arjel

Réunions du Dimanche 2 juin 2019 – Jour de sacre pour PERSIAN KING ?

Réunions du Dimanche 2 juin 2019 – Jour de sacre pour PERSIAN KING ?

Réunion de gala à Chantilly (R-1), en ce dimanche 2 juin 2019. En marge du très attendu Prix du Jockey-Club (Gr.I-5e course), classique retenu pour les paris à la carte, trois épreuves estampillées Gr.II, le Prix de Sandringham (2e course), pour les pouliches de 3-ans,  et le Prix du Gros Chêne (3e course), un sprint disputé en ligne droite, sur le kilomètre,  le Grand Prix de Chantilly (4e course), pour chevaux de 4-ans et + sur 2.400 mètres, ainsi qu’un Gr.III, le Prix de Royaumont, (7e course), rythmeront cette réunion dominicale cantilienne.

Dans le Grand Prix de Chantilly, le 7-ans SILVERWAVE, vainqueur de cette course en 2017, devrait se retrouver aux prises avec la 5-ans LISTEN IN, lauréate du Prix du Conseil de Paris, le 21 octobre sur ce parcours, et les 4-ans PETIT FILS et FOLAMOUR, lesquels ont formé le couplé gagnant du Prix d’Hédouville (Gr.III), début mai, et ce en étant séparés du minimum.

Le Quinté du jour

La 179e édition du Prix du Jockey-Club mettra dimanche aux prises quinze poulains de 3-ans. Sacré dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr.I), PERSIAN KING s’y présente avec de légitimes et solides ambitions,

Gagnants

6 PERSIAN KING : S’il a été battu le jour de ses débuts, l’été dernier à Deauville, il a depuis signé cinq succès, dont celui obtenu dans la Poule d’Essai des Poulains, le 12 mai. En dépit de l’allongement de distance, il brigue ici une deuxième victoire classique.

Conseil de jeu : 20e G/P

12 SLALOM : Compagnon d’entraînement du précédent cité, il n’a pas connu la défaite en trois courses courues. En outre, il s’est facilement adjugé le Prix Noailles (Gr.III), courant avril sur la distance proposée. Première chance.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

2 MOTAMARRIS : Il affiche trois courses au compteur pour autant de victoires. En outre, il a  gagné sur le parcours qui nous intéresse, le 11 mai. Nul doute qu’il s’essaye à ce niveau avec des ambitions.

10 RAISE YOU : Ce poulain Britannique a remporté ses deux premières sorties de l’année et vient d’ adjuger, avec de la marge, une Listed-race, à Newmarket. Un visiteur ambitieux.

Impasses

7 JOE FRANCAIS : ll a été nettement battu par Slalom dans le Prix Noailles. Choix secondaire.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 6-12. Champ réduit : 2-10-14-15-9-11-1
Couplé2-6-10-12

Le chiffre du jour

25%

SILVERWAVE (404 – R-1 à Chantilly)

Il s’est produit à quatre reprises sur ce tracé des 2.400 mètres; piste du Jockey Club, de Chantilly. Résultat : Un succès (soit 25% de réussite), celui obtenu dans l’édition 2017 de ce Grand Prix de Chantilly. La méfiance s’impose.

L’info du jour

PERSIAN KING (506 – R-1 à Chantilly)

Ses cinq dernières sorties publiques ont été couronnées de succès. Après sa victoire dans la Poule d’Essai des Poulains, le 12 mai, il ne surprendrait pas en s’adjugeant un nouveau Gr.I.

DOWNHILLS ROCK (302 – R-2 à Avenches)

C’est un habitué du succès, en Suisse. En dépit de son rendement de distance, il a les moyens de mettre tout le monde d’accord dans le Prix du Croisé-Laroche.

Le Pro du jour

Homme de confiance de Sébastien Guarato depuis douze ans, Hervé Langlois sera présent dimanche à Saint-Malo (R-3). Rencontre.

Hervé, quelle est votre fonction au sein de l’écurie Guarato ?

Je suis en place sur une des antennes de l’écurie où Il y a une vingtaine de chevaux. Il y a deux « F ». Je m’occupe en ce moment des « G » et « j’attaque » les plus jeunes. Il y a une quinzaine de « H » qui viennent de rentrer. Généralement, ils arrivent débourrés. Je me charge de les qualifier, de les courir deux, trois fois et ensuite Sébastien (ndlr, Guarato) fait son tri et conserve les meilleurs. Nous sommes trois sur le site, et nous faisons tout de A à Z, cela va du nettoyage des boxes aux sorties en piste. Cette manière de fonctionner me convient.

Dimanche, vous serez au sulky du 3-ans GARGANTUA (112). Votre avis ?

Je le connais bien pour l’avoir notamment débuté à Tours, courant avril.  Il prenait une bonne 2e place ce jour-là, étant battu par un poulain qui avait déjà couru. Et, la dernière fois, à Angers (nlr, le 17/5), il a progressé à coté de l’animateur avant de prendre facilement le meilleur dans la dernière ligne droite. Hélas, il a fait une faute juste avant le poteau à damiers.. Il s’est ensuite bien relancé pour prendre la 3e place mais cette bévue lui coûte un meilleur classement. C’est dommage. Il a de la qualité mais il reste un peu « vert ». C’est un bon droitier. Il devrait donc se plaire à Saint-Malo. Dimanche, il fait face à un bon engagement. S’il se montre sage, je le pense capable de s’illustrer dans cette course. Je pars confiant.