arjel

Dimanche 30 septembre 2018 – Le Prix des Elites, une course-poursuite qui promet !

Estampillé Gr.I, le Prix des Elites (6e course) est une épreuve disputée sous la selle qui oppose les 3-ans aux trotteurs de 4-et 5-ans, ces derniers devant composer avec un handicap initial de cinquante mètres. Force est d’ailleurs de constater que les cadets ont pris l’habitude de dominer leurs aînés dans cette course-poursuite. La preuve : Dix des onze dernières éditions sont tombées dans l’escarcelle des 3-ans. Une tendance qui pourrait bien se confirmer en ce dimanche 30 septembre 2018, à Vincennes (R-1). FADO DU CHENE, sacré cette année dans le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.I), courant mai à Caen, et dans le Prix d’Essai (Gr.I), le mois suivant à Vincennes semble en effet en mesure de décrocher une troisième victoire classique, même si FERRETERIA et FEELING CASH, ses tombeurs dans le Prix Pierre Gamare (Gr.II), fin août, auront une nouvelle fois à coeur de lui faire mordre la poussière.

Dans l’épreuve d’ouverture, le Prix du Cap Vert (1ere course), un match est attendu entre CROSSFIRE, qui n’a pas connu la défait en sept courses courses cette année sous la selle et son contemporain CYRANO DU PONT, invaincu en deux sorties au trot monté

A lire également l’interview de notre pro du Jour, Jean-Marc Chaineux, lequel aura deux partants, à Vincennes (R-1).

Le Quinté du jour

Cinq des dix-sept candidats au Grand Prix du Portugal, quinté de ce dimanche à Vincennes, peuvent se targuer d’avoir déjà remporté au moins un événement. A commencer par notre favorite BISE DU COGLAIS, laquelle évoluera pieds nus et a déjà gagné avec le mode de départ autostart.

Gagnants

4 BISE DU COGLAIS : En trois sorties dans les quintés, elle a signé deux succès, le dernier en date ayant été acquis en début de mois. Bien située derrière la voiture et présentée pieds nus, elle s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 15e G/P

3 BINIOU DE CONNEE : Son récent chrono affiché sous la selle, à Vincennes, atteste de son bon degré de forme. En outre, il affiche une victoire et trois places en cinq quintés courus. Enfin, il évoluera déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière. Obligé d’y croire !

Spéculatifs

5 AS DE GODISSON : Il a gagné un quinté, l’hiver dernier sur ce tracé et reste sur deux encourageants podiums. Preuve de sa bonne condition physique.

6 BE BOP MESLOIS : Il se présente au départ de cette course en pleine possession de ses moyens. En témoigne son récent succès aux Sables d’Olonne. On garde.

Impasses

14 BIENTOT JENILOU : Il a surtout brillé dans les courses à réclamer au cours des derniers mois, restera ferré et n’est pas des mieux engagés en deuxième ligne. On écarte.

15 ANZA DU CARBONEL : Jugée sur ses dernières prestations, elle n’aura pas une tâche aisée dans cette compétition.

Les paris Quinté du jour

Quatrio4-3-5-6-12-8-13
Couplé3-4-5-6

Le chiffre du jour

75%

FADO DU CHENE (603 – R-1 à Vincennes)

En huit sorties sous la selle, ce fils de Singalo n’a jamais terminé plus loin que 3e, affichant même six victoires (soit 75% de réussite à la gagne). Déjà double lauréat au niveau Gr.I, il ne devrait pas décevoir.

L’info du jour

CROSSFIRE (104 – R-1 à Vincennes)

Il affiche neuf succès en quatorze sorties sous la selle et n’a pas connu la défaite en sept prestations cette année. En outre, il évoluera déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière.

STRIBEL (304 –  R-4 à Strasbourg)

Il a déjà gagné à Strasbourg, en haies, à pareille époque l’an dernier et reste sur deux encourageants podiums sur le steeple-chase de Granville. Il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix du Parlement Européen.

Le Pro du jour

Jean-Marc Chaineux présente deux partants, dimanche à Vincennes (R-1). Il nous en parle :

Jean-Marc, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de BELLINO D’AUVRECY (413) ?

Il a bien couru la dernière fois à Lisieux. Ce jour-là, il était le premier des 25mètres. Auparavant, à Compiègne, sa course est à effacer. Le cheval n’était pas bien, ce qui d’ailleurs été confirmé par sa prise de sang.

Comment abordez-vous ce rendez-vous ?

Il s’élance en deuxième ligne. Ce n’est pas un problème car il est préférable de lui masquer l’effort. Dimanche, j’espère le voir bien conclure. Une place est dans ses cordes.

Un mot également sur DEZIO JOSSELYN (805)…

Le cheval a couru au Croisé-Laroche pas plus tard que lundi dernier. Ce jour-là, je suis venu en tête de course mais avec le jeu des relais, il s’est retrouvé complètement bloqué coté corde. Il n’a fait que 50 mètres de course, et encore je ne l’ai pas trop sollicité pour finir, de peur de prendre des piquets à l’intérieur de la piste. Il n’a donc pas été marqué par cette sortie. Je le juge capable de marcher 1’15 » et fractions sur ce tracé. A mon avis, cela doit être suffisant pour être dans le coup. Je serais déçu de ne pas finir parmi les quatre, cinq premiers. D’autant qu’il est devenu plus sûr, plus franc, dans ses allures depuis qu’il évolue déferré. Ne le sous-estimez pas !