arjel

Match de costauds attendu entre BUGSY MALONE et CLEGS DE CHAMPS dans le Prix de l’Ile d’Oléron, à Vincennes

Si la réunion principale de ce jeudi 15 novembre 2018 aura pour cadre l’hippodrome de Fontainebleau (R-1), celui de Vincennes (R-3) propose également un programme digne d’intérêt.

Dans le Prix de l’Ile d’Oléron (7e course), l’une des épreuves phares de cette nouvelle journée dans le temple du trot, un match est attendu entre CLEGS DES CHAMPS, probant lauréat de ses trois dernières prestations sous la selle, et -au deuxième échelon- le « rouleau-compresseur » BUGSY MALONE, encourageant 3e du Prix Reynolds, en début de mois, à l’occasion de ses débuts au trot monté.

A suivre également en confiance DEXTER CHATHO (8e course), bien engagé et aligné pieds nus pour son premier objectif de l’hiver, et DIAMANT DE TREABAT (1ere course), lequel s’élance avec la confiance de notre Pro du Jour, Pascal Monthulé.

Le Quinté du jour

Une affaire de spécialistes. Le Prix Hubert de Catheu a réuni dix-huit chevaux de 3-ans et au-dessus, tous confirmés sur les parcours réduits et rectilignes. Respectivement affichés 3e et 4e de cette course l’an dernier, ORANGEFIELD et HOPELESS tenteront de faire aussi bien, voire mieux, cette année. Ils devront toutefois redouter GEORGE THE PRINCE, au mieux et efficace dans les tournois de cet acabit.

Gagnants

1 GEORGE THE PRINCE : Il est confirmé à ce niveau, comptant un succècs et sept places en neuf quintés courus. D’autre part, il vient de se classer 2e d’une course référence.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

11 ORANGEFIELD : Il a lui aussi des références à faire valoir en pareille compagnie et vient de manifester sa forme à Saint-Cloud. Troisième de cette course l’an dernier, il aura des preneurs

7 HOPELESS : Il peut se targuer d’avoir déjà gagné deux événements et a pris la 4e place de cette course l’an dernier. Preuve de son aptitude au tracé. On garde.

5 HIGH DREAM MILENA : Jugée digne de courir au plus haut niveau l’an dernier, elle collectionne les bons classements depuis ses débuts. Attention à ses premiers pas dans les handicaps…

Impasses

13 SLICKTEG : Il reste sur deux échecs dans des handicaps. Pas facile d’y croire.

16 KENTISH WALTZ : Elle tarde à montrer ses valeurs affichées l’an dernier. Dès lors, l’impasse est ici tentante.

Les paris Quinté du jour

Quinté1-11-7-5-9-2-15-13
Trio1-5-7-9-11

Le chiffre du jour

75%

DEXTER CHATHO (814 – R-3 à Vincennes)

Il s’est produit a quatre reprises déferré des quatre pieds. Résultat : Trois succès (75% de réussite) et une place de 2e. Des statistiques qu’il devrait soigner dans le Prix de Belfort.

L’info du jour

SILENT ROMANCE (905- R-1 à Fontainebleau)

Sa 2e place obtenue dans un handicap cantilien, le mois dernier, où elle dominait sept de ses rivaux du jour, plaide en sa faveur. En outre, elle a fait l’arrivée de ce Prix de Vichy l’an dernier. Première chance.

CLEGS DES CHAMPS (702 – R-3 à Vincennes)

Il n’a jamais terminé plus loin que 3e lors de ses six dernières sorties au trot monté et ses trois dernières prestations dans la discipline ont été couronnées de succès. Une confirmation est attendue dans le Prix de l’Ile d’Oléron.

Le Pro du jour

Pascal Monthulé aligne deux partants, jeudi à Vincennes (R-3). Il nous en parle

Pascal, vous débutez la réunion avec DIAMANT DE TREABAT (107). Que pouvez-vous nous en dire ?

Le cheval a été volontairement arrêté en début d’année, après son bon meeting d’hiver. C’est un trotteur de qualité. Il l’a prouvé en collectionnant les victoires et 2e places, l’hiver dernier. Je l’ai donc préservé en vue de ce nouveau meeting de Vincennes. Il est assez massif mais aussi sur le « gaz » donc il se prépare assez vite. Il a effectué sa rentrée début octobre à Laval avant de se classer 3e, toujours au sulky et à Laval, et de se produire plus récemment à Saint-Brieuc. Ces courses avaient pour but de peaufiner sa forme en vue de cet objectif, à Vincennes. Il sera pieds nus. Je pars confiant.

Un mot également sur sa cadette ELISKA BERRY (406)…

Elle a effectué sa course de rentrée le mois dernier à Laval et a couru depuis à Saint-Brieuc. Ces deux courses n’étaient pas des objectifs. Elle est sur la montante. Elle est devenue plus sérieuse en vieillissant. Elle possède vitesse et tenue. Il faut surtout lui masquer l’effort, dans l’idéal, jusqu’aux 250-300 derniers mètres, mais ce n’est pas du mauvais vouloir. Jeudi, c’est une belle course pour elle, l’épreuve étant réservée aux femelles. Elle a déjà gagné départ lancé. Je lui ôte ses fers aux antérieurs. Elle est en prête à refaire parler d’elle…