arjel

Réunions du Dimanche 12 juillet 2020 – PINATUBO, un visiteur de tout premier plan !

Direction la Côte Normande et plus précisément l’hippodrome de Deauville (R-1) pour la réunion dominicale de ce 12 juillet 2020. Point d’orgue de cette journée, le Prix Jean Prat (Gr.I – 6e course) verra l’arrivée d’une forte délégation britannique, laquelle sera notamment emmenée par le 3-ans PINATUBO. Impérial l’an dernier, à l’âge de 2-ans, ce protégé de Charlie Appleby effectue en effet d’ambitieux débuts sur notre sol. Il ne surprendrait pas en renouant avec le succès dans ce classique deauvillais. Autre Anglais, MOLATHAM, se présente également avec de légitimes prétentions, lui qui vient de s’adjuger un Gr.III, à l’occasion de sa course de rentrée, le 18 juin, à Ascot.

Dans le Prix Kisténa (3e course), EARTHLIGHT devrait effectuer une course de rentrée gagnante. Invaincu en cinq courses courues, ce fils de Shamardal trouve en effet une belle occasion de poursuivre sa série victorieuse dans cette épreuve estampillée Listed race. A noter d’ailleurs que son entraîneur André Fabre a préféré l’aligner dans cette course et ainsi éviter de croiser le fer avec PINATUBO, son contemporain et compagnon de couleurs.

Dans le Prix de la Calonne (8e course- Listed-race), la rentrante WATCH ME, sacrée dans les  Coronation Stakes (Gr.I), à pareille époque l’an dernier, à Ascot avant de se classer quatrième Prix Jacques le Marois (Gr.I), l’été dernier à Deauville, et troisième du Prix de l’Opéra (Gr.I), début octobre, à ParisLongchamp, sera revue avec intérêt. Elle a les moyens de dominer QUEEN, troisième d’une épreuve de même facture, face aux mâles, le mois dernier à Chantilly, et THALYIA, laquelle affiche six podiums en sept courses courues.

Le Quinté du jour

Exercice de vitesse, celui des 1.200 mètres, en Ligne Droite, pour les candidats au Prix de la Place Morny, quinté de ce dimanche, à Deauville. Plusieurs d’entre eux viennent de se mesurer dans le quinté Prix de la Région Normandie, le mois dernier à Dieppe. Respectivement affichés 2e et 3e de cette course référence, SIMPLY STRIKING et TUDO BEM devraient logiquement confirmer.

Gagnants

3 SIMPLY STRIKING : Il collectionne les bons résultats depuis plusieurs semaines. La preuve, il n’a jamais conclu plus loin que 3e lors de ses sept derniers parcours. Deuxième d’un quinté référence, le mois dernier à Dieppe, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 10e G-P

4 PRADARO : S’il reste sur trois podiums, ce 5-ans entraîné par Christophe Ferland affiche également un succès et une place de 3e en trois quintés courus. Ici, pour ses débuts à Deauville, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 TUDO BEM : Certes, il est toujours à la recherche d’un premier succès dans un quinté. Or, il y compte deux places en cinq tentatives. Il vient d’ailleurs d’aligner deux podiums consécutifs dans des événements respectivement disputés à Vichy et à Dieppe. Une confirmation est ici attendue.

9 FUNNY VALENTINE : Pour sa course de rentrée, fin mai à Vichy, elle a mieux conclu que ne l’indique sa place de 8e obtenue dans le quinté Prix d’Orry. Mieux vaut donc s’en méfier…

Impasses

1 GAMGOON : Ce 9-ans n’a plus de marge de manoeuvre au poids dans les handicaps. Sans nous.

13 ROSS CASTLE : Il reste sur deux échecs en pareille société. Pas facile d’y croire.

Les paris Quinté du jour

Quinté3-4-7-9-8-10-14-15
Couplé3-4-7-9

Le chiffre du jour

5

EARTLIGHT (303 – R-1 à Deauville)

Il affiche cinq succès en autant de courses courues, dont deux obtenus au niveau Gr.I. Pour sa course de rentrée dans le Prix Kistena, il semble en mesure de préserver son invincibilité.

L’info du jour

PINATUBO (605 – R-1 à Deauville)

Ce représentant de l’écurie Godolphin a fait sensation l’an dernier, signant six succès de rang, dont deux obtenus dans des Grs.I. Ici, pour son retour sur 1.400 mètres, il s’annonce difficile à devancer dans le Prix Jean Prat (Gr.I)

HAMILTON DU NOYER (701 – R-4 à La Capelle)

Pour ses débuts en compétition, il s’est imposé avec brio, le mois dernier au Croisé-Lariche. Dès lors, il ne surprendrait pas en doublant la mise dans le Prix d’Aubenton.

Le Pro du jour

Alexandre de Jésus aligne le 6-ans ECU DE LEAU (305) dans le Prix Signy-Le-Petit (3e course), dimanche à la Capelle (R-4). Il nous en parle :

Alexandre, que pouvez-vous nous dire sur votre protégé ?

Il a été arrêté cet hiver car il n’était pas fait pour réussir à Vincennes. Il a désormais deux parcours dans les jambes. Il a effectué une bonne course de rentrée début juin à Rouen-Mauquenchy. Et, depuis, il vient de s’imposer à Saint-Omer, avec Tony le Beller. La performance est bonne car il négocié le dernier tournant en épaisseur, ce jour-là. Le cheval est resté au top. J’ai regardé rapidement les forces en présence, dimanche. A mon avis, le lot n’a rien d’extraordinaire. En outre, il sera déferré des antérieurs pour la première fois de sa carrière. Cela devrait l’avantager. Il avait été « D4 » l’an dernier à Graignes mais il avait fait la faute. Il a pris de la force depuis. Seul hic : Il n’est pas très courageux et il faut lui masquer l’effort, dans l’idéal jusqu’à 200-300 mètres de l’arrivée. S’il va devant, il risque de se mettre en « route » trop tôt et de ne pas finir. A part cette réserve, je le juge capable de faire l’arrivée. A noter également que c’est un pur gaucher.