arjel

Réunions du Dimanche 13 septembre 2020 – Le Prix de l’Arc de Triomphe dans le viseur…

La réunion dominicale de ce 13 septembre 2020, à ParisLongchamp (R-1) ne manque pas d’intérêts. Outre les classiques Grand Prix de Paris et Prix Vermeille, le Prix Foy (Gr.II – 7e course) verra également s’affronter certains des futurs protagonistes du très attendu Prix de l’Arc de Triomphe, programmé le 7 octobre prochain.

Dans le Grand Prix de Paris (Gr.I – 5e course), SERPENTINE, pas revu depuis le 5 juillet, date de sa victoire surprise dans le Derby d’Epsom (Gr.I), constitue un rival sérieux pour PORT GUILLAUME, lequel affiche quatre succès en cinq courses disputées, dont celui obtenu -avec aisance- dans le Prix Hocquart (Gr.II), le mois dernier à Deauville, et pour IN SWOOP, lauréat du Derby Allemand, sur la distance qui nous intéresse, celle des 2.400 mètres, courant juillet à Hambourg.

Dans le Prix Vermeille (Gr.I – 6e course), RAABIHAH s’annonce redoutable. Affichant trois succès en quatre courses courues, et battue de peu dans le Prix de Diane Longines (Gr.I), début juillet à Chantilly, cette pensionnaire de Jean-Claude Rouget débute en effet sur la distance des 2.400 mètres avec de solides ambitions. Elle aura surtout à redouter EVEN SO, facile lauréate des Irish Oaks (Gr.I), courant juillet au Curragh et la régulière GRAND GLORY, qui compte sept podiums en autant de courses disputées, dont celui obtenu dans le Prix de Diane, l’an dernier.

Le Quinté du jour

1.400 mètres, à ParisLongchamp, sur le tracé dit du « toboggan ». Tel sera le parcours proposé aux seize candidats au Grand Handicap des Arc Trials (4e course), quinté de ce dimanche. Respectivement affichés 4e et 5e de cette course l’an dernier, MILLFIELD et SANDYSSIME tenteront de faire aussi bien, voire mieux cette année. Ils trouveront toutefois sur leur chemin RIMINI, troisième sur ce tracé, courant juillet.

Gagnants

7 RIMINI : Il affiche une victoire et trois places en neuf quintés courus.  Supplémenté et troisième d’un quinté de même facture, le 14 juillet sur ce tracé, il aura notre préférence.

Conseil de jeu : 15e P

12 MILLFIELD : Il va prendre part à son 31e quinté, preuve de son expérience à ce niveau. Quatrième non seulement de la précédente édition mais également d’un quinté référence, cet été sur ce tracé, il comptera de logiques preneurs.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

4 SANDYSSIME : Il s’est adjugé un quinté, fin juillet, sur la P.S.F de Deauville. En dépit d’un poids revu à la hausse, il conserve son mot à dire.

6 DARK AMERICAN : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui en semblable compagnie. Après une course de rentrée profitable sur le sable deauvillais, il retrouve les handicaps avec des prétentions. Méfiance.

Impasses

2 ALFIERI : Il n’a plus de marge de manoeuvre au poids et a hérité d’un mauvais numéro dans les stalles. Sans nous.

11 INATTENDU : Il vient de se produire dans des courses à réclamer. Cela se complique pour lui ici.

Les paris Quinté du jour

Quatrio7-12-4-6-9-3-10
Couplé4-6-7-12

Le chiffre du jour

100%

BATWAN (202 – R-1 à ParisLongchamp)

Il s’est produit à deux reprises sur le tracé 1.000 mètres Ligne Droite, de ParisLongchamp. Résultat : Une victoire et une place de 2e. Des statistiques qu’il aura à coeur de soigner dans le Prix du Petit Couvert.

L’info du jour

RAABIHAH (606 – R-1 à ParisLongchamp)

Après avoir remporté ses deux premières sorties publiques, elle a été battue de peu dans le Prix de Diane (Gr.I), courant juin à Chantilly. Facile lauréate depuis du Prix de Psyche (Gr.III), elle se présente au départ du Prix Vermeille avec une première chance théorique.

HEAVEN’S CHOICE (409 – R-4 à Rouen-Mauquenchy)

Il compte quatre podiums en huit courses courues. Son unique sortie sur le tracé proposé a été couronnée de succès. Et, il fait face à un engagement de choix dans le Prix du Coren. Obligé d’y croire !

Le Pro du jour

Installé entraîneur en Suisse, depuis une vingtaine d’années, et basé entre Lausanne et Avenches (R-3), Marc-André Bovay partage son temps entre ses chevaux et son exploitation agricole. Il aura plusieurs partants, dimanche à Avenches (R-3). Voici ses impressions :

Marc-André, pouvez-vous nous parler de votre « cavalerie » ?

Pas de souci. HIPPIE DE JOMA (101) est un cheval d’avenir. Je le préserve. Je m’efforce de lui donner des parcours éducatifs. Il va s’améliorer avec le temps. Vu ses moyens, je n’ai pas été étonné de le voir s’imposer récemment. Il a bien récupéré. Il ne faut pas négliger l’opposition mais je le juge capable de confirmer. Tout du moins pour l’obtention d’une place. UVIDUS (205) a désormais 12-ans mais il a conservé un bon moteur. En classe pure, il est même supérieur à mon autre Vinci du Macherel. Or, il n’est pas toujours décidé. Il sait aussi parfois se ménager, et jouer avec ses drivers. Cela dit, il est bien, je lui vois une belle chance de conclure sur le podium. Je redoute en priorité Elattori. FLICFLAC (302) a bien travaillé l’an dernier. C’est un cheval honnête et volontaire. Il est brave et trotteur mais il n’a pas de marge de manoeuvre. Il ne visera qu’une place. GRAND RIVER (303) est arrivé à l’écurie au mois de mars. Il ne doit pas être jugé sur sa disqualification du mois de juin. Je lui avais mis une ferrure trop légère. Il a besoin de poids. Depuis, il a répondu à mes attentes. Il reste en effet sur une série de bons résultats. Selon moi, c’est un bon élément. Il devrait bien vieillir. Dimanche, il y a de l’opposition, notamment Dilune du Soleil qui vient de le devancer. Toutefois, je compte sur lui. Il fait partie des bonnes chances de la course. TOBROUK DE PAYRE (407) s’était accidenté il y a quelques saisons. Cela l’a bien « secoué ». Il a mis du temps à recouvrer ses meilleures sensations. Cela dit, c’est un bon cheval. Il me donne satisfaction au travail. Le tracé de tenue ne lui posera de problème. Ici, il peut donner du fil à retordre à ses cadets. Il devrait être dans le coup. CHAMBON TONIQUE (504) a réalisé un très bel automne 2019, prouvant qu’il fallait encore compter avec lui dans ce genre de catégorie. A condition de rester sage. Il vaut mieux que ne l’indiquent ses derniers classements. J’espère le voir courir en amélioration même s’il trouvera sur sa route d’ambitieux 5- et 6-ans.