arjel

Réunions du Dimanche 16 février 2020 – BOSS DU MELEUC est sur son parcours

Premier classique de l’année réservé aux 3-ans, à l’attelé, le Prix Comte Pierre de Montesson – Critérium des Jeunes (Gr.I – 6e course) constituera le temps fort de la réunion dominicale de ce 16 février 2020. Lauréates des deux dernières éditions, respectivement avec Folelli et Green Grass, les pouliches tenteront une nouvelle fois de damer le pion aux mâles dans cette rencontre.

Cette délégation féminine sera emmenée par HAVANA D’AURCY, laquelle vient de s’adjuger les Prix Une de Mai (Gr.II), Gélinotte (Gr.II) et Roquépine (Gr.II), à Vincennes, endossant ainsi le costume de chef de file de sa promotion, du côté des femelles. HAVANAISE, qui lui a donné une bonne réplique dans le récent Prix Roquépine (Gr.II), en début de mois, a également les moyens de conclure sur le podium.

Force est toutefois d’imaginer que ce deux pouliches de qualité auront toutefois fort à faire face aux doués et estimés HEARTBREAKER ONE et HELGAFELL, lesquels viennent de former, dans cet ordre, le couplé gagnant du récent Prix Paul Viel (Gr.II), en début de mois.

Dans le Prix du Pontavice du Heussey (Gr.III – 3e course), un match est attendu entre BOSS DU MELEUC, efficace sur la distance proposée et vainqueur de cette course l’an dernier, VERTIGE DE CHENU, confirmé en pareille société, et leurs cadets MINDYOURVALUE W.F, de retour au monté avec de solides ambitions, et EROS DU CHENE, récent 3e du Prix de l’Ile de France (Gr.I), sur ce tracé.

Le Quinté du jour

Le Prix de La Gacilly – Prix de la Fête 100% Orientale, s’offre uniquement aux juments, celles de 6 et 7-ans, n’ayant pas gagné 154.000 euros. Irréprochable depuis le lancement du meeting d’hiver, ELITE SANS LEANDRO s’y présente avec de légitimes ambitions.

Gagnants

10 ELITE SANS LEANDRO : En quatre sorties cet hiver à Vincennes, elle a signé trois succès et une place de 2e. De nouveau pieds nus, elle s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 15e G-P

4 ESPANA HAUFOR : Elle est au mieux. En témoigne sa victoire obtenue dans un quinté, le 28 janvier sur le tracé proposé. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

3 UNAR BI : Elle reste sur deux places en semblable société, ayant notamment pris la 2e place du quinté Prix de Rethel, fin janvier sur ce tracé. On garde.

5 NOBLE DOLLY : Il ne faut pas la condamner hâtivement sur sa rapide disqualification dans le récent Prix de Senlis. D’autant qu’elle possède le meilleur chrono du peloton sur le tracé qui nous intéresse.

Impasses

9 EASY TO LOVE BLUE : Certes, elle vient de prouver sa bonne forme en s’imposant sous la selle. Or, seqs dernières sorties auy sulky ne sont guère convaincantes. On écarte.

12 ESPAGNA SPORT : Elle est plus recommandable au trot monté. Sans nous;

Les paris Quinté du jour

Quinté10-4-3-5-15-13-7-11
Couplé3-5-9-12

Le chiffre du jour

87.5%

BOSS DU MELEUC (310 – R-1 à Vincennes)

Il s’est produit à huit reprises sur le tracé proposé. Résultat : Sept podiums (soit 87.5% de réussite), dont cinq succès. Lauréat de ce Prix du Pontavice du Heussey, l’an dernier, il peut conserver son titre dans ce Gr.III.

L’info du jour

HELGAFELL (611 – R-1 à Vincennes)

Il affiche six victoires et deux places de 2e en autant de courses courues. Lauréat du Prix Maurice de Gheest (Gr.II), courant janvier, pour son unique sortie sur le tracé proposé, celui des 2.700 mètres, il fait partie des choix prioritaires du Prix Comte Pierre de Montesson.

TOUNGI BRAVO (607 – R-3 à Cagnes-sur-Mer)

Pour ses débuts publics, le mois dernier, sur le gazon cagnois, ce 3-ans a été pris de vitesse au départ avant de bien conclure, pour s’emparer d’une encourageante 3e place. Perfectible, il mérite crédit dans le Prix du Fort Carré.

Le Pro du jour

Jérôme Compas alignera deux partants, dimanche sur l’hippodrome de Vincennes (R-1). Il nous en parle :

Jérôme, vous déléguez tout d’abord FURIANI DE TAVERNA (215). Que doit-on en penser ?

Le cheval a connu un problème à un postérieur. Il a été opéré. Il a également été castré. Il a été arrêté trois mois, grand maximum. Il a fait sa rentrée en début de mois, à Rouen-Mauquenchy. Je m’attendais à un peu mieux de sa part ce jour-là car il avait du travail. Il s’est exercé régulièrement depuis. Il a du foncier. Dimanche, il sera déferré des quatre pieds et muni d’un bonnet fermé pour la première fois. On va également le munir d’une martingale, comme il avait l’an dernier. On a mis tout en oeuvre pour qu’il soit opérationnel. Seul hic : Il reste caractériel, autoritaire, et n’est pas toujours volontaire. Ce n’est pas un vrai gagneur. C’est un pisteur. Il est capable de faire l’arrivée car il est capable de suivre tous les trains. J’espère qu’il aura envie de se livrer.

On poursuit avec FIORENTINA SOMOLLI (513) dans le Prix du Finistère. Votre sentiment ?

C’est une jument géniale, sympa, qui répète ses valeurs. Elle est courageuse. Elle vait besoin de prendre de la force et, à mon avis, elle va encore s’améliorer. Elle sait suivre tous les rythmes de course. Sur la grande piste de Vincennes, il faut lui masquer l’effort le plus longtemps possible. Piste plate, on peut la lancer de plus loin, aux 400 derniers mètres. Elle est restée parfaite au travail. Dimanche, c’est une belle course pour elle. Selon moi, elle fait partie des bonnes chances de cette course. Pour tout vous avouer, j’ai préféré cette course à un semi-classique sur la même période. J’espère avoir fait le bon choix.  Je redoute Flora Quick (512) et Fable du Plessis (511). Ensuite, elle pourrait être dirigée sur Caen, au mois de mars, car elle va aussi bien corde à droite. On pourrait aussi se laisser tenter par l’étranger avec elle car c’est une spécialiste des pistes plates et elle voyage très bien. Elle a le profil pour réussir en Suède.