuil)

Si elle est toujours à la recherche d’un premier succès sur les obstacles, elle y compte déjà cinq podiums en huit prestations. Encourageante 3e pour ses débuts sur le steeple-chase, le mois dernier à Compiègne, elle mérite crédit dans le Prix Andre Boingneres

L’info du jour

 DE BON COEUR (603 – R-1 à Auteuil)

Sacrée dans le Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr.I), à pareille époque l’an dernier, elle n’a pas manqué sa course de rentrée, survolant de la tête et du poitrail le Prix Hypothèse, le mois dernier. Elle s’annonce une nouvelle fois difficile à déloger dans le Prix Léon Rambaud.

GREEN TOWER (110 – R-4 à Cordemais)

Cette 3-ans entraînée par Jean-Pierre Thomain s’est imposée avec aisance, le jour de ses débuts, le 5 avril à Laval. Une confirmation est attendue dans le Prix de l’Hippodrome de Saint-Brieuc.

Le Pro du jour

Alain Couétil aura plusieurs partants dimanche à Auteuil (R-1). Il nous en parle :

EDYLAN (702) sera au départ du handicap Prix de Pau. Votre avis, Alain ?

Ce n’est pas un champion. En outre, il n’est pas toujours volontaire et rechigne parfois sous l’effort. Il a besoin d’être motivé en course. Par ailleurs, il est relativement chargé. Cela peut le contrarier car il est assez léger. Cela dit, il est en forme, aussi bien que lorsqu’il a gagné courant février, à Angers.  Il a aussi pour lui sa dureté. A noter qu’il apprécie le terrain lourd car il manque de vitesse. Ce sera surtout une affaire de bon vouloir.  Décidé, il peut participer à l’arrivée.

Un mot également sur le 9-ans AHQUECOUCOU (808)

J’avais prévu de le courir dans le Prix Lutteur III, le mois dernier (ndlr, le24 mars). Or, il était le 19e sur les rangs ce jour-là. Je ne sais pas pourquoi les dirigeants ont limité la course à dix-huit partants. Selon moi, il y avait droit à vingt partants dans ces courses. D’autant qu’il y a eu un non-partant. J’ai demandé des explications. En vain. Bref. Ensuite, il  n’avait pas d’autres courses à son programme avant trois semaines. Aussi, je l’ai couru dans  un réclamer, à Compiègne (ndlr, 3e le 27 mars). Le cheval était bien et je ne voulais pas le laisser à l’écurie. Le cheval a conservé sa bonne forme à l’entraînement. Il a déjà bien fait dans les handicaps, à Auteuil. Aussi, il conserve ma confiance.