arjel

Réunions du Dimanche 19 juillet 2020 – Prix d’Ispahan : PERSIAN KING Vs MOTAMARRIS

Temps fort de la réunion cantilienne de ce dimanche 19 juillet 2020, le Prix d’Ispahan (Gr.I – 6e course) devrait nous offrir une belle explication entre PERSIAN KING et MOTAMARRIS. Dauphins de Sottsass dans le Prix du Jockey-Club (Gr.I), à pareille époque l’an dernier, ces deux 4-ans de qualité s’annoncent en effet redoutables, d’autant qu’ils restent l’un et l’autre sur une probante victoire, respectivement dans le Prix du Muguet (Gr.II), à Saint-Cloud, et le Grand Prix de Compiègne (Listed-race). Le Britannique ROSEMAN, récent quatrième des Queen Anne Stakes (Gr.I), devrait être leur principal adversaire.

Un peu plus tôt au cours de cette journée cantilienne, le Prix Robert Papin (3e course) pourrait une nouvelle fois tomber dans l’escarcelle d’un Britannique. Les sept dernières éditions de ce Gr.II réservé aux 2-ans ont en effet été remportées par des jeunes pousses entraînés outre-Manche. Une tendance qui pourrait se confirmer avec THE LIR JET. Invaincu en deux courses courues, et séduisant lauréat des Norfolk Stakes (Gr.II), le mois dernier à Ascot, ce pensionnaire de Michaël L.W. Bell effectue ainsi le déplacement dans l’Hexagone avec de solides espoirs de succès.

A Feurs (R-3), dans le Prix Renault S.A. Mathieu (6e course), la 3-ans HELL BELLS présente de solides garanties, d’autant qu’elle se produira sur une piste qu’elle connaît bien et sur laquelle elle s’est déjà distinguée. Attention également à HELMA DE BUSSET, qui peut également se targuer d’avoir déjà gagné à Feurs.

Le Quinté du jour

Le Prix de Chauffour, quinté de ce dimanche, à Chantilly, s’offre uniquement aux 3-ans. Au mieux, ELUSIVE FOOT comptera de logiques supporters.

Gagnants

5 ELUSIVE FOOT : Il a remporté deux de ses trois dernières sorties. Il effectue ici un retour ambitieux dans les handicaps.

Conseil de jeu : 15e P

11 WHEEL OF CHANCE : Pour sa course de rentrée, fin juin à Saint-Cloud, il a pris une encourageante 5e place dans le quinté Prix de la Fouilleuse. Confirmation attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

13 AIGUIERE D’ARGENT : Ses trois dernières sorties se sont soldées par autant de podiums dans des handicaps. Et ce sur la distance proposée. On garde.

8 MOTARAJEL : Il vient de prouver sa forme,  le mois dernier à Nantes. Taillé pour réussir dans les tournois de ce genre, il convient de s’en méfier.

Impasses

14 VISITE PRIVEE : Elle a effectué une course de rentrée discrète, à Saint-Cloud. Ici, pour ses débuts dans les handicaps, sa tâche s’annonce compliquée.

Les paris Quinté du jour

Quinté5-11-13-8-6-4-9-1
Couplé5-8-11-13

Le chiffre du jour

80%

MOTAMARRIS (601 – R-1 à Chantilly)

Il a pris la 3e place du Prix du Jockey-Club (Gr.I), à pareille époque l’an dernier, et compte pas moins de quatre succès en cinq sorties publiques, soit du 80% de réussite à la « gagne ». De quoi incliner à la confiance dans le Prix d’Ispahan (Gr.I).

L’info du jour

THE LIR JET (303 – R-1 à Chantilly)

Ce 2-ans n’a pas connu la défaite en deux prestations publiques. Il a notamment fait sien les Norfolk Stakes (Gr.II), le mois dernier à Ascot. Il effectue ici le déplacement dans l’Hexagone avec la ferme intention se préserver son invincibilité.

HELL BELLS (612 – R-3 à Feurs)

En compte une victoire et une place de 2e en autant de sorties publiques. De surcroît sur cette piste de Feurs. Une confirmation est logiquement attendue dans le Prix Renault S.A. Mathieu.

Le Pro du jour

Rencontre avec Jonathan Cuoq qui aura plusieurs partants, dimanche à Feurs (R-3).

Jonathan, pouvez-vous nous parler de vos pensionnaires, ceux alignés dimanche à Feurs ?

Pas de souci. BLUE DE LORJAC (103) est arrivé à l’écurie fin mai, avant sa course de Marseille-Vivaux. Sa dernière sortie à Saint-Galmier est à oublier. Il a connu des soucis pulmonaires. Tout est rentré dans l’ordre. Avec lui, il faut faire « light » et le planquer durant le premier kilomètre et ensuite le laisser dérouler. Si sa partenaire applique ces consignes, le cheval peut rentrer aux balances. Il a grand braquet et il pourrait « s’accrocher » s’il devrait fournir une vive accélération. GROUPIE (210) est en forme et va corde à gauche comme à droite. Ici, elle n’affronte que ses contemporaines mais doit rendre la distance. C’est regrettable car elle a meilleur mental en allant devant. On profite de cette course non loin de l’écurie. Elle fera de son mieux mais cette sortie va lui faire du bien en vue de futurs engagements lors du meeting de Divonne-les-Bains. A noter qu’elle est mieux sur les tracés de vitesse. J’avais également prévu d’aligner GALOPIN DU ROSSY. Finalement, il ne sera pas du déplacement. Sachez que ce cheval n’est pas dénué de moyens mais il est spécial psychologiquement. Il a du caractère.  Il n’est pas coopératif et a tendance à faire des bonds en partant. Pourtant, à la maison, il est brave.