arjel

Réunions du Dimanche 20 mai 2018 – Place aux champions d’Auteuil !

En marge du toujours très attendu et spectaculaire Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.I), quinté de ce dimanche 20 mai 2018, l’hippodrome d’Auteuil (R-1) propose une réunion de gala.

Pas moins de trois Gr.I sont en effet à l’affiche. Dans le Prix Ferdinand Dufaure (5e course), WHETSTONE aura à coeur de conforter son fauteuil de chef de file de sa promotion, celle des steeple-chasers de 4-ans. A noter qu’elle compte déjà neuf succès en onze sorties publiques.

Autres champions en piste dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (7e course) dans laquelle le Britannique L’AMI SERGE défendra son titre. Force est toutefois d’imaginer qu’il aura fort à faire face aux compagnons d’entraînement ALEX DE LARREDYA, deuxième des deux dernières éditions et lauréat du récent Prix Léon Rambaud, et DE BON COEUR, laquelle peut se targuer d’avoir déjà gagné dix courses, dont deux classiques, et ce en douze prestations publiques.

Le décor est planté. Que le spectacle commence…

Le Quinté du jour

Lauréat des deux dernières éditions du Grand Steeple-Chase de Paris, quinté de ce dimanche, SO FRENCH défendra une nouvelle fois sa couronne. Or, le protégé de Guillaume Macaire n’a pas bénéficié de la meilleure des préparations. Dès lors, sa cadette et dauphine l’an dernier, PERFECT IMPULSE peut lui voler la vedette…

Gagnants

13 PERFECT IMPULSE : Elle a été soigneusement préparée pour cet objectif. Deuxième de cette course l’an dernier, et gagnante du Prix Murat, début avril, elle vise le sacre.

Conseil de jeu : 15e G/P

14 EDWARD D’ARGENT : Ce 5-ansaffiche douze succès et trois places de 2e en seize sorties publiques et s’est adjugé -avec brio- le Prix Ingré, fin avril. Obligé d’y croire.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

3 SO FRENCH : Il a remporté cette course non seulement en 2016 mais également l’an dernier. A garder.

2 MILORD THOMAS : Lauréat de cette rencontre en 2015, 4e l’année suivante, et placé dans les épreuves préparatoires, il devrait être dans le coup.

Impasses

4 GELURONI : Il faisait partie des meilleurs de sa promotion, à 4-ans. Cela dit, il a été longtemps tenu écarté de la compétition, de septembre 2015 à mars 2018, Outsider.

Les paris Quinté du jour

Quinté13-14-3-2-7-10
Couplé2-3-13-14

Le chiffre du jour

82%

WHETSTONE (504 – R-1 à Auteuil)

Elle compte neuf succès en onze courses courues (82%), et est invaincue en quatre prestations sur le steeple-chase. Nouvelle victoire en vue.

L’info du jour

DEVICE (102 – R-1 à Auteuil).

Son entraîneur l’avait également engagé dans un Gr.I, le même jour. Ce 6-ans décevrait ici en ne s’imposant pas.

VINCENZO AUGENAIES (816 – R-4 à Châteaubriant)

Il s’est imposé à ce niveau, le mois dernier à Saint-Brieuc et luttait pour la victoire avant de se montrer fautif à 100m du but, dernièrement à Nantes. A reprendre en confiance.

Le Pro du jour

Olivier Potier se rendra dimanche à Châteaubriant (R-4) avec deux de ses pensionnaires. Il nous en parle

Olivier, que pouvez-vous nous dire sur les dernières prestations du 5-ans DUCCES DU POTO (214) ?

Il n’a pas été veinard, le mois dernier à Challans. Ce jour-là, en se rabattant, Eric Raffin a touché les jambes du cheval avec son sulky. Cette mésaventure me coute une 5e-6e place. Depuis, à Vannes, le cheval a très bien couru. Il est le premier du 2e poteau, et ce après s’être retrouvé dernier dans l’ultime tournant, avec le jeu des relais. Il a ensuite bien conclu, tout en étant contraint de se faufiler. Sa ligne droite m’a vraiment bien plu. Sachez que je le préfère corde à gauche mais il tourne bien à droite. Il est resté au mieux. Je serais déçu s’il ne faisait pas l’arrivée de cette course. A noter toutefois qu’il faut lui masquer l’effort le plus longtemps possible.

Sa cadette FURY D’EVEL (706) sera de son côté au départ du Prix Loic Beauland. Votre avis ?

Il s’agit d’une pouliche sympa, vaillante. Ce n’est pas une championne mais elle est gentille et fait son devoir. Elle a le mérite d’avoir gagné sa course courant mars à Pont-Château. Ensuite, je lui ai accordé un petit break. Sa course de rentrée à Vannes est bonne, d’autant qu’elle n’était pas à 100% de ses moyens ce jour-là. En outre, le lot était bien composé et elle n’avait pas sa ferrure de « compétition », ce qui relève sa perf. Elle a de la tenue. Elle est courageuse. Elle sait finir. Ici, je la juge capable de rentrer aux balances.