arjel

Pronostics du Dimanche 9 septembre 2018 – RECOLETOS à l’assaut du Prix du Moulin de Longchamp

En marge du Grand Handicap de la Rentrée, support de quinté, en ce dimanche 9 septembre 2018, le Prix du Moulin de Longchamp (5e course) tiendra le haut de l’affiche au cours de cette réunion dominicale. Débarrassé de sa cadette Alpha Centauri, laquelle lui a fait mordre la poussière dans le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques le Marois (Gr.I), le mois dernier à Deauville, RECOLETOS s’y présente avec la ferme intention de renouer avec le succès. D’autant que son unique prestation sur cette piste de Longchamp s’était soldée par un succès, celui obtenu dans le Prix d’Ispahan (Gr.I), courant mai.

Un peu plus tard dans la journée, HOLDTHASIGREEN devrait s’illustrer. Deuxième de la précédente édition du Prix Gladiateur (7e course), ce stayer confirmé semble en effet en mesure de faire aussi bien, voire mieux cette année.

A noter également la confiance affichée par notre Pro du Jour, Benoît Carpentier, en réunion 5, à Argentan.

Le Quinté du jour

Dix des dix-sept candidats au quinté Grand Handicap de la Rentrée peuvent se targuer d’avoir remporté au moins un quinté. A commencer par MAGARI, double lauréat d’événement, et auteur d’une plaisante fin de course, le mois dernier à Deauville.

Gagnants

1 MAGARI : Certes, il devra rendre du poids à ses seize rivaux du jour. Cela dit, il est confirmé dans les tournois de ce genre et sa fin de course du mois dernier, dans le Grand Handicap de Deauville, atteste de son bon degré de forme. Notre préféré.

Conseil de jeu : 10e G/P

5 PUMP PUMP PALACE : Il n’a jamais terminé plus loin que 5e lors de ses dix-sept dernières prestations publiques. Troisième du Grand Handicap des Collectivités, derrière Magari, fin juillet, à Deauville, il comptera de logiques preneurs.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

14 LA MILVA : Il ne faut pas la juger sur sa dernière prestation à Clairefontaine où elle a été gênée au moment du sprint. Auparavant, à Deauville, elle s’était intercalée entre nos deux préférés, dans le Grand Handicap des Collectivités. A reprendre.

7 BAGEL : Il s’est adjugé deux quintés cette année, le premier début juin sur cette piste, le second le mois dernier à Deauville. En dépit d’un poids revu à la hausse, il conserve son mot à dire.

Impasses

12 BODY SCULPT : Elle est plus confirmée sur le mile. Ici, sur 2.000 mètres, elle n’a qu’une chance secondaire.

16 DARK DESIRE : Il n’a pas été revu depuis le 10 mai, date de sa chute enregistrée dans un quinté lyonnais. A revoir ultérieurement…

Les paris Quinté du jour

Quinté1-5-14-7-4-9-3-8
Couplé1-5-7-14

Le chiffre du jour

71%

HOLDTHASIGREEN (701 – R-1 à ParisLongchamp)

Ce 6-ans confirmé sur les parcours de tenue affiche dix-sept podiums, en 24 courses courues, soit 71% de réussite. Deuxième de la précédente édition du Prix Gladiateur, il semble en mesure de faire aussi bien, voire mieux cette année.

L’info du jour

RECOLETOS (503 – R-1 à ParisLongchamp)

Lauréat du Prix d’Ispahan (Gr.I), courant mai, pour son unique prestation sur cette piste de Longchamp et deuxième Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard – Jacques le Marois (Gr.I), le mois dernier à Deauville, il s’annonce redoutable dans le Prix du Moulin de Longchamp.

COLIBRI MADRIK (504 – R-5 à Argentan)

Efficace pieds nus, bon droitier, et confirmé sous la selle, ce 6-ans fait partie des sérieux candidats au succès dans le Prix Michel Letouzé.

Le Pro du jour

Benoît Carpentier présente deux partants, dimanche à Argentan (R-5). Visiblement, la confiance est de mise.

BOYONNAX DE L’INAM (501) participera au Prix Michel Letouzé. Votre avis, Benoît ?

Il vaut mieux que ne l’indiquent ses derniers classements bruts. Mardi, avec son mauvais numéro en 2e ligne, le cheval a constamment subi la course avant de terminer avec des ressources. Et, auparavant, à Laval, en amateurs, il aurait lutté avec le gagnant sans sa faute pour finir. A priori, il a bien récupéré. Le lot n’a rien d’extraordinaire.  Je lui vois une bonne chance. Je me méfie en priorité de COLIBRI MADRIK (504) et de NAPA VALLEY (503).

Son cadet ERDEVEN DE LUNE (803) sera lui aussi au départ d’une course sous la selle. Que doit-on en penser ?

Le cheval m’a bien plu, le 15 août à Meslay-du-Maine. Son chrono était bon. En revanche, c’était moins bien la dernière fois à Royan. Il s’est élancé au galop mais il ne m’a pas emballé ensuite, en retrait. Sachez qu’il va à droite comme à gauche. Il est plus tonique au trot monté. Il me donne satisfaction au travail. C’est une bonne course pour lui. J’ai d’ailleurs préféré cet engagement à un autre jeudi, aux Sables d’Olonne. Je vais demander à son jockey de ne pas s’affoler et de s’intéresser à la course à 500 mètres du but. Dimanche, pour son retour sous la selle, je compte sur lui. A mon avis, sa place est sur le podium. Je redoute surtout ESTEREL DU RIB (804).