arjel

Dimanche 7 octobre 2018 – Qatar Prix de l’Arc de Triomphe : ENABLE vise le doublé !

C’est le sommet de l’année au galop. Rendez-vous toujours très attendu, chaque premier dimanche d’octobre, la 97e éditon du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe devrait une nouvelle fois tenir en haleine les amoureux des courses hippiques. Lauréate de la précédente édition, la Britannique ENABLE a les moyens de conserver son titre, même s’il lui faudra redouter sa cadette SEA OF CLASS, probante lauréate de ses quatre dernières sorties publiques.

Six autres épreuves estampillées Gr.I rythmeront cette réunion de gala. Si la délégation britannique à fière allure, Freddy Head peut leur tenir la dragée haute. L’entraîneur cantilien pourra notamment compter sur l’invaincu ANODOR dans le Prix Jean-Luc Lagardère, et sur la douée WITH YOU, qui retrouve le parcours sur lequel elle a été battue du minimum par Laurens, fin mai, dans le Prix de Saint-Alary (Gr.I), sans oublier la 3-ans POLYDREAM, laquelle défie ses aînés, et les mâles, dans le Prix de la Forêt.

Le doute n’est nullement permis : Il va y avoir du sport !

Le Quinté du jour

Quinté de prestige en ce premier dimanche du mois d’octobre !

Le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a en effet été retenu pour les paris à la carte. L’édition 2018 de ce classique a fait le plein de partants. Ils seront en effet dix-neuf sur les rangs. Gagnante de cette course l’an dernier, ENABLE a les moyens d’inscrire une  nouvelle fois son nom au palmarès cette prestigieuse rencontre.

Gagnants

10 ENABLE : Cette fille de Nathaniel est une authentique championne. Elle affiche huit succès, dont cinq Grs.I, en neuf courses courues. Probante lauréate pour sa course de rentrée, le mois dernier sur le sable de Kempton, elle se présente ici avec la ferme intention de conserver son titre.

Conseil de jeu : 15e G/P

19 SEA OF CLASS : Ses quatre dernières sorties publiques se sont soldées par autant de probantes victoires, les dernières en date ayant été acquises dans les Irish et Yorkshire Oaks (grs.I). Supplémentée pour participer à cette prestigieuse rencontre, cette adepte du bon terrain semble être la plus indiquée pour contrarier les plans de Enable.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

5 WALDGEIST : Ce 4-ans entraîné par André Fabre s’est adjugé le Grand prix de Saint-Cloud, cet été, avant de fournir le facile lauréat du Prix Foy, le mois dernier à ParisLongchamp. Probablement la meilleure chance française…

13 KEW GARDENS : Il se présente au départ de cette épreuve en pleine possession de ses moyens.En atteste sa victoire obtenue dans les St Leger Stakes (Gr.I), le 15 septembre sur l’hippodrome de Doncaster. Un 3-ans ambitieux !

Impasses

9 CLINCHER : Ce cheval nippon n’a pas convaincu dans le Prix Foy. En outre, il aurait préféré une piste plus assouplie. Sans nous !

15 LOUIS D’OR : S’il a pris la 3e place du Prix du Jockey-Club, début juin, il s’est classé 6e et dernier du Prix Niel, le mois dernier pour sa première sortie sur la distance. On écarte.

17 NELSON : Il a nettement échoué dans le St léger de Doncaster, le mois dernier. Gros outsider.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 10-19. Champ réduit : 5-13-3-14-7-6-
Couplé5-10-13-19

Le chiffre du jour

83%

WITH YOU (515 – R-1 à ParisLongchamp)

Cette protégée de Freddy Head compte cinq podiums, dont trois succès, en six prestations publiques, soit plus de 83% dans les trois premiers. En outre, elle retrouve le parcours sur lequel elle a été battue du minimum par Laurens, fin mai, dans le Prix de Saint-Alary (Gr.I). Candidate au succès !

L’info du jour

ANODOR (202  R-1 à ParisLongchamp)

Après avoir débuté victorieusement dans le Prix de Crevecoeur, cet été à Deauville, ce 2-ans a confirmé le mois suivant en dominant de la tête et du poitrail le Prix des Chênes (Gr.III), le 9 septembre sur le tracé qu’il retrouvera ici. Même s’il doit se mesurer à d’ambitieux britanniques, il semble en mesure de préserver son invincibilité dans le Prix Jean-Luc Lagardère.

INDIAN DREAM (502 – R-2 à Strasbourg)

Cette pouliche allemande affiche deux succès en trois sorties sur l’hippodrome de Strasbourg. En outre, son unique sortie dans une course à réclamer, fin mai sur cet anneau, a été couronnée de succès. De quoi lui valoir de logiques preneurs dans le Prix de la Moder.

Le Pro du jour

Pia Brandt sellera le 3-ans NEUFBOSC (411) dans la 97e édition du Prix de l’Arc de Triomphe, dimanche, à  ParisLongchamp, soit son premier partant dans cette prestigieuse compétition. Voici ses impressions :

Pia, que pouvez-vous nous dire que NEUFBOSC (411) ?

Le cheval a beaucoup progressé cette année. Il a pris de la masse musculaire. J’ai bien aimé sa fin de course dans le Prix Niel (ndlr, 3e), d’autant que la course n’avait pas été assez rythmée pour lui. Il s’agissait en outre d’une rentrée pour lui ce jour-là car il n’avait pas couru depuis le mois de juillet et sa 2e place obtenue dans le Grand Prix de Paris (Gr.I) derrière Kew Gardens qu’il retrouvera dimanche. Certes, il n’est pas très démonstratif le matin, il se montre assez froid à l’exercice mais je le juge en excellente condition pour ce rendez-vous. Depuis sa dernière sortie, il a progressé au travail. Il a retrouvé son poids de forme. Sa préparation s’est déroulée comme souhaité. Il a pour lui de bien connaître et de se plaire sur l’hippodrome de ParisLongchamp. C’est un net avantage. La distance des 2.400 mètres ne lui pose pas de problème. Avec dix-neuf partants, il nous faudra bénéficier d’un bon déroulement de course. En outre, j’aurais préféré un numéro plus à l’intérieur dans les stalles. Cela dit, j’ai hâte de voir son comportement. Une place est à sa portée…