arjel

Réunions du Dimanche 10 janvier 2021 – ETOILE DE BRUYERE prête à briller

Le programme dominical de ce 10 janvier 2021 ne manque pas d’intérêt. Outre le bien composé Prix de Lille, retenu pour le quinté et ses dérivés, les Prix de Tonnac-Villeneuve (3e course – Gr.II) et du Calvados (6e course- Gr.II) vaudront à l’évidence le détour.

Dans le dernier nommé, possible épreuve préparatoire au prochain Prix de Cornulier, ETOILE DE BRUYERE s’annonce redoutable. Troisième de cette course l’an dernier, et gagnante du  Prix Edmond Henry (Gr.II), courant novembre, pour sa dernière sortie sous la selle, la pensionnaire de Charles Dreux revient au trot monté avec une belle chance de succès. L’opposition sera emmenée par son cadet FADO DU CHENE, lauréat du Prix Joseph Lafosse (Gr.II), le mois dernier, et DAIDA DE VANDEL, plaisante dauphine de Etonnant dans le  Prix Auguste François (Gr.III), le 16 décembre.

Respectivement affichés 3e, 5e, 8e et disqualifié dans le Critérium des 3-ans, le 20 décembre, HOOKER BERRY, confirmé au plus haut niveau, HIRONDELLE SIBEY, laquelle fait sans conteste partie des meilleures pouliches de sa promotion, HOHNECK, à racheter en confiance, et HATCHET MAN, qui compte six succès en douze prestations publiques, devraient s’expliquer pour les premières places dans le Prix de Tonnac-Villeneuve (3e course).

Le Quinté du jour

L’an dernier, Jean-Michel Bazire avait placé trois de ses pensionnaires aux trois premières places du Prix de Lille, le succès revenant à Dorgos de Guez. Cette année, dans cette course qui servira dimanche de support aux paris à la carte, il pourra compter sur DOSTOIEVSKI. Ce dernier trouvera sur son chemin un ambitieux DREAM DE LASSERIE.

Gagnants

2 DREAM DE LASSERIE :C’est une valeur sure à ce niveau. En outre, il est régulier, n’ayant jamais conclu plus loin que 6e lors de ses douze derniers parcours. Affichant de surcroît trois succès et six places en onze quintés courus, il devrait lutter pour la victoire.

Conseil de jeu : 10e G-P

9 DOSTOIEVSKI : Ce triple lauréat de quintés a déjà gagné sur le tracé qui nous intéresse, en début de carrière, à l’âge de 3-ans. Remarqué par sa fin de course, fin décembre à Cagnes-sur-Mer, il revient à Vincennes, avec de solides prétentions.

Spéculatifs

6 ECLAT DE GLOIRE : Il aborde cette rencontre en pleine possession de ses moyens. En témoigne sa victoire obtenue récemment sur l’anneau cagnois. Affichant par ailleurs trois succès en six sorties départ lancé, aligné déferré et idéalement engagé, il revient à Vincennes avec des ambitions.

3 VIOLETTO JET : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui dans les tournois de ce genre et il a bien tenu sa partie dans le bien composé Prix Jean Dumouch (Gr.III), le 20 décembre sur plus long. Ne manquant pas de vitesse, il peut venir brouiller les cartes.

Impasses

14 HARD TIMES : Ses dernières sorties publiques n’inclinent guère à la confiance. Sans nous.

15 DUEL DU GERS : Certes, il reste sur une plaisante victoire. Or, il est plus confirmé sur les parcours de tenue et il restera ferré. Une autre fois.

Les paris Quinté du jour

Quinté2-9-6-3-13-12-7-8
Couplé2-3-6-9

Le chiffre du jour

89%

HOOKER BERRY (308 – R-1 à Vincennes)

Il possède, en 1’13 »9, le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé, et affiche seize podiums, dont cinq succès, en 18 courses courues, soit 89% de réussite. Des statistiques qu’il devrait soigner dans le Prix de Tonnac-Villeneuve.

L’info du jour

ETOILE DE BRUYERE (609 – R-1 à Vincennes)

Elle fait partie des meilleurs trotteurs d’âge sous le selle. Elle avait notamment remporté le Prix de Normandie, l’an dernier, avant de se classer 2e de la dernière édition du Prix de Cornulier. Elle ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix du Calvados.

ALMOST LIGHT (403 – R- à Pornichet-La Baule)

Ce 4-ans reste sur une série de places d’honneur dont une place de 2e obtenue, le 22 décembre, dans un handicap de même facture, et ce sur le tracé proposé. Il semble donc en mesure d’ouvrir son palmarès dans le Prix de l’Obione.

Le Pro du jour

JERRY MOM (606) sera au départ du Prix du Calvados, dimanche, à Vincennes. Voici les impressions de son entraîneur Luc Roelens.

Luc, que pouvez-vous nous dire sur la dernière sortie de votre pensionnaire, le mois dernier, dans le Prix Jean Dumouch ?

Le cheval a bien couru. Ce jour-là, il a pris un bon départ. Il a suivi librement en dedans. Hélas, il s’est retrouvé bloqué pour finir, côté corde, dans le dos de Dorgos de Guez. Avec un meilleur scénario pour finir.Il aurait lutté pour la victoire. Le bon côté des choses, c’est qu’il n’a pas eu une course difficile. Il a bien récupéré.

Comment abordez-vous cette rencontre ?

Le cheval pouvait courir le Prix de Lille, le même jour. Mais, je pense que c’est la bonne année pour revenir sous la selle avec lui, d’autant que l’absence de Bilibili redistribue les cartes. Le cheval a déjà gagné sous la selle, dans sa jeunesse. Il est resté bien. S’il est bien d’allures durant la course, il ne devrait pas être ridicule. S’il court bien comme nous l’espérons, il pourrait ensuite être dirigé sur le Prix de Cornulier.