arjel

Réunions du Dimanche 1er décembre 2019 – Une Finale du G.N.T qui s’annonce explosive !

L’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1) fête les provinces en ce dimanche 1er décembre 2019, avec la traditionnelle et toujours attendue réunion de la Finale du Grand National du Trot – Prix Maurice de Folleville (4e course). En marge de ce Gr.II qui servira de support aux paris à la carte, se disputeront également les Finales Open des Régions des 3-ans (5e course), des 4-ans (6e course) et des 5-ans (3e course).

Dans la dernière cité, le chevronné et estimé EARL SIMON (307), affiché quatrième du Critérium des 4-ans (Gr.I), l’an dernier, et troisième du Critérium Continental, à pareille époque l’an passé, retrouve le temple du trot avec de légitimes ambitions, d’autant qu’il reste sur trois succès, respectivement enregistrés sur les pistes du Croisé-Laroche et de Chartres plus récemment. S’il est de loin le plus argenté du peloton, il lui faudra toutefois rendre cinquante mètres a des éléments en constants progrès, tels EMBLEME CASTELETS (305), efficace pieds nus, ERGUE GABERIC (304), toujours présenté à bon escient, EVEIL DU LUPIN (306), régulier, sans oublier le délicat mais doué EXTREME DESBOIS (301).

A Deauville (R-4), Pascal Bary semble bien représenté avec ses 2-ans LE SOLAIRE (2e course) et HIDDEN LAND (4e course), l’un et l’autre proches d’un premier succès.

Le Quinté du jour

Plateau de qualité au départ de l’édition 2019 du Prix Maurice de Folleville – Finale du Grand National du Trot, et quinté de ce dimanche, à Vincennes. Quadruplement représenté en tant qu’entraîneur, mais toujours sous le coup d’une suspension comme driver, Jean-Michel Bazire semble en mesure de s’y tailler la part du lion. Si son champion CLEANGAME aura la lourd tâche de rendre cinquante mètres; le professionnel sarthois pourra également compter sur DORGOS DE GUEZ, soigneusement préparé pour cet objectif, sur CALASKA DE GUEZ, au mieux,  et sur le solide DEFI DE RETZ, lequel devrait tirer pleinement profit de son avantage initial.

Gagnants

15 CLEANGAME : C’est un champion. Il a d’ailleurs dépassé la barre du million d’euros de gains. En outre, il compte dix-sept podiums, dont quatorze succès, en autant de quintés courus. Séduisant et désinvolte vainqueur de l’étape nantaise, où il rendait 50 mètres, il fera l’objet de très nombreuses attentions.

Conseil de jeu : 15e G-P

3 DEFI DE RETZ : Il a remporté trois de ses quatre dernières sorties, dont l’étape de Feurs, le mois dernier. Au mieux, pieds nus, et ayant l’avantage de s’élancer au premiers échelon, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

11 DORGOS DE GUEZ : Il s’est adjugé l’étape malouine du circuit, cet été, devant plusieurs de ses rivaux du jour. Récent 3e de l’étape nantaise et présenté pieds nus, il devrait défendre chèrement ses chances.

8 ELVIS MADRIK : Ce n’est autre que l’actuel leader du classement général. Récent et facile vainqueur de l’étape de Rouen-Mauquenchy et présenté déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière, il comptera de logiques preneurs.

Impasses

9 CICERO NOA : Il est certes confirmé dans les quintés mais il semble ici se mesurer à plus fort que lui et n’est pas des mieux engagés au deuxième échelon. Sans nous.

14 AFGHAN BARBES : Il a été longtemps tenu écarté de la compétition, d’avril 2018 à août 2019. Face à une telle opposition, sa tâche est quasi-impossible, d’autant qu’il reste ferré.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBase : 15. Champ réduit : 3-11-8-10-1-12-7
Couplé3-8-11-15

Le chiffre du jour

88%

ERGUE GABERIC (304 – R-1 à Vincennes)

Il s’est produit en compétition à dix-sept reprises. Résultat : Quinze podiums, soit plus de 88% de réussite), dont neuf succès. Des statistiques qui inclinent au respect…

L’info du jour

DUC DU LUPIN (710 – R-1 à Vincennes)

Vu à son avantage l’hiver dernier à Vincennes, il a été ensuite ménagé et écarté des pistes d’avril à novembre. Après deux courses de rentrée profitables, au sulky, il revient sous la selle avec de légitimes ambitions, d’autant qu’il affiche sept podiums en huit courses dans la discipline et qu’il sera pieds nus pour l’occasion.

LE SOLAIRE (210 – R-4 à Deauville)

Ce 2-ans est proche de sa course. Deuxième le 24 octobre sur le tracé proposé, il s’annonce redoutable dans le Prix des Authieux.

Le Pro du jour

Joël Després aligne GOTHIQUA DE BUSSET (501) dimanche à Vincennes (R-1). Voici ses impressions :

Les trois dernières sorties de votre protégée ont été couronnées de succès. Avez-vous été surpris, Joël ?

Non, absolument pas. ll s’agit d’une pouliche de classe. Elle possède de la vitesse et de la tenue. Elle progresse régulièrement et elle est capable de lancer la course de loin. D’autre part, elle tourne aussi bien à droite qu’à gauche. D’ailleurs, après avoir signé deux succès à Saint-Galmier, elle vient de gagner corde à gauche, à Parilly. Ce jour-là, elle a fait preuve de dureté pour s’imposer de bout en bout.

Lui trouvez-vous des défauts ?

Elle reste compliquée dans ses allures. D’ailleurs, au début, cela n’allait pas du tout. Elle s’est surtout « déclenchée » au printemps. En outre, elle ne sait pas encore comment s’y prendre, notamment au départ, durant les 200-300 premiers mètres, car elle est assez lourde et dotée d’un grand modèle.

Quels seront ses ambitions, dimanche ?

Après avoir remporté la finale régionale, chez nous, c’est la suite logique pour elle ici, à Vincennes. Elle est qualifiée donc on se laisse tenter. Certes, c’est la moins riche du peloton. En outre, elle doit affronter de bons éléments mais, à mon avis, elle ne sera pas ridicule. Sachez par ailleurs qu’elle est efficace sous la selle. Au travail, elle est meilleure au monté qu’à l’attelé.  A mon avis, elle aura la pointure d’une course au trot monté, à Vincennes mais, dans l’immédiat, elle a encore besoin de courir pour prendre de la maturité.